Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Je vous lis depuis un mois
de : Amilcar
dimanche 25 février 2007 - 22h50 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires

Je vous lis depuis un mois, et je reste sur ma faim. Je trouve que vous allez bien, ce qui vous empêche une prise de conscience lucide sur les réalités françaises et internationales. Ce que vous demandez est principalement de la reconnaissance, une position sociale, vous voulez être aimés, bon courage et bonne chance. Je vous passe les dérapages des pipoles en mal de tribune, je vous fais globalement grâce de mes états d’âme pour ne pas dégommer notre comité de soutien mais où est le sens de notre combat, où est la compassion ? Où est le sens de l’intérêt collectif ? Vous vous autoproclamez porte parole des sans-voix , mes amis sont des taulards et des rmistes la plupart se droguent et sont déjà détruits et broyés et n’ont comme seule perspective que de replonger ou de mourir pour certains de morts violente.

Ils n’ont pas 5€ en poche, ils ne lisent jamais ou très peu et font des fautes d’orthographes à n’en plus finir. Ils n’ont pas d’ordinateur et la minorité est assez structurée psychologiquement pour aller parfois dans un cybercafé. Ils ne se sentent bienvenus nulle part et ne sont administrateurs d’aucun site et ne pratiquent aucune modération, ils n’ont pas de projet parce qu’ils sont quand même assez lucides pour savoir qu’ils n’ont pas d’avenir, alors faites attention, on ne se déclare pas impunément porte parole de ces gens-là.

La misère n’est pas une abstraction et vouloir changer le monde oblige de comprendre les mécanismes qui ont amené cette cruauté de notre système qui écrase et piétine, nous attendons une critique sociale qui analyse le mépris et l’humiliation, nous attendons que vous nous considériez comme des êtres humains avant de porter notre parole, nous avez vous écoutés ?

Si vous étiez nos porte parole vous seriez graves et tristes. Et ça vous donnerait sûrement du poids à défaut de succès électoral sans cela vous serez un rassemblement de petits bourgeois d’autres plus polis disent classe moyenne qui a pour horizon de réformer le catalogue de vente par correspondance et qui cherche une place dans la société. Les sans voix comme vous dites ne cherchent pas une place dans la société, nous en sommes loin et nous avons abandonné cette illusion égocentrique depuis longtemps. Notre misère et les humiliations que nous avons endurées nous ont ouvert les yeux sur les malheurs de nos semblables et nous demandons que ces injustices cessent ainsi que le mépris qui les accompagne, pas pour nous notre cas est foutu, mais pour ceux qui passeront par ce chemin de croix qui nous a détruit, pour les générations futures comme vous dites, nous ne voulons pas que des êtres humains subissent ce que nous avons subi à l’avenir.

Je n’ai pas engagé ma vie dans la politique parce qu’aux côtés des trop pauvres, nous n’avons pas de structures nous n’avons que des séquelles, nous sommes déjà détruits je vous dis, j’ai engagé ma vie aux côtés des rayés de la carte et autres écrabouillés du système, nous ne sommes pas équilibrés, nous ne sommes pas aimés, on se méfie de nous et les mieux intentionnés savent nous tenir à distance parce que nous sommes chiants et que nos problèmes sont insolubles et nous le savons, et dès que nous ouvrirons trop fort notre gueule on nous foutra en taule sans que ça fasse la moindre ligne dans aucun média, c’est bizarre, nous ne sommes même pas une cause en fait, je sais, nous n’existons pas, on nous fait facilement disparaître des chiffres et de la surface du globe, nous mourons pour ainsi dire tout seuls.

Alors je vous signale que tout en vous prétendant indûment porte parole des sans voix vous mélangez nos causes d’urgences vitales avec vos revendications personnelles et égocentriques et surtout votre besoin de vous exprimer ce que je peux comprendre, de dire ce qui vous passe par la tête pour être entendus, écoutés, nous n’avons nous-mêmes pas tant d’ambition.

Ceux qui ont encore la ressource psychologique pour être inscrits sur les listes électorales, ceux qui n’ont pas perdu 10 fois leurs papiers et ceux qui ne sont pas en train d’arrondir leur cirrhose au coin d’un square glacé voteront pour vous.

Vous ne nous redonnerez pas d’espoir, pour nous c’est trop tard, nous sommes bien plus lucides que vous, notre diagnostic de la réalité est beaucoup plus terrible, seuls les plus jeunes parmi nous ont encore l’illusion de faire les beaux et d’avoir une vie, les plus anciens, ceux qui ont miraculeusement survécu savent que nous n’aurons pas de vie et nous nous sommes fait une raison, nous n’avons pas vos prétentions à occuper le devant de la scène, nous savons bien que nous ne serons jamais présentables ni pris en compte, trop petits, trop silencieux, trop modestes, nous savons bien qu’à l’occasion on se servira de nous pour marcher sur nos têtes et s’essuyer le cul sur nous en gravissant vos échelles sociales et obtenir des places bien en vue.

Vous êtes des artistes et avez des droits au plaisir comme dit l’autre, vous êtes des penseurs et des théoriciens, nous sommes des matières premières, on nous utilise et on nous jette, on nous fait rentrer dans les chiffres quand ça arrange et nous disparaissons des chiffres tout aussi facilement, parfois nous mourrons en chemin, une bavure, une erreur, un dommage collatéral, un effet indésirable, secondaire.

Il est très difficile que les gens qui vont bien porte la parole des gens qui vont mal, chacun ayant envie au bout du compte de pousser du coude sa propre ou sale originalité et ses lubies du moment et de mettre en avant ce qu’il a à dire et qui manquait à la surface du globe pour subrepticement se mettre en avant soi-même et qui sait trouver une copine et plus si affinité. Vous n’avez pas d’ennemis vous n’avez que des fonds de commerces, fonds au fond desquels on discerne votre égo en mal de tribune.

Je n’ai pas vu pour l’instant dans le fonctionnement de notre mouvement naissant de respect de la parole de l’autre et moins encore de méthodologie démocratique, je vois les vieilles lunes des administrateurs et autres personnalités indispensablement éclairées mais cooptées on ne sait où, dans des cénacles qui nous sont totalement lointains et étrangers, je n’ai pas encore vu de vote démocratique mettant à égalité toutes les composantes individuelles, j’ai vu et m’en excuse des textes validés mystérieusement par des mécanismes inconnus de la majorité, donc des failles de fonctionnement qui nous rappellent beaucoup de choses, où on s’érige en porte parole avant de nous l’avoir donnée.

Personnellement je ne cherche pas une tribune je m’en fous je parle avec des gens, dans la rue, si possible hors de france, donc je vous lis j’attends que vous vous exprimiez et j’écoute, je regarde, mais je suis un poil déçu, je vois une cacophonie pas si fertile que ça, pleine de frustration et de narcissisme, avec peu d’ouverture sur l’autre, peu de préoccupations de solutionner les souffrances pourtant criantes et urgentes et je trouve que vous perdez de vue l’essentiel avec une déconcertante facilité, 50% de ce que vous racontez concerne le programme télé, l’image, les représentations, les modes. les sondages. Vous vous laissez détourner du but même de votre combat par des artéfacts médiatiques qui sont au centre de cette fracture entre exclus et inclus, les inclus parlent au exclus et prétendent parler en leur nom, mais à vous lire on voit immédiatement que vous ne nous connaissez même pas et n’avez pas une vision réaliste de qui nous sommes.

Modestement, je trouve quand même la vision des exclus plus intéressante que la vôtre. Nous sommes collés dans le réel pas vous. Nous vivons en guerre pas vous. Pour nous une prise de parole cohérente commencerait par un appel au retrait des troupes américaines d’irak, par un arrêt des pratiques criminelles et scandaleuse de la france sur le continent africain. Bref je trouve votre vision française confortable et votre vision du monde inexistante, les deux étant liées.

Pour conclure, les exclus vous soutiennent encore mais ils vous regardent, sans grande illusion, nous vous attendons pour les conditions de vie décente des sans domicile, nous vous attendons sur les droits des êtres humains présents sur votre territoire en provenance de vos ex colonies sur lesquelles vous vous montrez durablement incapables d’affronter le bilan sordide et inique et de ressortir de ce tunnel pour trouver une relation à l’autre qui soit digne et respectueuse, ou en provenance d’autres régions du monde que vous n’aviez pas eu la chance d’asservir et que votre ignorance géographique vous fait considérer comme des sauvages ou des extra-terrestres supports pour tous vos fantasmes d’inhumanité, vous nous voulez avec des mouchoirs bariolés, vous nous condamnez à vos représentations sans culture et sans fraternité véritable, vous persistez à nous réduire à des images produites par vos cerveaux condescendants et dominateurs, quand aurez vous enfin la modestie et la générosité d’accepter l’autre tel qu’il est sans lui calquer des présupposés délirants formatés par des esprits nationaux sclérosés dans leur délire nourri de fictions télévisuelles ?

Je vous bouscule un peu pour que vous vous ressaisissiez et recentriez vos urgences sur la réalité, pour que vous compreniez les richesses que vous ratez en nous mettant de côté, vous devez revoir les prisons, traquer l’inhumanité partout où elle s’est nichée dans vos sociétés, vous devez considérer les handicapés comme des richesses qui ont droit à vivre simplement et qui n’ont pas besoin de porte parole mais de porte micro, demandez leur ce qu’ils veulent et ne vous instituez pas porte parole de gens auxquels vous l’auriez volée, considérez les gens qui vivent sur votre sol comme des êtres humains exactement comme vous, qui ont des désirs et des besoins simples, et qui ont le droit de respirer là où ils se trouvent.

Personnellement je voterai Bové parce que je n’ai qu’une parole. Je ne retire pas ma signature au gré de mes caprices du jour. Je vous soutiendrai jusqu’au bout, pour voir. Mais je vous conseille de vous remettre en question de façon plus courageuse et de questionner un peu plus en profondeur le sens de votre démarche, et d’analyser les problèmes de façon plus compassionnelle et désintéressée, il ne suffit pas d’augmenter le rmi de 300€ pour résoudre le problème, les rmistes sont comme vous et demandent une place digne dans votre société, comment aller vous leur créer cette place, ce n’est pas qu’une question d’argent, c’est une question d’humanité qui remet en cause votre propre vie, nous vous demandons de changer, comment traiterez vous les vieux de votre société ? c’est sur ces points que nous vous attendons, sur une vision de société radicalement différente et qui implique une remise en question profonde de vos habitudes et facilités de pensée. Vous ne changerez pas les vie des autres sans changer la vôtre, y avez vous seulement pensé ?

Le féminisme va t-il rester pour vous une stratégie de séduction ? Auquel cas vous raterez sur tous les plans, beaucoup de gens ont déjà essayé de nous tromper et nous sommes devenus extrêmement méfiants, ne vous croyez jamais plus intelligents que nous parce que nous avons un atout que vous n’avez pas, nous sommes plongés dans la dureté du réel qui fait que de votre position il vous est impossible de nous tromper, d’abord parce que pour nous il est trop tard, pour nos soeurs et frères crevés au coin de vos rues dans l’indifférence générale il est trop tard et pour les putasseries de récupération charitable et médiatique il est trop tard, nous avons vu les hôpitaux, les prisons et la rue, et les morgues, en pensant nous tromper vous ne tromperiez que vous-mêmes. Nous ne sommes pas étudiants, nous ne sommes pas indépendants, nous ne sommes rien, mais ce rien vous poursuivra, au delà de nos cadavres, parce que nous sommes la honte de votre réalité, la décence commence de chacun avec lui-même.

Nous ne sommes pas des enfants et notre destruction pose problème. Tant mieux.

Amilcar



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Je vous lis depuis un mois
25 février 2007 - 23h35

Bravo, tu nous ramène tous à un peu de modestie.

Je ne sais pas si Bové est LA solution...

Du moins, si tu estimes que c’est la tienne, elle t’appartiens. Et c’est au moins ça de pris.

Mais ton inter, en admettant qu’ils veuillent bien s’y attarder, du moins je l’espère, ramènera les égos gonflé comme des baudruches de tous ces dirigeants de Partis dits "de gauche", ou "antilibéraux", et leurs adeptes béats des grand-messes des meetings, à une vision plus modeste de leur rôle à tenir.

Tu as raison, les gens, les exclus, et surtout ceux qui souffrent, ont besoin de vraies mesures révolutionnaires pour réaliser de vrais programmes qui leur changent enfin la vie et redonnent l’espoir.

Pas de discours et de belles paroles, ou de toute façon ils ne sont pas conviés.

Ni du saupoudrage et du dépoussiérage d’un système qui a fait faillite depuis longtemps et qui écrase des centaines de milliers de victimes autour de nous sur la Planète.

Des victimes qui n’"existent" pas pour eux. Sinon virtuellement dans des statistiques faussées.

Leurs défaussage les uns sur les autres, et leur démission du parler vrai pour le parler "politiquement correct", montrent, hélas, qu’on a encore raté la marche.

Mais faut garder l’espoir. Si c’est pas avec eux qu’on changera cette société de m....e, peut-être que ce sera avec ceux comme toi.

Merci pour ce rappel.

GL.



Je vous lis depuis un mois
25 février 2007 - 23h39 - Posté par

Tout le monde est utile. Un pied à l’étrier pour retrouver du travail.

Du travail pour tous.


Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 07h35

Il est des circonstances dans lesquelles l’homme le plus circonspect en est réduit à des contigences telles, qu’elles excluent toute relativité et quoique nayant aucunes valeurs absolues en ont une intrésèque qui justifie la décision prise ; décision qui s’avère être la mauvaise à 99,99%. Théo



Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 09h50 - Posté par

Théo ,

penses , s’il te plait , aux gens qui n’ont pas fait de longues études , peux tu traduire ton texte en français moyen , pour que l’on ne reste pas trop con !

merci .

claude de Toulouse .


Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 10h47 - Posté par

LOL !!!

J’apprécie la modestie incommensurable de la prise en compte de la vérité au taux de 0,1% par "Théo".

Quoique "Dieu" ne saurait, bien sûr, commettre une plus grande marge d’erreur.

GL.


Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 09h56

Oui, mais quand comme moi on n’a qu’un pension d’invalidité de 730€ et que l’on ce bat depuis 30 ans avec un mandat syndical, puis que l’on milite dans une association pour aider les autres 300€ de plus cela permet de mieux envisager d’aider son enfant à finir des études. Pour ce qui ai de José Bové, chacun peut voter comme il l’entend, mais allez démonter un commerce n’a jusqu’ici rien fait bouger pour faire avancer la démocratie ou cela se saurait. Ce n’ai pas non plus en ce mettant plus bas que terre non plus ne fait pas avancer notre cause. Il suffit de lire Madame BAVAY (qui soutiens JB) pour comprendre que les sans rien doivent être défendu par le PCF selon elle. Ne faisons pas le jeu de ceux qui voudrais nous bâillonner. Ceci dit je crois que votre intervention écrite peut faire prendre conscience à pas mal d’électeurs.



Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 15h11 - Posté par

"Personnellement je voterai Bové parce que je n’ai qu’une parole. Je ne retire pas ma signature au gré de mes caprices du jour."

y a comme un antagonisme dans cette phrase !

c’est exactement ce que je reproche à bovez !
qui s’est retiré du mouvement pour jouer quelques mois plus tard les messies ? fait il lui aussi double consensus ?

enfin bon,

lechat


Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 20h42 - Posté par

jJe suis d’accord, souligner que l’on va voter Bové n’apporte rien à cet article et au contraire prète le flanc à la critique . Cependant il ne faut pas se focaliser la dessus car ce texte dégage une sincérité poignante, c’est comme un cri de désespoir à des années lumières de certaines interventions futiles,car il y en a sur ce site il faut bien le dire ,et qui m’interpelle profondément .


Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 12h57

Ton appel nous remet les pendules à l’heure. Il faudrait une marche sur Paris et un rassemblement devant l’Elysée de tous les exclus de France , avec ou sans cirrhose , SDF, chômeurs, travailleurs pauvres, petits salariés, soutenus par les humanistes qui mangent à leur faim, hurlant d’une même voix : "nous existons, nous sommes là, qu’avez-vous fait pour nous et que ferez-vous pour nous ?"
Comment motiver et rassembler tout le monde ?



Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 14h22

Devons nous organiser en France une marche sur Paris de tous les exclus encore en bonne santé brandissant les photos de leurs camarades malades ou décédés, des SDF, chômeurs, travailleurs pauvres, petits salariés et HUMANISTES DE TOUT POIL , avec pancartes , banderoles et clamant à pleine voix : "nous existons, nous sommes les plus nombreux, nous sommes une force , NOUS VOULONS VIVRE, qu’avez-vous fait de nous ? Que comptez-vous faire pour nous ? "

Et en pensant à tous ceux qui perdent et perdront la vie pour sauver le système financier américain qui ne peut survivre que par l’industrie de l’armement on peut ajouter "NON A LA MORT, NON A LA GUERRE AMERICAINE !!". Une marche semblable pourrait avoir lieu dans tous les pays d’Europe, puisque nous subissons les lois de l’Europe libérale et que la politique est un rapport de force .



Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 20h20

Personnellement je voterai Bové parce que je n’ai qu’une parole. Je ne retire pas ma signature au gré de mes caprices du jour.

peux tu m’expliquer cette etrange auto flagellation qui finit par le vote bové en nous expliquant, grosso modo, qu’il est trop tard pour changer nos vies, pendant quelques paragraphes qui ne sont pas sans me rappeler la cigarette du condamne

Si les electeurs de bové sont tous comme toi, ca va finir style temple solaire par un suicide collectif

désolé , mais justement, n’étant pas personnellement au bord du suicide et ne me sentant pas devoir en rabattre de mes envies d’ameliorer collectivement nos existences, je vais continuer sur cette terre a me battre pour que tous mes comtemporains et ceux et celles à venir puissent vivre librement en trouvant leur bonheur en se prenant en charge pour ne pas tombr dans ce marasme moral dans lequel tu semble etre tombé

bon courage quand même

louis coconuts



Je vous lis depuis un mois
26 février 2007 - 21h19

Amilcar, par cette modeste réponse, je voudrais te féliciter et te remercier pour ton témoignage sur la triste réalité des perdants du capitalisme.

L’état providence coûtait, paraît-il, trop cher. On l’a réduit à une peau de chagrin, résultat : EXPLOSION de malheureux(ses).Et le pire c’est que l’on continue d’en fabriquer de plus en plus avec de moins en moins d’aides sociales et de plus en plus de charité.

Je ne pense pas qu’une élection présidentielle y change quoi que ce soit, hélas. Sinon ça se saurait. Depuis 1983, tournant de la rigueur(arrivée des "nouveaux pauvres") nous avons déjà eu : 3 élections présidentielles.Y a-t-il moins de "exclus" ?

A lire et faire lire : LES NAUFRAGÉS de P. DECLERCK (Terre Humaine) et LE PAUVRE NOUVEAU EST ARRIVÉ du même auteur.

J’aurais aimé moins...... d’idéologie dans les commentaires.

Quant à Théo......"Chapeau bas".

Alain






IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
1 commentaire
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente. Antoine de Saint-Exupéry
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite