Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
de : Roberto Ferrario
lundi 17 mars 2008 - 17h44 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

MY LAI


JPEG - 76.2 ko

Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)

de Roberto Ferrario

"ELLE courait vers les arbres… Elle transportait quelque chose.. J’ai tiré. Lorsque j’ai retourné son cadavre j’ai vu qu’elle avait un bébé dans ses bras. Mes balles l’avaient transpercé. Tout a vacillé dans ma tête. Puis le programme d’entraînement m’est revenu à l’esprit. Alors je n’ai plus rien fait d’autre que tuer. Je leur ai coupé la gorge, les mains, les oreilles. Je les ai scalpés." Ce récit est celui d’un soldat américain qui a participé au massacre de My Lai.

Le 16 mars 1968, vers huit heures du matin, la compagnie Charlie, appartenant à la 11e brigade de la division américaine Americal, entrait dans le village vietnamien de My Lai, dans la Province de Quang Ngai, dans le sud du Viet Nam. Leur chef, le lieutenant William Calley, leur dit : "C’est ce que vous avez attendu, une mission, chercher et détruire."

Au moins 504 civils ont été assassinés en quelques heures : 50 victimes étaient âgées de 0 à 3 ans, 69 victimes étaient âgées de 4 à 7 ans, 91 victimes étaient âgéesde 8 à 12 ans et 27 avaient plus de 70 ans. Ce crime américain contre l’humanité n’a pas eu son Nuremberg. L’armée américaine annonça une grande victoire et la mort de 128 ennemis.

JPEG - 29.7 ko

Crime américain contre l’humanité

Le massacre ne fut stoppé que lorsque deux sous-officiers américains Hugh Thompson et Lawrence Colburn en hélicoptère remarquèrent le carnage et intervinrent ordonnant à ses équipiers de faire feu sur leurs compatriotes s’ils poursuivaient d’assassiner plus de civils.

En mars 1969, Ronald Ridenhour, un ancien GI, ayant appris ce qui s’était passé à My Lai, décida d’en informer les autorités américaines, mais les faits ne devinrent publics à partir du 17 novembre 1970 (début du procès), quand le journaliste américain Seymour Hersh publia les premiers témoignages sur ce crime.

Parmi les 26 officiers et soldats inculpés le 5 septembre 1969 pour ce massacre ou pour l’avoir couvert par la suite, seul le lieutenant, William Calley fut condamné le 29 mars 1971, malgré ses affirmations qu’il avait reçu des ordres de son capitaine Ernest Medina de tuer tous les habitants. Selon Calley, Medina lui donne l’ordre de nettoyer la zone de Mÿ Lai en n’épargnant personne. Motif invoqué : le hameau serait un repaire du Viêt-cong.

Medina niera avoir donné de tels ordres et sera acquitté dans un autre procès.

Donc seul le lieutenant Calley fut reconnu coupable de meurtres avec préméditations sur 80 civils qui avaient été réunis sur la place du village et 80 autres personnes qui avaient été réunies dans un fossé et condamné aux travaux forcés à perpétuité et radié de l’armée.

Le 1 avril 1971, 2 jours après sa condamnation, le président Nixon demanda sa libération de prison et son cantonnement au fort militaire de Bennings en attendant l’appel du jugement.

Le 20 août 1971 les autorités militaires réduisirent sa peine à 20 ans

Le 16 avril 1974 le Secrétaire d’état à la défense réduit sa peine à 10 ans.

Trois ans plus tard, le 9 novembre 1974, lors d’un appel que Calley fit auprès d’une cour fédérale pour non respect de ses droits, un juge ordonna sa libération immédiate. Malgré un appel suspensif de l’armée et après plusieurs procédures judiciaires, le lieutenant Calley ne passa finalement que 3 ans et demi aux arréts.

Aujourd’hui, "monsieur" William Calley tient une bijouterie huppée.

L’opinion publique américaine, d’abord émue par les révélations sur le massacre, a, ensuite, majoritairement basculé dans le nationalisme et, "au nom du devoir", acquitté les assassins.

Intéressant à consulter sur le sujet :

 My Lai. Les braves garçons se transforment en massacreurs

 Révélation de massacres américains au Vietnam peu avant My Lai

 Guerre du Vietnam : nouveaux documents confidentiels rendus publics

 Guerre du Vietnam : des dossiers révèlent l’ampleur des atrocités


Le documentaire de Kevin Sim sur le massacre de My Lai en version anglaise en 7 parties, pour que la mémoire demeure…


Four Hours In My Lai (1 of 7)


Four Hours In My Lai (2 of 7)


Four Hours In My Lai (3 of 7)


Four Hours In My Lai (4 of 7)


Four Hours In My Lai (5 of 7)


Four Hours In My Lai (6 of 7)


Four Hours In My Lai (7 of 7)


JPEG - 127.2 ko
JPEG - 94 ko
JPEG - 50.1 ko
JPEG - 66.6 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
17 mars 2008 - 20h21

Bravo et merci Roberto pour se rappel !

André Bouny



Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
17 mars 2008 - 21h23 - Posté par

Merci Roberto de faire connaître ce masscre,merci mille fois.

François Pellarin


Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
17 mars 2008 - 21h33 - Posté par HENRI

Le livre noir du capitalisme existe , ce qui me peine c’est qu’on ne dénonce plus comme dans le passé les crimes des états unis d’amérique ....

Ce n’est pas politiquement correct, c’est faire de l’anti américanisme primaire,ce n’est pas porteur electoralement etc etc etc ......Triste ,triste...


Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
17 mars 2008 - 22h14 - Posté par

Bravo et merci Roberto pour ce rappel conséquent !

André Bouny


Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
17 mars 2008 - 22h05

Merci Roberto pour ce rappel.

Qui nous ramène à une actualité plus immédiate.

Voici un extrait qui met en cause quelqu’un que nous connaissons bien.

Qui ne se rappelle de ce général yankee brandissant une éprouvette à la tribune de l’ONU afin de "prouver" l’existence des ADM de Saadam.

Il a bien réussi l’Officier chargé d’enquêter, et accesoirement d’étouffer, l’affaire de My Lai.

Non, My Lai n’était pas un "accident" du à l’inexpérience de jeunes GI en manque de formation.

C’était une stratégie délibérée. Et qui dure depuis en s’amplifiant...
...................................................

L’amalgame des civils et des combattants est inaliénable de "la Doctrine Powell", qui recommande d’employer une force écrasante sur l’ennemi, indépendamment des atteintes aux civils, (Dites collatérales – NDT). Dans son autobiographie, Colin Powell analyse la Guerre du Viêt-Nam et explique les avantages de détruire l’alimentation et les maisons des villageois qui pourraient sympathiser avec le Viêt-Cong :

"Nous avons brûlé les huttes couvertes de chaume, allumant la flamme avec des briquets Zippo et Ronson... Pourquoi détruisions-nous des maisons de torchis et les récoltes ? Ho Chi Minh avaient dit que le peuple était comme la mer dans laquelle ses guérilleros nageaient. Nous avons essayé de résoudre le problème en rendant la mer inhabitable. Dans la dure logique de la guerre, quelle différence y a t-il entre tuer votre ennemi ou le faire souffrir à mort de la faim ?"

Est non prise ne compte l’implication morale de viser des civils, et comment faire pour qu’ils sympathisent malgré tout cela avec les Etats-Unis.

Quelques années plus tard, Colin Powell était Officier chargé de la Communication et du Personnel, assigné au Quartier Général de la Division ‘’Americal’’, à Chu Lai, Viêt-Nam. Il a été chargé de statuer sur le cas d’un jeune soldat qui avait écrit une lettre accusant la division ‘’Americal’’ de brutalités habituelles contre des civils vietnamiens ; la lettre était détaillée, ses allégations horribles et son contenu confirmé par d’autres soldats.

Plutôt que de discuter avec Glen de la lettre, la réponse de Powell devait conduire à une enquête superficielle suivie d’un rapport de faute envers Glen et de cette conclusion, "Dans la réfutation directe des accusations portées par Glen, il y a le fait que les relations entre les soldats d’’Americal’’ et les Vietnamiens sont excellentes."

Sitôt après, des témoignages sont ressortis sur la brutalité criminelle de la Division ‘’Americal’’ à My Lai, village dans lequel 347 civils désarmés furent massacrés ; les mémoires de Powell ne mentionnent pas l’incident concernant le courrier de Glen.................................


Et depuis combien de "My Lai", dans le monde entier, sous l’égide de la Bannière étoilée yankee.

Et ceux qui tentent de faire le rapprochement de situation, ou de faire des comparaisons avec les crimes nazis sont taxés d’antiaméricanistes primaires.
On leur dit que ça n’est pas la même chose.

Pourtant vous voyez une différence, vous, entre My Lai, et Oradour, Marzabotto, Lidice, ou Falluja, ou Marz al Shariff ?

Moi pas.

http://www.consortiumnews.com/archi...

http://www.pbs.org/wgbh/amex/vietna...

Pace è Salute.

G.L.



Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
18 mars 2008 - 10h58

Rappel nécessaire.

Quand je faisais mon service militaire (1978-1979), "mon" régiment, le 9ème Régiment de Commandement et de Soutien(basé à Dinan,Côtes-d’Armor, à l’époque) intervenait au Tchad, aux côtés de la Légion Etrangère et du R.I.C.M. (basé à Vannes à l’époque). C’était "pas mal" non plus.

Un Lorientais rouge.



Le 16 mars 1968 : massacre de My Lai (videos)
18 mars 2008 - 11h39 - Posté par DF



Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
1 commentaire
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
5 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
1 commentaire
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 - 09h28
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
LE 26 MAI, METTONS LA RACLÉE À MACRON ! - Meeting Mélenchon, Aubry, Ruffin, Becker à Amiens (video)
mardi 16 - 08h40
Juan Branco, avant le "grand déballage" macron, dénonce une nouvelle fois nos "pseudos élites" (video)
lundi 15 - 17h41
de : nazairien
8 commentaires
Acte 22 Place de la République, police nationale et bagueux de Paris, complètement hors sol (vidéo)
lundi 15 - 14h19
de : nazairien
4 commentaires
Toulouse #Acte22 : La police tabasse 2 Journalistes et casse leurs caméras (video)
lundi 15 - 11h01
Jean-Luc Mélenchon. Privatisations : « VOTRE MODÈLE EST FINI » (video)
lundi 15 - 10h33
Le "meilleur des mondes" A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
dimanche 14 - 13h30
de : nazairien
6 commentaires
Anti-impérialisme : cycle de conférences
dimanche 14 - 13h29
Marlène Schiappa, piégée par ses mensonges, quitte l’interview (vidéo)
samedi 13 - 15h29
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah mercredi 17 avril 2019, 18h00, métro Château-rouge (Paris 18ème)
samedi 13 - 13h22
GAFA de tous les pays, taxez-vous en Irlande !
samedi 13 - 08h52
de : Karine Darmanche
Saurel chante sa révolution à la Comédie Dalayrac
samedi 13 - 00h04

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite