Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

« C’est une guerre menée dans un microcosme »


de : le temps
samedi 17 janvier 2009 - 09h06 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

« C’est une guerre menée dans un microcosme »

PROCHE-ORIENT. Le Comité international de la Croix-Rouge est très engagé dans la bande de Gaza. Entretien avec la directrice des opérations.

Caroline Stevan (cf le temps, suisse)
Samedi 17 janvier 2009

Cheffe des opérations Moyen-Orient et Afrique du Nord pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Béatrice Mégevand Roggo était dans la bande de Gaza cette semaine.

Le Temps : Vous revenez d’une visite à Gaza. Quel est votre sentiment ?

Béatrice Mégevand Roggo : Le fait le plus marquant est l’intensité de l’action militaire sur la durée - cela fait vingt et un jours - et sur un territoire très restreint et très peuplé. La densité de population dans la bande de Gaza est trois fois supérieure à celle de Manhattan ! C’est une guerre menée par la troisième puissance militaire mondiale dans un microcosme ! Cela aboutit à une situation presque jamais vue dans les hôpitaux, au niveau de la gravité des blessures, du flux constant de victimes et du grand nombre de femmes et d’enfants parmi elles.

 Un hôpital vient d’être bombardé, un entrepôt de matériel incendié. Après des tirs essuyés par vos équipes, avez-vous l’impression d’être devenus des cibles ?

 J’espère que non. Cela est peut-être dû à des erreurs ou à l’impression que des combattants se cachaient dans ces endroits. Comment être sûr ? Jusque-là, nous avions plutôt l’impression que notre mission médicale était mieux respectée et facilitée, après des débuts difficiles.

 Y a-t-il une amélioration dans l’accès aux blessés ?

 Les deux-trois heures de trêve quotidienne sont plus ou moins respectées mais ne suffisent pas. C’est toujours très difficile de circuler, il y a des obstacles sur les routes - militaires ou des gravats -, des échanges de tirs... Nous parvenons chaque jour à évacuer des blessés de l’hôpital Shifa vers l’Egypte, afin de le désengorger. Cela dit, il y a encore probablement des gens qui meurent faute d’être secourus.

 Quid des infrastructures, des stocks de nourriture et de médicaments, de l’électricité et de l’eau potable ?

 Les infrastructures étaient déjà largement affaiblies par le blocus de la bande de Gaza. Les dégâts ont augmenté avec la guerre. Il y a un gros problème avec les eaux usées actuellement, car les stations de pompage ne fonctionnent plus. Si une bombe venait à tomber sur les murs retenant tout ce liquide, ce serait la catastrophe. Des quartiers entiers n’ont plus d’eau potable, l’électricité est irrégulière et insuffisante. Les générateurs des hôpitaux fonctionnent grâce au fioul. Il y en a, mais la difficulté est d’aller le chercher dans ces conditions d’insécurité. Une prise de consience de la part d’Israël a permis de faire passer des vivres, du fioul... Le problème est ensuite la distribution.

 Les humanitaires ont-ils plus de facilité à entrer ?

 Nous avons finalement réussi à envoyer quatre expatriés en plus des neuf qui se trouvaient déjà sur place et des 56 employés locaux. Mais, pour les organisations qui ne travaillent pas habituellement à Gaza, c’est impossible de passer.

 Parlez-vous toujours de crise humanitaire ?

 Sans aucun doute. Le problème de Gaza avant cette guerre était l’étranglement de son économie à cause du blocus, toute une population dépendante de l’assistance. C’est cent fois pire aujourd’hui. Les gens n’osent plus aller faire leurs courses, des dizaines de milliers de personnes ont quitté leur maison pour se réfugier dans les locaux de l’Unrwa ou chez des proches. Toute la vie quotidienne est paralysée.

 Quelle est la priorité ?

 Les belligérants doivent tout faire pour respecter le droit international humanitaire. L’armée israélienne doit distinguer les civils des combattants et respecter le principe de proportionnalité. De notre côté, la priorité est d’avoir accès aux blessés.

 Vous parlez de l’armée israélienne. Le Hamas n’a-t-il pas les mêmes devoirs ?

 Toutes les parties ont les mêmes obligations, mais il est vrai qu’Israël a une puissance militaire non comparable à celle de son ennemi. Plus on utilise des armes lourdes et puissantes, plus on a la responsabilité de faire attention aux civils. Nous reconnaissons cependant la difficulté de la situation, la densité de Gaza, la guerre asymétrique menée par le Hamas...

 Est-ce toujours aussi compliqué de travailler, ou est-ce dû au blocus et à la situation à Gaza ?

 Gaza est un exemple particulièrement frappant. Il y a des contextes où il est difficile de se mouvoir pendant quelques heures ou quelques jours, mais là, la durée et la puissance de feu sont incroyables.

 Le CICR est largement sorti de sa réserve ces derniers temps. Une nouvelle politique ?

 Nous l’avons fait pour l’Irak, pour les territoires occupés déjà l’année dernière. Tout dépend de l’urgence qu’il y a à se prononcer publiquement pour essayer de mettre un terme à une situation. C’est parce que le CICR parle peu que nos déclarations ont généralement de l’effet.

 Craignez-vous des mesures de représailles, notamment de la part des Etats-Unis, votre principal bailleur de fonds ?

 Les autorités ne sont jamais heureuses que nous les critiquions, mais elles reconnaissent notre légitimité à le faire. Il est arrivé que nos propos provoquent un froid avec un Etat, mais cela n’a jamais impliqué de rupture de relations, de menaces financières ou d’obstacles à notre travail. Nous avons une relation très franche avec les Etats-Unis, bien que nous les ayons publiquement désapprouvés, sur Guantanamo notamment.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
« C’est une guerre menée dans un microcosme »
17 janvier 2009 - 11h18 - Posté par emelyne

C’est bien un massacre planifie dans un microcosme. A croire que les gazaouis furent parques expres pour ce but : Tester des nouvelles armes sur des innocents. C’est abject ! Quelle difference y -t-il entre les gazouis et le reste de l’humanite mis a part l’espace geoghraphique ? Aucun. Les gazaouis appartiennent a notre espece autant que les israeliens, et les armes que l’on testent sur eux finiront par se tester en general. Disons NON a l’ordre mondial qui veut faire de l’humanite un labo de cobays.






Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires
CHOQUANT ! Les brutes de Macron ont encore fait pleuvoir des coups !
vendredi 10 - 15h22
de : JO
Mouvement social cherche grève reconductible
vendredi 10 - 08h34
3 commentaires
Pour 2020, mobilisons nous pour nos retraites ! Exigeons le retrait du projet de loi !
jeudi 9 - 23h49
de : Christian DELARUE (Conv SP)
2 commentaires
’Du Gabon à la Russie’ au Théâtre de l’Almendra, Rouen
jeudi 9 - 21h30
On recherche des "prostitués" : Qui veut conduire les voitures radars qui sillonneront la Bretagne ?
jeudi 9 - 18h41
de : nazairien
PETITION POUR LE RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES
jeudi 9 - 17h39
Manifestation retraite, et défense des acquis sociaux, convergence des luttes : Saint Nazaire 9 Janvier 2020
jeudi 9 - 12h48
de : nazairien
3 commentaires
belloubet vs castaner
mercredi 8 - 19h48
de : jean1
2 commentaires
Si vis bellum para bellum.
mercredi 8 - 17h49
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Blessée par un tir de LBD « ma vie est sur pause depuis un an »
mardi 7 - 17h16
2 commentaires
Engie bientôt démembré ? L’ombre d’un plan Hercule pour le géant de l’énergie
mardi 7 - 16h57
de : Christian Jean
La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde
mardi 7 - 09h02
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Négociations de dupes à Matignon sur les retraites
lundi 6 - 09h47
3 commentaires
Pétition retraite
dimanche 5 - 17h15
de : xoup

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Un socialiste est plus que jamais un charlatan social qui veut, à l'aide d'un tas de panacées et avec toutes sortes de rapiéçages, supprimer les misères sociales, sans faire le moindre tort au capital et au profit. Engels
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite