Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre à Olivier Besancenot
de : Clémentine Autain
jeudi 5 avril 2007 - 22h43 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires
GIF - 188.1 ko

de Clémentine Autain

Cher Olivier,
Tu veux rassembler « sans sectarisme » les forces anticapitalistes de ce pays. 100% d’accord avec cet objectif. Oui, il y a urgence à retrouver le chemin du rassemblement. L’important, c’est l’avenir et l’unité pour rééquilibrer une gauche qui marche sur son pied droit.

Car l’éclatement des candidatures de la gauche alternative nous place aux marges dans cette campagne, nous empêche d’être audible, crédible, utile. Demain, nous devrons réussir ce que nous avons réussi avant-hier (la bataille contre le traité constitutionnel européen) et raté hier (la candidature antilibérale commune).

Pour y parvenir, il va falloir que chacun mette en cohérence théorie et pratique. La LCR n’a-t-elle pas tourné le dos aux collectifs antilibéraux au moment où la dynamique était la plus prometteuse ? Mais regardons devant.

Tu dis : il faut se préparer à être « l’opposition crédible » à la « gauche molle ». A quelques semaines du scrutin, je préfère conserver le terme d’opposition à la droite dure, qui est l’ennemi principal (il serait bien de ne pas l’oublier)… Mais ne pas se résigner à la dérive sociale- libérale à gauche, d’accord. Se donner les moyens d’une indépendance complète à l’égard du PS, encore d’accord.

En revanche, se fixer pour seul objectif de constituer une petite coalition à part, éternel aiguillon minoritaire d’une social-démocratie hégémonique, tel n’est pas mon projet. Il ne faut pas viser la place subalterne d’une gauche de témoignage, vouée à l’opposition ; la gauche que nous constituons, rassemblant toutes celles et ceux qui s’opposent au libéralisme économique et veulent l’émancipation individuelle et collective, doit vouloir être le pivot et non la supplétive d’une recomposition générale.

Nous devons passer des critiques aux réponses, du cahier de revendications aux propositions étayées dans tous les domaines. Et nous donner les moyens de les faire advenir. Cela nous amène à un débat de fond, à affronter ensemble : quelle articulation nouvelle entre réforme et révolution ? Comment passer de la résistance à la transformation ? Au grand soir des révolutions impossibles, je préfère les réformes qui, inscrites dans une cohérence et portées par une dynamique, révolutionnent.

L’expérience féministe, sans doute… Mon mandat d’élue m’a aussi appris l’intérêt de raccorder les mobilisations sociales à l’action dans les institutions.

Je préfère t’entendre dire qu’il faut l’unité que t’entendre énumérer toutes les raisons qui poussent à lui tourner le dos. Ne perdons donc pas le goût de se rassembler. Et tant qu’à faire, plutôt que de le dire, faisons-le ! Pourquoi ne pas profiter des législatives qui viennent pour réussir, dans le maximum de circonscriptions, ce que nous n’avons pas su faire à la présidentielle ?

Voilà qui serait un premier pas vers la constitution d’une dynamique politique neuve et durable, authentiquement de gauche, résolument anti-libérale, féministe, écolo, démocratique. D’ici là, je souhaite à José, à Marie-George et à toi de faire les meilleurs scores possibles le 22 avril prochain.

Nous aurons alors quinze jours pour mettre Sarkozy dehors et quelques mois pour repartir ensemble du pied… gauche.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre à Olivier Besancenot
5 avril 2007 - 22h58

Autain, La ségolène de la gauche antilibérale.
Allez voir le coté nunuche de son blog !



Lettre à Olivier Besancenot
5 avril 2007 - 23h09 - Posté par

Oui elle s’y élève contre la distribution de "CLEMENTINES" dans les meetings de Bayrou...
La pauvre et dire qu’elle a été pourtant suffisamment maline pour berner les cocos et faire croire aux autres qu’elle était une candidate crédible...à moins que ce ne soit les cocos qui aient été trop cons...

Pour sûr les gars, j’espère qu’on ne nous y reprendra plus...

Léo


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 07h55 - Posté par

Son site est bidon...Il n’y a que du moi je toutes les lignes...
Moi le narcissisme ça ne me fait ni chaud ni froid...
Le site d’Osemy la louve, c’est autrement plus costaud....Elle ne se plaint pas des clementines distribuées par l’UDF !

IlRosso...


Lettre à Olivier Besancenot
5 avril 2007 - 23h21

Sa lettre n’est pas si nunuche que ça ! Il faut bien se mettre dans la tête que si nous voulons un changement le passage par l’union est incontournable.Je voterai M G B avec aussi cette espérance.
jean claude Marseille



Marie-George Buffet
5 avril 2007 - 23h55
Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 09h20

Dans 2 ans les élections européennes et régionales.(2009)

En clair, nous avons, 18 mois pour exiger à tous les mouvements de la gauche anti-libérale, de réussir une liste commune pour l’europe et pour chaque région....

Exigeance : les 125 propositions enrichies des spécificités européennes et régionales.

En clair, d’abord, la LCR doit abandonner la logique qui était la sienne jusqu’a présent :l’union avec LO

En clair, le PCF ne doit pas avoir peur , aucune crainte qu’il ne soit ""dépouillé""......

En clair, Bové et son équipe ne doivent pas faire une exigeance d’avoir la tète de liste (ras le bol des "" Bové ou rien"".....

Voilà, de mon coté, j’attends que tous fassent des efforts....mais je ne les ferais plus, comme à l’automne dernier, si j’entends autour de moi, ""c’est lui ou elle ou rien""....je m’engagerais pour ce rassemblement sous quelque nom que ce soit !!!!!avec les propositions que pourraient définir le Collectif National Anti libéral et pour ce projet

Ne nous tirailllons pas avec les municipales et cantonales, ce serait perdre des énergies inutilement et prendre le risque d’un nouvel échec pour 2009.....mais posons nous et travaillons à ce rassemblement 2009 dès le mois septembbre prochain....

Bruno.B



Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 11h09 - Posté par

Pour moi cette stratégie a montré qu’elle conduit à une impasse.

Le seul "résultat" des collectifs, a été la production des 125 propositions, très en retrait par rapport au programme de MGB.

Je ne veux plus de ce type de rassemblement où une organisation rassemblant 200 personnes a autant de poids qu’une revendiquant plus de 130.000 adhérents.

On ne peut pas construire un rassemblement sur les égo démesurés de gens comme autain, salesse ou debons. Ces gens ne représentent qu’eux-même.

Ce n’est pas sur ces bobos qu’il faut compter mais sur le peuple celui qui n’interesse pas Claire Villiers.

Jips


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 14h43 - Posté par

pour clementine et d’autre le rassemblement c’est de faire une croix sur le parti.moi je crois que l’avenir de la classe ouvriere passe par un redeploiment du parti et non une alliance avec des"antiliberaux"sans consistance de lutte et profondeur d’analyse.en un mot pour moi les "bovins" sont du vent.


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 17h52 - Posté par

pour aller dans ton sens et dans celui de jips, pour prendre la mesure de la situation, cet article :

http://www.oulala.net/Portail/artic...

et ma réponse ci-dessous

d’abord, il me semble que l’article de lordon considère une victoire de bayrou comme moyen, plutôt que de sauver le PS (en le ramenant à gauche), de l’achever (ce qui est plus probable !)

ensuite, vous remplacez le clivage droite/gauche par le clivage libéral/antilibéral. Je me permets de rappeler un clivage bien plus ancien mais néanmoins toujours pertinent (et le plus pertinent), c’est le clivage issu de la lutte des classes. La gauche, c’est ça, l’expression politique des opprimés dans la lutte des classes. Dès lors, votre nouveau clivage, "révolutionnaire", s’avère en recul par rapport à celui qui a construit les "vieux partis" dont vous vous débarrassez bien légèrement.

de même, en évoquant le "mouvement citoyen", vous feignez à nouveau de révolutionner, sinon le réel, tout au moins le verbe. Faites le bilan de ce que vous devez au mouvement ouvrier, regardez ce que le mouvement citoyen représente aujourd’hui dans les luttes : un appoint. Rien ne se fera sans les masses exploitées (excusez mon vocabulaire... comment dites-vous encore ? dépassé...)Vous pouvez voir cet appoint comme un aiguillon, une avant-garde, mais alors c’est votre nombril que vous considérez.
il suffit de s’écarter un tant soit peu de la réalité objective pour sombrer dans l’idéalisme, même le mieux disposé à l’égard des peuples

laissez-moi vous parler de sociologie avec des mots anciens : objectivement, la candidature bové rassemble (et ressemble à) la petite-bourgeoisie radicalisée. Dire que "le mouvement citoyen s’est aujourd’hui trouvé un nouveau représentant : Bové", c’est à la fois abusif (quelle unanimité ?) et surtout dangereux : si nous avons besoin de "représentants" (au pluriel), ceux-ci ne doivent pas être une condition, mais une conséquence du rapport de force que nous aurons créé (et je ne le vois pas derrière bové)

voilà pourquoi, cette candidature me paraît finalement proche de celle de bayrou, car, à une autre échelle, à gauche, elle évacue le rapport de force, la lutte de classe concrète ; elle provient de l’âge médiatique, s’adresse à des "électrons libres", des "individus" - c’est la petite-bourgeoisie, et je vous demande de faire le bilan de ce que vous lui devez.


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 13h15

Peut-on faire une omelette sans casser les oeufs qui la composeront ? Croire que le rassemblement allait aller de soi et qu’une fois réalisé il allait marcher pour toujours ? Franchement, il ne faut pas vraiment s’intéresser à la politique pour ne pas comprendre que cette voie sera toujours semée d’embûches jusqu’à la fin des temps, car vouloir rassembler des opinions aussi riches et diverses demande une remise en question constante et une interrogation permanente sur le devenir de nos objectifs et imaginez un seul instant la mise en pratique dans un gouvernement antilibéral en place.
Lorsqu’on vise des objectifs aussi élevés,on comprend de suite que sans une base populaire prête au changement définitif parce que profond ,de cette ère monarchique,on en restera à une alternance droite-gauche jusqu’au jour où on se retrouvera dans la situation de l’Angleterre et la désespérance latente des gens.
Il aurait été bien de ne soutenir qu’un seul candidat antilibéral, qui représente pour moi le 1er temps de l’avènement de cette nouvelle gauche que plein de gens souhaitent et ensuite continuer le travail du rassemblement car, bien que n’en faisant pas partie, je me demande comment C.Autain pense le rassemblement sans les communistes et surtout leur appareil implanté sur tout le territoire avec des militants motivés et qui me sont toujours apparus sincères.
Pour ma part, je voterai pour Mme Buffet qui a été désignée par les collectifs de base au 1er tour,comme j’aurai sans hésitation voté Mr Bové s’il avait été désigné par les collectifs antilibéraux.Mme Autin peut-elle m’expliquer le mensonge qui consiste à dire que son candidat a été désigné par l’ensemble des collectifs ?
Car cette façon de procéder a été ressentie comme une trahison du collectif national composé en majorité de personnes inconnues des français.Il aurait intéressant de nous demander qui nous connaissions ,à part les 2 B ? je suis sûre que les réponses auraient été très édifiantes !
Pour moi, la question future est : peut-on encore faire confiance à cette nouvelle gauche du mensonge ?Amicalement à Bellaciao.Marie-Hèléne.



Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 19h15 - Posté par

Ceux qui n’ont pas respecté les votes des différents comités à travers toute la France ont une responsabilité considérable qui sera gravée dans l’histoire. Bien-sur on peut envisager la révolution et se préparer pour les prochaines élections, le problème c’est que les gens qui souffrent ne peuvent plus attendre. Clémentine tu ferais mieux de taire, rien ne t’autorise à donner des leçons à Besancenot, au fait appelles tu a voter pour MGB, malgré ton coup de fusil elle est bien vivante, heureusement que l’honnêteté intellectuelle existe. Vf


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 16h20

Si vous voulez voir notre travail en ALLEMAGNE DIE LINKE = LA GAUCHE , puis PARTI DE LA GAUCHE EUROPEENNE (le plus tot possible). SUR LE BLOG : PC EN CHIFFRES DU 6/4/7 de moi 84.228 15H45 jean-francois dieux



Lettre à Olivier Besancenot
7 avril 2007 - 00h36 - Posté par

Cher Tous. Oui il y a du travail a faire, enfin l´avenir est devant nous, c´est pour cela que nous devons faire ce parti de la gauche europeenne ; bien sur cela veut dire de ce changer et d´accepter qu´un autre gauchiste (CAD A GAUCHE DU PS) n´ait pas mon idee . Ici en Allemagne, nous voulons reunir toute la gauche , donc nos criteres : 1) etre au moins a gauche du ps (a definir), 2) etre au moins contre le liberal 3) accepter une autre idee que la mienne 4) ne pas etre staliniste, et pas de dictature du proletariat 5) etre anti-militariste.6)SI LA GAUCHE, va au gouvernement avec le ps ; alors il faut que le ps s´engage sur certains points a ne pas etre liberal , sinon on ne peut aller avec eux au gouvernement ! (si besoin voir le depute allemand europeen TOBIAS PFLUGER , ancien vert et maintenant gauche non encarte, qui a propose cela). Si on ne travaille pas tous ENSEMBLE , dans un seul PARTI GAUCHE EUROPEENNE, on aura les memes probleme que dans les annees 19.. ! On voit le probleme en FRANCE , mais j´ai vu que marie se presente pour la gauche, les communistes ne partiront pas car dans le parti DIE LINKE il y a une platte forme COCO. PLUS TOT CE SERA ET MIEUX CE SERA ! NOTRE BUT CE N´EST PAS LE SOCIALISME NOTRE BUT : C´EST DE FREINER LE CAPITALISME. ET LA DIFFERENCE ENTRE CAPITAL ET LIBERAL ; C´EST QUE LE LIBERAL (= 2X CAPITAL) VEUT AUSSI NOTRE ARGENT LORSQU´ON EST MALADE et sur tout. Pour moi le ps est au centre (france) et a droite (allemagne). Vive l´anarchie et mes copains du pc et les gauchistes. ALLIONS NOUS !!!!! Salut a vous tous, Jean-Francois Dieux.


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 21h00

quel humour avec la joconde , c’est excessif et meme honteux avec une belle femme italienne du 15 eme siecle !!!



Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 21h45

Pour moi c’est pas "l’union, rien que l’union" !

C’est "l’union" : mais "pour faire quoi et avec qui" ?

Si c’est pour renouveller ce qui avait été possible aux régionales et pour le référendum : d’accord !

Si c’est pour servir de marche pieds aux ambitions de certains qui se dérobent dès que la démocratie militante en décide autrement : c’est non, trois fois non !

Si c’est l’union mais en se servant du PCF, de ses maigres (mais pas ridicules) moyens, de sa générosité militante (partage du temps de parole, investissement très important des militants dans les collectifs) et ne jamais rien envisager avec lui ensuite ; si dans cette union, un parti comme le PCF doit se soumettre au diktat de certains autoproclamés antilibéraux qui ne cachent même plus leur haine et leur volonté de se servir du PCF en le dépouillant et si dans cette union la célébrité des habitués des coups médiatiques compte plus que les choix démocratiquement affirmés des militants alors............ce sera non !

Bové, Salesse, Braouezec, Onfray nous ont couvert de boue (car "roulé dans la farine" est encore trop doux) et maintenant Autain nous fait le coup de l’union ? Mais l’union était possible cet hiver ! Qui a brisé l’espoir en lançant un appel au retrait de l’une des candidates à la candidature commune sous le seul prétexte qu’elle était dirigeante communiste et mandatée par ses adhérents ? Qui s’est soustrait au vote des militants des collectifs et s’est fait adouber par la minorité dans une atmosphère qui sentait la logique de revanche et qui ne cachait même pas l’appétit des opportunistes ?

Autain à la mémoire courte ou elle nous prend pour des imbéciles ?

Quant elle souhaite bonne chance aux trois "B", elle pourrait avoir l’honnêteté de dire pour lequel elle va voter ? Qui peut croire qu’elle souhaite l’union plus que tout alors qu’elle a fait parti des pétitionnaires qui ont signé l’appel au retrait de Marie Georges sur un ton péremptoire et à donc servi les intérêts de division dont Bové s’est ensuite nourri ?

Je sais que cette campagne est dure et que la gauche populaire et antilibérale - avec les associatifs sincères et les communistes qui soutiennent Marie Georges - souffre beaucoup. Mais je vous le dis à tous, moi qui ne suis pas adhérent au PCF mais qui sait tous les combats auxquels celui-ci a participé, qui connait bien leur histoire -les ombres comme les lumières en faisant la part des choses, qui rencontre ses militants dans son syndicat et dans ses luttes, moi enfin qui suit cette campagne du mieux que je peux et vous lit sur Bellaciao : je préfère que nous soyons "peu" accompagné que "mal" accompagné ! Les baisers qui tuent je n’en veux pas. Les baisers de judas (suivez mon Regards), je n’en veux pas !

Quant à l’union, elle est toujours d’actualité pour peu que l’on respecte ceux avec lesquels on la fait ! L’union se construit dans les luttes et pas dans les accords de sommets entre des organisations qui cachaient derrière le mot "consensus" un piège à coco ! L’union cela doit être sincère et sans ostracisme ! L’union passe par le respect de la parole donnée (n’est-ce pas Monsieur Bové ?). La porte n’est pas fermée - et elle ne l’ait jamais avec des gens comme Marie George - mais le PCF n’a pas a être un moulin où l’on rentre, où l’on sort, où l’on se sert et où ce sont toujours les mêmes qui partagent pendant que les autres attendent de récolter !

Je veux l’union mais ce mot n’a pas le même sens pour tout le monde. Alors en attendant, ce sera Marie Georges Buffet. Elle fera 2% ou 3 ou 5 ou 8 - que sais-je - mais elle est sincère et digne. J’ai la trentaine, j’ai toujours entendu dire que les communistes c’est du passé, que le PCF est mort alors je n’ai peur de rien. Je suis un syndicaliste qui a l’habitude des coups bas, des luttes perdues, des visages qui se détournent et je préfère voter pour des idées auxquelles je crois et des femmes et des hommes en qui j’ai confiance plutôt que de suivre le sens du vent (qui ne fait que tourner d’ailleurs), les chouchous des journaux TV et les bobos. Je ne suis pas un mouton, j’espère que Clémentine Autain le comprendra !

Je vote utile..... C’est à dire utile pour les idées et pour l’humanité qui a tant souffert et qui souffre encore, utile pour la justice sociale et utile pour la gauche populaire et antilibérale. Donc pour Marie Georges Buffet !

BIBI (33)



Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 22h37 - Posté par

Je veux l’union mais ce mot n’a pas le même sens pour tout le monde. Alors en attendant, ce sera Marie Georges Buffet. Elle fera 2% ou 3 ou 5 ou 8 - que sais-je - mais elle est sincère et digne. J’ai la trentaine, j’ai toujours entendu dire que les communistes c’est du passé, que le PCF est mort alors je n’ai peur de rien. Je suis un syndicaliste qui a l’habitude des coups bas, des luttes perdues, des visages qui se détournent et je préfère voter pour des idées auxquelles je crois et des femmes et des hommes en qui j’ai confiance plutôt que de suivre le sens du vent (qui ne fait que tourner d’ailleurs), les chouchous des journaux TV et les bobos. Je ne suis pas un mouton, j’espère que Clémentine Autain le comprendra !

Je vote utile..... C’est à dire utile pour les idées et pour l’humanité qui a tant souffert et qui souffre encore, utile pour la justice sociale et utile pour la gauche populaire et antilibérale. Donc pour Marie Georges Buffet !

BIBI (33)

voila le vrai courage en politique

VOTER POUR SES IDEES ET POUVOIR GARDER LA TETE HAUTE DEVANT LES GIROUETTES

MERCI BIBI

louis coconuts


Lettre à Olivier Besancenot
6 avril 2007 - 23h13 - Posté par

Très bien dit, Bibi.

JMH


Clémentine Autain : La mère morale ...
8 avril 2007 - 11h28

Et nous revoilà Clémentine Autain dans sa posture préférée : la mère morale de la gauche antilibérale !

Alors que le premier tour des présidentielles va déterminer le sort de millions de gens dans notre pays, alors qu’il faut tout faire MAINTENANT pour battre la droite et réussir à gauche, Clémentine Autain s’autorise à donner des bons et des mauvais points aux candidat/es !

Elle nous explique dans la foulée que pour cette élection c’est perdu d’avance, que ce n’est pas grave si la gauche du rassemblement antilibéral et populaire avec Marie George Buffet ne fait pas le score le plus haut possible pour peser demain sur les politiques menées dans notre pays, et que l’important c’est de comptabiliser les scores de la gauche antilibérale au soir du premier tour : quelle ambition politique !

Attendre tranquillement au chaud pendant que d’autres mènent le combat politique sur le terrain et espérer une défaite électorale avec l’idée d’apparaitre ensuite comme la Jeanne d’Arc du camp antilibéral qui va venir tous nous sauver, est-ce cela qu’espère Clémentine Autain ?






G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE
Les "Gilets Jaunes" en Juillet, sur le "Tour" et ailleurs (reportage photos, blog Médiapart)
mercredi 31 - 18h35
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Voici le fondement de la critique irréligieuse : c'est l'homme qui fait la religion, et non la religion qui fait l'homme. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite