Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
de : Daniel Geneste
samedi 10 mars 2007 - 08h55 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin

La situation est sérieuse pour la gauche. Elle n’est pas désespérée. Le risque existe que la droite monopolise le deuxième tour.

S’en inquiéter ne suffit pas à apporter une solution. Personne à gauche n’est irresponsable au point de favoriser le maintien de la droite au pouvoir, lui donnant légitimité pour accentuer la politique subie depuis 2002.

La division des forces de gauche altère la crédibilité de chacune d’elles et ne livre pas message de capacités à porter solution lisible et crédible aux problèmes et attentes des Français. Personne ne peut revendiquer pouvoir présider à la destiné du pays isolément. Personne ne peut s’approprier seul les fortes expressions démocratiques dans les échéances électorales depuis 2004, dans le référendum de 2005, ou dans les mobilisations sociales. Aucune des forces de gauche ne peut nier ces messages, ni les dénaturer, toutes doivent œuvrer à les traduire en réponse politique.

Divisée, la gauche ne peut gouverner, les Français le savent, les Français le voient, ceux dont le cœur bat à gauche le redoutent ! Cette division les conduit à attacher de moins en moins d’importance à tout candidat dont les chances d’accéder à l’Elysée sont nulles ou s’amenuisent. Ils ont plutôt tendance à retenir de cette situation une gauche qui ne souhaite pas gouverner- donc peu utile- ou qui pour le moins ne s’en donne pas les moyens.

Nos concitoyens, dans leur majorité, rejettent, à partir d’une peur lucide, Nicolas Sarkozy. En l’absence de dynamique à gauche, ils utilisent pour beaucoup un autre candidat de droite pour lui faire barrage. Plus il en est ainsi, plus les forces porteuses d’alternative prononcée et affirmée, dont Marie Georges Buffet qui se veut incarner la responsabilité et le constructif, vont se marginaliser par glissement du vote utile. La droite en joue, elle n’en demandait pas tant !

Telle est la situation. La regretter ne règlera rien, pas même l’urgence.

La dynamique de gauche est attendue, elle est possible, elle est dans l’unité ! La gauche, toute la gauche, de José Beauvais à Ségolène Royal, est devant ses responsabilités pour permettre aux sensibilités progressistes de ce pays de battre la droite et ouvrir une réelle et durable perspective de changement.

Alors que le social s’invite dans la campagne avec de multiples mobilisations, que les organisations syndicales interpellent fortement, souvent dans l’unité, sur la crise sociale ; il n’est pas pensable de laisser à la droite gagner.

Il est encore temps ! L’honneur de tous n’en sera que renforcé. A l’inverse, nous pourrons toujours analyser avoir eu raison chacun de notre côté, mais nous aurons tous perdu. Ce sont les salariés, les privés d’emploi et les précaires qui paieront l’addition. C’est ce qui sera retenu.

Je souhaite que mon parti, ma candidate Marie-George Buffet, soit à l’initiative d’une rencontre des partis et forces de gauche et écologistes. L’objectif étant d’en ressortir avec une volonté partagée par tous, de créer les conditions pour que la gauche déjoue le piège tendu afin d’être en mesure de l’emporter au second tour et de réussir.

La dynamique populaire seule capable de changer la donne n’appelle pas une unicité de candidature au premier tour.

Au contraire, la gauche tire sa force de sa diversité au service d’une ambition commune et d’un espoir partagé.

C’est ce message fort qui, dans le contexte, créera la dynamique de la victoire pour l’échéance présidentielle et celle des législatives en faveur d’une majorité parlementaire.

Chacun à gauche sur la base des débats de campagne déjà vécus doit faire bouger ses propres lignes dans la perspective d’un programme concret, porteur d’axes forts, crédibles, lisibles et mobilisateurs d’une politique neuve. Un contenu politique transformateur sur lequel électrices et électeurs pourront encore peser par leur vote au premier tour.

Le moment est venu d’oser le faire, des signes sont à donner, des engagements sont à prendre sans attendre pour que le monde du travail et de la création y croie et se mobilise.

Se donner les moyens de sortir la droite n’est pas perdre son âme mais lui donner du sens.

En l’état actuel des choses, la gagne, les capacités de construction alternative pour rompre avec un simple accompagnement d’une gestion libérale et probablement l’avenir des forces de gauche sont dans cette voie !

Daniel Geneste
Brive (19)
9 Mars 2007



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
10 mars 2007 - 11h32

Enfin une prise de position qui ne se contente pas de dire qu’il faut battre la droite mais qui propose une démarche unitaire, respectueuse des diversités de la gauche pour y parvenir. Nous sommes des millions a avoir en tête ce que dit ce texte. Jean



Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
10 mars 2007 - 11h45

Travailler à unir les forces de gauche ? OK
Œuvrer à des objectifs communs, Pas de problèmes.

Dire que le PS est une force de gauche ? là j’ai failli m’étrangler.
J’ai voté pour le parti socialiste à quelques reprises, (1981, 1988) et puis, au regard du bilan des différents gouvernements roses, la source de mon vote socialiste s ‘est tarie. Je ne le regrette pas. J’ai trouvé ailleurs, dans des partis de gauche, ce que la rose ne pouvait plus apporter.

Alors nous refaire le coup du programme commun, avec ceux-la même qui nous ont bernés, là je dis non.
Ca suffit d’apporter son vote à des appareils politiques qui oublieront bien vite ceux qui ont voté pour eux. Ils auront même le culot de prétendre que possédant l’assentiment de la majorité de la population ils appliqueront leur politique (on sait ce qu’elle vaut, faite de reniements et d’accompagnement du capitalisme).

La rose est beaucoup trop fanée et son goût est beaucoup trop amer. Il lui faudrait se revivifier dans ses sources pour être quelque peu présentable, malheureusement elle n’en prend pas le chemin.

Quelle qu’en soit les conséquences, jamais plus je ne voterai pour la rose, je suis fatigué de faire fi de mes aspirations, de mes choix, de mes envies au nom d’un réalisme politique éculé et destructeur
Il est possible de faire de la politique autrement, cela prendra peut-être du temps, et l’on risque d’en prendre plein la gueule durant ce délai, mais je refuse de participer à une logique d’accompagnement au capitalisme.

La lutte des classes, quoi que puissent en dire certains, n’est pas un mode d’analyse périmée, elle est toujours d’actualité, peut-être encore plus fortement qu’à certaine période de notre histoire récente. C’est pour la mettre en évidence qu’il est essentiel de s’engager.

Les aspirants du pouvoir, les modérés, ceux qui parlent efficacité jugeront ce choix comme étant irresponsable.
N’est-il pas plus irresponsable d’accompagner une politique qui nous conduit droit dans le mur ?

Pour l’élection présidentielle mon vote ira à M.-G. BUFFET pour les 2 tours, tant pis si elle n’est pas présente au 2ème. Pour le législatives ce sera pour le candidat local du PC, point barre !

Lino



Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
10 mars 2007 - 13h45

Cher daniel

n’est ce pas ce que représente MGB un combat unitaire et sur un programme précis ??

louis coconuts



Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
10 mars 2007 - 20h12 - Posté par

Bien sur que c’est ce que représente le programme de MGB.Mais le programme du PS est-ce qu’il représente les aspirations populaires ?parce que c’est la qu’est le probléme.

Les copains de Dax ont fait du porte à porte et ils en tirent deux choses essentielles:les gens des quartiers populaires n’ont,pour la majorité ,n’ont pas pris de déçision de vote et ils ne veulent plus,toujour pour une majorité,voter socialiste.

Dans un département ou les traditions socialistes sont ancrées je vous laissent imaginer les conséquences.

Pour créer une dynamique encore faut il avoir un programme conséquent et LA VOLONTE DE L’APPLIQUER.Est-ce le cas ?

Alors appeler à l’unité par la peur est un peu léger.

Et tout militant que je suis je me pose la question sur ce que je vais faire au 2eme tour.Voter MGB ?J’espére autrement je ne sais pas.

Alors que le PS se pose les vraies questions.

Jean Claude des Landes


Vite, créons la dynamique dont la gauche a tant besoin
11 mars 2007 - 16h06

Daniel Geneste ...Tu restes encore dans le débat d’une "union de la gauche à tout prix" pour faciliter le vote utile pour ségolène .En 2002 nous avons vu ce qu’a donné le vote utile .Le débat aujourd’hui n’est pas de battre la droite en espérant un changement réel problématique avec comme présidente ségolène,le débat est de permettre au peuple de s’approprier le pouvoir et d’en finir avec la délégation de pouvoir et le culte de la personnalité.

Le vote du 22 Avril doit reflèter cette aspiration par l’élimination de Sarko-Ségo au premier tour qui représente justement ce culte de la personnalité et du pouvoir sans fin pour ces gens et leurs cliques de lobbys électorals qui vivent de leur politique antisociale et antinationale .Ces deux candidats reflètent bien l’abandon de la France aux intérêts étrangers à travers les fonds de pension et les fonds d’investissement,ils collaborent d’ailleurs dans le groupe des 100 industriels de Bildelberg avec Pascal LAMY,Dominique Strauss-kahn,aux côtés des néo-conservateurs à la Perle et Wolfowitz,de Giscard,Coppé,Villepin,bouygues,arnaud et bien d’autres pour gérer au mieux le capitalisme mondialisé .Nous devons dénoncer cette connivence dans les quartiers populaires pour que ces travailleurs comprennent que le seul vote utile est pour le moment MGB.

Dans chaque quartier et entreprises organisons-nous au sein de comités anti-capitalistes regroupant tous les citoyens qui ne veulent plus de ce système et qui veulent construire une autre socièté sans délégation de pouvoir ....C’est dans cette dynamique que le peuple trouvera les idées pour changer sa vie et s’organisera d’une manière autonome sans personnalité qui sait tout.Le NOUS sera à l’oeuvre pour le bien de tous avec les qualités de chacun pour le bien commun du pays et de ses habitants ....Le débat se poursuit malgré les échéances électorales qui ponctuent la pseudo-démocratie bourgeoise en crise accélèrée ..........

Bernard Sarton,section d’Aubagne






G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite