Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

67% des Français n’ont plus confiance dans la politique
de : Beau résultat...
mardi 12 janvier 2010 - 17h00 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 13.5 ko

La "parenthèse" de l’élection présidentielle de 2007 est bel et bien refermée. L’engouement suscité par les campagnes de Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et François Bayrou, ainsi que le fort taux de participation, qui avait été enregistré lors de ce scrutin, avaient été interprétés comme le signe d’une réconciliation entre les Français et la politique.

Las ! La première édition du baromètre de la confiance politique, lancé par le Centre de recherche politique de Science Po (Cevipof) – en partenariat avec l’agence Edelman et l’Institut Pierre-Mendès-France –, confirme qu’il ne s’est agi que d’un feu de paille. Selon cette enquête, réalisée par la Sofres du 9 au 19 décembre 2009 auprès d’un échantillon de 1 500 personnes, et dont les résultats ont été rendus publics lundi 11 janvier, les deux tiers des Français (67 %) n’ont désormais confiance "ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays" ; un niveau comparable à ce qui était mesuré en 2006, un an avant le scrutin présidentiel.

On mesure mieux encore l’ampleur du désenchantement en observant les réponses apportées à la question suivante : "A votre avis, est-ce que les responsables politiques, en général, se préoccupent beaucoup, assez, peu ou pas du tout de ce que pensent les gens comme vous ?" 78 % des sondés ont répondu par la négative (44 % "peu", 34 % "pas du tout") contre 22 % (2 % "beaucoup", 20 % "assez").

La confiance qui, comme l’a rappelé le directeur du Cevipof, Pascal Perrineau, était "un enjeu essentiel de la présidentielle de 2007", est donc de nouveau en lambeaux. Avec ce paradoxe : l’actuelle majorité suscite sensiblement moins de défiance dans son camp que l’opposition dans le sien. La gauche ne recueille "la confiance pour gouverner" que d’un de ses électeurs sur trois (49 % des électeurs du PS), alors que la droite a la confiance de 51 % des électeurs qui s’en disent proches (66 % des électeurs de l’UMP).

"JEU DE MASSACRE"

Dans ce "jeu de massacre", selon l’expression de M. Perrineau, les institutions locales sont les seules à tirer leur épingle du jeu. Conseils municipal, général et régional conservent la confiance des deux tiers des Français, alors qu’une proportion identique exprime de la défiance vis-à-vis de l’institution présidentielle et du gouvernement. On note que François Fillon est la seule personnalité politique à inspirer sensiblement plus de confiance (40 %) que la fonction qu’il occupe (31 % pour le gouvernement).

Seule consolation : cette nouvelle illustration de la crise de la démocratie représentative montre des rouages grippés et des outils en panne,

sans que – pour l’instant ? – le modèle soit remis en cause : une courte majorité des personnes interrogées (51 %) estiment, en effet, qu’en France, la démocratie fonctionne bien, contre 49 % qui pensent le contraire.

La première vague de ce baromètre de la confiance, réalisée alors que les effets de la crise sont loin de s’être estompés, signe le retour de l’Etat régalien et/ou providence. Les hôpitaux (86 %), l’école (83 %), l’armée (75 %), la police (71 %) et – dans une moindre mesure – les grandes entreprises publiques, ainsi que la justice (60 %), figurent parmi les institutions ou organisations en lesquelles les Français ont le plus confiance.

Dans la seconde moitié du tableau, les syndicats (47 %) devancent les grandes entreprises privées (43 %) et les banques (37 %). En queue de peloton de la confiance viennent… les médias (27 %), qui sont à peine mieux considérés que les partis politiques (23 %).

Jean-Baptiste de Montvalon

http://www.lemonde.fr/politique/art...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
67% des Français n’ont plus confiance dans la politique
12 janvier 2010 - 21h55
67% des Français n’ont plus confiance dans la politique
13 janvier 2010 - 16h11

Sondage : 67 % des Français attendent AUTRE CHOSE DE LA POLITIQUE
mercredi 13 janvier 2010 (15h48)

Le Monde titre :

"67% des Français n’ont plus confiance dans la politique"

Source Le Monde

Suivait un sondage extrêmement intéressant qui aura quelque peu rallumé cette journée du 12 janvier...

Le Monde est pessimiste.

Et je le comprends, lui qui ne fait plus que défendre, au fond, le système existant, sous toutes ses formes, tel qu’il est, il y a de quoi être marri.

Moi je suis ravie car je ne lis pas du tout que les Français seraient 67 % à ne plus avoir confiance en LA POLITIQUE, mais bien au contraire, et beaucoup plus simplement, à ne plus avoir confiance ni dans les partis ni dans les politiciens, ce qui est vraiment une autre paire de manches.

A peine ce jugement sévère est il tempéré pour les exécutifs locaux. Mais quand même.

Que disons, nous, d’autre que cela, depuis des années ? nsou passons notre temps à dire aux partis "de gôche" : vous vous plantez - les Français adorent la politique, c’est peut être un des peuples les plus politiques qui soit, mais il vous vomissent VOUS, et ce système que vous contribuez à maintenir.

Que les habitants de France, quelle que soit leur origine, aiment profondément LA POLITIQUE mais sont tout aussi profondément dégoûtés de ceux qui prétendent la représenter et en avoir le monopole professionnel.

Ce en quoi nous n’avons plus confiance, ce n’est pas dans "la politique ", et au contraire - sinon, justement, nous continuerions à aller voter majoritairement comme des bœufs - c’est dans ceux, individus et partis, qui prétendent la faire, et dans leur manière de la faire.

Plus que jamais, au contraire, ce sondage montre que s’il y a bien une chose à sortir à tous prix des griffes du capitalisme, c’est justement LA POLITIQUE.

Pour la remettre entre nos mains, là d’où elle n’aurait jamais du partir - entre nos mains de travailleurs, de poètes, de musiciens, de chômeurs, d’amoureux, d’enfants...

Ce n’est pas la moindre des monstruosités de la pensée dominante d’avoir réussi, pendant si longtemps, à faire de l’essence même de notre vie, si on en croit Aristote, une quasi abstraction dont la contemplation ou la mise en œuvre serait réservée à une élite, prétendument élue par nous et pour nous.

Chapeau bas à toutes celles et ceux qui ont œuvré patiemment tranquillement, pour que le capitalisme puisse faire de "la politique" un sujet à part entière alors qu’elle est notre essence même !

Maintenant c’est terminé. 67 % des Français en ont ras-le-bol de cette façon de procéder.

L’auteur de l’analyse du sondage estime que la question va se reposer vis à vis de l’ État régalien et/ou Etat providence.

Je pense qu’il fait totalement erreur.

L’État (et avec lui "la Nation") va apparaître de plus en plus clairement comme une machine au service de la bourgeoisie. C’est cela que la politique néo-libérale et autoritaire de l’UMP, couplée à l’hallucinante apathie coupable de la "gauche", pour la France, fait apparaître.

L’État, n’a jamais existé, et n’existe toujours pas ; ce n’est qu’un gant dont la couleur dépend de la main qui l’enfile.

"L’État" c’est une fiction.

Autrefois tout entier incarné dans la personne du Roi, puis représenté par des "corps" - législatif, administratif, judiciaire...- ce n’est pas l’existence d’êtres humains, de centaines de tonnes de paperasses, de collectes de fonds au nom du "Trésor Public", ou de milliers de bâtiments administratifs qui pourront suffire à donner corps à cette fiction dans les années à venir.

Il n’y aura pas de "miracle de la transubtanciation" pour l’État dit moderne.

L’auteur poursuit en disant : "Les hôpitaux (86 %), l’école (83 %), l’armée (75 %), la police (71 %) et – dans une moindre mesure – les grandes entreprises publiques, ainsi que la justice (60 %), figurent parmi les institutions ou organisations en lesquelles les Français ont le plus confiance."

On pourrait y voir, comme lui, la justification de son propos sur l’Etat régalien ou providence. Moi j’y vois l’espoir de l’en-commun qu’incarnent encore toutes ces institutions qui créent, qui sont, du "corps", de "la solidarité", qui fonctionnement sur le principe même du "groupe", de "la masse".

Le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.

Et plus la crise va venir faire de ravages chez nous (et pour les prochaines années à venir, "la mondialisation" n’a pas fini de nous faire manger des larmes de sang et de sueur, croyez-moi, car pour les capitalistes, nos peuples deviennent in-intéressants - trop pauvres, ou pas assez riches pour leur permettre de maintenir leur taux de profit sans les exploiter à mort, mais également et désormais, "trop gourmands", en droits, en libertés, en garanties), plus le vieux spectre va revenir hanter l’Europe.

De : La Louve



67% des Français n’ont plus confiance dans la politique
15 janvier 2010 - 18h43

"A droite ils sont nuls, à gauche ils sont nuls : je vote nul !" Coluche.

Votez nul pour obtenir le droit de dire NON !
Votez nul c’est refuser un choix impossible !
S’abstenir c’est favoriser celui que vous voulez le moins !

Voir à ce sujet : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...






Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
12 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
21 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires
Ils avouent sans honte, que les radars c’est pour faire du fric : Les « gilets jaunes » ont plombé les recettes des radars
jeudi 3 - 16h58
de : nazairien
1 commentaire
Fouloir, Pouvoir, Vouloir.
mercredi 2 - 19h22
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
ÉCOLE
mercredi 2 - 08h41
de : Ernest London
chirac le pot pourrit infini
mardi 1er - 22h29
de : Jean-Yves Peillard
ALGERIE Louisa Hanoune condamnée à 15 ans de prison : solidarité face à la répression du régime !
mardi 1er - 21h41
de : revolution permanente
1 commentaire
Comment l’exécutif a plombé les comptes de la Sécu et s’apprête à nous faire payer la facture
mardi 1er - 16h48
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

le merveilleux de la guerre, c'est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque Dieu solennellement avant d'aller exterminer son prochain. Voltaire
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite