Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)


mercredi 20 janvier 2010 - 11h32 - Signaler aux modérateurs
22 commentaires
GIF - 15.5 ko

J’ai eu l’occasion de voir le documentaire intitulé "Dans la peau de Fidel Castro" qu’Arte diffusait le mardi 19 janvier dernier que l’on peut revoir sur le net en se connectant sur le site de la chaine franco-allemande

Pathétique....

Ce docu-fiction écrit par une opposante au régime castriste - Zoé Valdes - et réalisé par Karl Zéro et Daisy Derrata est une charge de 1h21 qui se focalise exclusivement sur la personne de Fidel Castro et conjugue, à la première personne, comme si elle reprenait le point de vue du dirigeant cubain, approximations historiques et déclarations vulgaire sur Cuba.

Outre le fait que ce "documentaire" n’est absolument pas historique (les images se téléscopent, les références s’entrechoquent) il s’appesantit longuement sur des supposés points de vues des élites cubaines, sur Castro ou le Che en particulier. Rien sur les conditions historiques de la révolution, rien sur les enjeux internationaux, rien sur la réalité des rapports de classes à cuba...il ne reste que l’insulte. Car le film est violent.

Servi par la voix d’un Pierre Arditi, le documentaire égraine les insanités : Le che et Raul Castro sont décrits comme des "cons", tel compagnon du Che avait une "grosse bite" et Castro est un cavaleur qui aurait "posséder" plus de 2000 femmes...on touche à l’absurde !

C’est une honte pour une chaine qui se prétend culturelle...

On peut parler de Cuba, on peut parler du communisme de manière critique mais il est alors fortement recommander d’en parler en connaissance de cause, en analysant de manière rigoureuse les faits...et non en déversant un tombereau d’insultes. Cela ne fait aucunement avancer le débat !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
20 janvier 2010 - 12h10

"Zéro" et "Zoé" prennent leurs "Daisy Dérata" pour des réalités. (((- ;

Mais avec un nom pareil on pouvait s’attendre à quoi ????

Sinon à une nullité totale ???

G.L.



qui est Zoé Valdes ?
20 janvier 2010 - 12h17 - Posté par

http://www.legrandsoir.info/Zoe-Val...

Supercherie sur patte, Zoé Valdès ne mérite qu’un mépris à hauteur de sa vulgarité, de ses haines, de ses mensonges revendiqués.

Lisons Leonardo Padura, écrivain cubain de romans noirs traduits en plusieurs langues, classé plutôt comme dissident à Cuba :

« ( Zoé Valdès ) produit une littérature qui n’est pas de la littérature. Elle a toujours été un fonctionnaire et s’est exilé en avion avec son mari et son enfant. Elle s’est inventée un personnage de martyr qui est faux. Elle ment beaucoup ».

Exilée ! Mauvaise traduction ? La vérité est que Zoé Valdès est immigrée. Femme d’un haut fonctionnaire cubain avec qui elle parcourt le monde, on la voit dans la délégation cubaine à l’UNESCO, puis à l’Office culturel de Cuba à Paris avant que le prurit consumériste et la soif de gloire imméritée la saisissent. Elle ne retourne pas au pays et elle entre dans l’hypermarché de l’anti-cubanisme primaire où l’on embauche en permanence des caissières. Devenue chef du rayon « Bobards, mensonges farces et attrapes (nigauds) », elle s’achète de beaux habits, de beaux bijoux, du beau maquillage, elle prend au passage quelques solides kilos qui stabilisent sa démarche en compensant le vide cérébral et hop ! à nous deux Paris, à nous deux l’Europe, à nous deux le monde, à nous deux l’univ… heu non !

Valdès, poussée par son amour latino-américain pour la démocratie aurait pu écrire des livres sur la dictature chilienne, sur le coup d’Etat fasciste du Honduras, mais alors, parti l’éditeur, partis les sous-sous dans la po-poche, lui a crié son instinct. La bêtise se heurte toujours aux frontières de la cupidité.

Cuba donc, qu’elle a tant aimé, tant servi, dont elle a tant profité jusqu’à ce que la succursale d’en face lui fasse un pont d’or : logement et voiture de fonction, photos dans la presse, légende de martyr, larbins obséquieux sortant de l’école de journalisme, invitation à des émissions de télévision garanties sans opposants… Quant au salaire, la coutume française veut qu’on n’en parle pas, et c’est dommage.

Du temps où ceux qui la fréquentaient à La Havane ne pouvaient la concurrencer en matière d’ardeur révolutionnaire et de sévérité envers les autres, aucun éditeur cubain ne songeait à éditer cette femme, pourtant politiquement correcte, « bien en cour », mais si nulle sur la forme et sur le fond. Si petite, enfin alors que des Padura et consort étaient déjà moins flagorneurs, mais plus… écrivains

Cuba est affaiblie par l’impitoyable blocus qui génère, ou aggrave, des problèmes multiples qui ne se résolvent pas assez vite (alimentation, logement, transport). Mais Cuba est grandie par l’étroitesse de ses adversaires et par un idéal porté en osmose par son peuple et son gouvernement.

Ecoutez Valdès et ceux qui la poussent en avant et pensez à Victor Hugo qui parlait de cette engeance : « Ils mordent les talons de qui marche devant… Ils sont aboyés d’humilier, ne pouvant, jusqu’au rugissement porter leur petitesse. »

Le filet de pensée de Zoé Valdès, est magnifié par la magie de la technologie qui le dépose sur l’écran de votre poste de télévision où il apparaît beau comme un vitrail multicolore et non pour ce qu’il est sans maquillage, un filet monochrome de bave terne. Sur le papier, où le gris sur blanc ne pardonne pas, c’est de l’affligeant, car le talent du traducteur, s’il peut compenser l’absence de style, ne peut rien contre le manque d’intelligence.

Si vous avez des enfants, si vous voulez en être fiers un jour, par pitié pour eux, ne faites pas de Valdès leur marraine. Tenez-les à l’écart d’elle. On ne respire rien d’autre qu’une mauvaise odeur en fréquentant l’égout. S’ils cherchent des avis critiques sur Cuba, ils en trouveront d’autres en France, en Amérique latine, partout dans le monde, même à Cuba.

Mais pas elle, mon Dieu ! Pas elle, si obscène que l’on est sali à l’écouter. Ou alors elle, oui, si s’enclenche un phénomène réactif : c’est trop gros, trop épais, trop visqueux, ça ne doit pas être vrai. Cuba doit être le contraire de ce qu’elle nous vomit.

Ah ! Ces mensonges répétés dans ses romans de quai de gare que Gallimard publie pour bien montrer qui décide aujourd’hui, de la littérature et de l’argent. Mensonges ? Interrogée sur ce point par le journal québécois Le Courrier (9 mai 2009) à propos de son livre « La fiction Fidel » Valdès avoue qu’elle s’en affranchit en écrivant sur la couverture : « Essai romancé » Car, « L’Histoire ne m’intéresse absolument pas, sauf pour écrire des romans. Les dates, les faits précis et les noms, je m’en fiche ; à moins que ce ne soit pour inventer ce que je voudrais raconter dans la fiction. Je ne suis pas historienne, ni scientifique… » Ni trop scrupuleuse, d’ailleurs.

La voici donc libre de mentir, d’inventer, en mettant le lecteur (et Karl Zéro) dans l’incapacité de distinguer le vrai du faux. En les exposant à prendre le faux pour le vrai, elle peut se laisser aller à son péché mignon, le mensonge, épicé par une vulgarité assise sur son point fort : la scatologie. Ici, elle enferme dans les W-C les partisans de Fidel Castro : « J’ai toujours pensé que Fidel Castro les méprisait et transformait leurs villas en latrines, en leur mettant entre les mains une balayette pour nettoyer les cabinets… » Ailleurs, elle avait évoqué « le slip plein de merde du dictateur ».

Que faire d’autre que de tirer la chasse et de dire à Karl Zéro que la figure d’esprit libre qu’il veut se donner est ici entachée (et par du gras, il faut nettoyer sans laisser sécher, sinon…) ? En juin 2003, la même recherche de sensationnalisme l’avait poussé à la faute. Karl Zéro avait lu à l’antenne les accusations du tueur en série Patrice Alègre et de deux anciennes prostituées, qui affirmaient que différents notables de Toulouse, dont l’ancien maire et président du CSA, Dominique Baudis, étaient mêlés à un réseau sado-maso qui aurait couvert des viols, des tortures et des meurtres. Il apparut également que Karl Zéro avait versé 15 000 euros à l’une des ex-prostituées comme à-valoir sur un livre à paraître. Vous dites déontologie ?

Je n’ai pas de sympathie politique pour Dominique Baudis, mais il y a des choses qu’un journaliste ne doit pas faire s’il a une notion de ce qu’est l’honnêteté intellectuelle. Et la première est de ne pas hurler avec les loups sous prétexte que c’est bon pour les tirages et l’audimat, au mépris du respect de la vérité et des personnes. Tu entends, Karl Zéro ? Je ne pose pas la question à Valdès, elle a du mal avec le sens des mots respect et vérité.

Errare humanum est, Karl Zéro, mais perseverare diabolicum, comme ne dirait pas Zoé Valdès qui éructerait plutôt : « On peut s’gourrer, mierda, mais le hijo de puta qui continue c’est comme s’il ch… dans son froc ! »

A la lire, on se dit que le monde se serait passé de sa naissance et on se demande si l’on ne pourrait pas reprendre à son sujet les délicats passages de son livre « Le pied de mon père » :

« [ elle] songea à son père. Pourquoi était-il allé fourrer sa queue dans la chatte de sa mère ? Pourquoi avoir craché sa sauce dedans ? Pourquoi sa mère avait-elle ouvert les jambes ? »

Oui, pourquoi ?

Cela dit, un téléspectateur peut-il regarder encore une émission de télé sur Cuba sans poser d’autres pourquoi ? « Pourquoi y a-t-il si souvent d’émissions sur ce petit pays à la télé ? L’armée a tiré sur la foule ? On assiste à des émeutes de la faim ? Des centaines de syndicalistes, d’opposants, de journalistes, de paysans y sont-ils assassinés chaque année comme en Colombie dont on nous parle moins ? Des enfants dorment-ils dans la rue ? Des escadrons de la mort viennent-ils les tuer ? Pourquoi les invités sont-ils toujours anti ? Sur quoi craignent-ils d’être mis en difficulté par des contradicteurs ? Pourquoi refusent-ils tout débat avec eux ? A quoi ressemble physiquement l’ambassadeur de Cuba en France ? Existe-t-il un écrivain français qui pourrait parler autrement de Cuba ? Aucun intellectuel cubain vivant en France ne parle le français aussi merveilleusement que Zoé ? Danielle Mitterrand est-elle morte ? Comment s’appellent tous ces prix Nobel qui défendent Cuba ? Accepteraient-ils de se salir l’âme et le costar en dialoguant avec Valdès ? Ne risquent-ils pas alors de tomber sous son charme intellectuel et moral et d’avoir la tête qui tourne devant tant d’intelligence et de bonté ? La télévision française ne serait-elle pas anti-cubaine, point barre ? La télévision française qui nous enfume tellement sur les choses de notre pays est-elle crédible pour ce qui est des pays lointains qui agacent Obama ? »

Ou encore : « Les médias méritent-ils qu’on suive plus leur orchestre quand ils nous parlent de Cuba que quand ils nous disent : votez oui au référendum sur l’Europe sinon c’est l’isolement ruineux de la France, faites-vous vacciner deux fois contre le virus H1N1 sinon vous allez mourir par centaines de milliers ? Ou bien c’est le même bourrage de crâne, mais il y en a un qui a commencé avant et qui ne finit jamais ? »

Zoé Valdès, qui fait à présent l’éloge du dictateur Batista qui massacrait, torturait et pillait son pays, vociféra contre Fidel Castro à la télévision espagnole un célèbre : « Qu’on foute une bombe au dictateur » (une bombe sur le pays qu’elle aime tant, s’pas ?). La pauvrette n’a pas été suivie par le trop modéré Georges W. Bush. Mais elle vient de conquérir Karl Zéro qui l’aide comme il peut à remplir la condition préalable au lancer des bombes : le conditionnement des opinions publiques.

Tout espoir de destruction d’une île et de fabrication massive de cadavres n’est donc pas perdu. Une organisation basée en Floride et proche des idées de Valdès a déjà formulé une aimable requête à l’armée US dans l’hypothèse où elle envahirait Cuba : « Laissez-nous trois jours pour tuer ».

Merci qui ?

Vladimir Marciac.


qui est Zoé Valdes ?
20 janvier 2010 - 14h37 - Posté par ar

Salir Castro reste une arme aux mains du capital qui ne peut digèrer cette révolution qui s’étend en Amérique latine après les années de plomb des dictatures qui n’ont fait que freiner le mouvement révolutionnaire . Les traîtres et leurs affidés journalistiques à la Karl Zéro ne sont que des pantins agités par la CIA et autres officines anti-communistes . La lutte de classe reste le dénominateur commun de tout révolutionnaire qui se respecte . Le compromis avec l’adversaire de classe est toujours en sa faveur . A l’heure où l’armée US envahit Haiti aux portes de Cuba sous prétexte de solidarité il nous faut être vigilant sur la stratégie d’espionnage de la CIA en échec en IRAK et en AFGHANISTAN . Obama et son équipe , sous une autre forme que Bush-Cheney , essaye de retrouver toute leur influence "néfaste" sur le continent sud-américain en commençant par les points faibles comme le Honduras, la Colombie , Haiti et maintenant le Chili avec Pinera ... Valdés-Zéro même combat bien payé par la CIA meurtrière ...

Le serpenseur


qui est Zoé Valdes ?
20 janvier 2010 - 20h21 - Posté par MICHEL

A LIRE LES CONTRIBUTIONS,TOUT PARAIT ETRE DIT. DEUX MOTS CEPENDANT. QUEL CHEF D’ETAT-MEME DES PLUS CRAPULES- A ETE AINSI TRAITÉ ? LE VOCABULAIRE,LES ALLUSIONS,LES ORDURES DEVERSES SONT INCROYABLES POUR UNE CHAINE DITE CUL.....TURELLE. VALDES ? QUELLE POETESSE ! QUELLE DELICATESSE ! ET ÇA AVEC LA CONTRIBUTION DE MrARDITI,HOMME DE GAUCHE (? !?!)QUI N’AURAIT JAMAIS DU PARTICIPER,MEME DE LOIN,A CE DECHARGEMENT D’ORDURES. MAIS,NEANMOINS,UNE SATISFACTION : MORT DEPUIS 3 ANS,FIDEL EST TOUJOURS LA(ce qui confirme que les médecins cubains ne sont pas des cacahuetes) ET CES CHARGES DE HAINE PROUVENT,DE LA MARMITE AU MAUVAIS MANCHE AU DEGRÉ D’INSTRUCTION DE TOUT UN PEUPLE,QUE NOUS POUVONS CROIRE A L’IDÉAL POUR LEQUEL TANT DE SANG ET DE DEVOUEMENT ONT ÉTÉ OFFERTS PAR LES GENS HUMBLES,SINCÈRES ET PERSONNELLEMENT DÉSINTERESSÉS . LA HAINE ? JUSQU’AU "MONDE" QUI ,CE SOIR,PERFIDEMENT,ECRIT AU SUJET D’HAITI :HAITI ET SES "AMIS" VENEZUELA ET CUBA. CES GUILLEMETS DÉCÈLENT LE FOND DE CE JOURNAL(M.BORDE,AJACCIO)


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
20 janvier 2010 - 12h43 - Posté par doujda

Le fait que vous ayez regardé a augmenté leur audimat, alors les critiques après, ils s’en tapent...



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
20 janvier 2010 - 12h51 - Posté par michoux de cuba

ce reportage etait tres focaliser sur Fidel effectivement mais bon il faut relativiser , il a fait la meme chose avec Busch , soyons ouvert et pas fermer et je trouve d’ailleurs que le docu nous montre un Fidel plutot guerrier et le seul qui est resister aux americains et ca j’ai vraiment aimer !!!

La Revolution doit s’ouvrir et receptive au changements du monde , je suis pour le changement et que la revolution fasse une peu neuve !!

Fidel Castro est notre champion a tous !

Soyons ouvert mes amis !!!!!

Michel


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
20 janvier 2010 - 21h58 - Posté par MICHEL

LES CRITIQUES,ILS S’EN TAPENT....D’ACCORD MAIS COMMENT CRIER NOTRE DÉGOUT SI ON N’A PAS SUIVI-EN SE BOUCHANT LE NEZ-CE VOMISSEMENT DE SOUILLURE ET DE TURPITUDE ?
,


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
21 janvier 2010 - 10h17 - Posté par maxime vivas

Le fait de regarder ne fait pas monter l’audimat. L’audimat est basé sur une sélection de télespectateurs dotés d’un boitier pour signaler ce qu’ils regardent à la minute près. On voit quand ils zappent.

Donc, regarder l’émission afin de protester en connaissance de cause est le bon geste.

Je profite de mon intervention pour ajoiter que :

 à mon avis, on peut éviter de se focaliser sur le mauvais humour de Karl Zéro. Il a fait le même genre d’émission sur d’autres, dont Chirac. Celle sur Fidel était en effet archi-nulle avec la voix ricanante d’Arditi, lequel s’était déjà illustré par sa présence à une soirée de RSF. Un ami me disait hier qu’il avait regardé, l’émission en coupant le son et que c’était beaucoup mieux (images inédites, etc.). Attention de ne pas se donner l’image de puristes intégristes qui veulent bien qu’on caricature Mahommet et autres, mais qui adorent un Dieu vivant. Fidel n’aimerait pas.

 le vrai scandale est que le débat ait écarté tout contradicteur. Qu’on soit obligé de se réjouir de la présence et des mots d’un vieux cheval de retour socialiste montre bien à quel point Arte n’accepte pas un vrai débat contradictoire. On se serait cru dans une émission d’Arlette Chabot. C’est dire !

L’opinion générale autour de moi est que "trop c’est trop, que le couple Valdès-Zero aura du mal à récidiver et que leur production ordurière n’arrange pas ceux qui ont un projet d’émission anti-cubaine.


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire.
20 janvier 2010 - 14h19 - Posté par brise ta chaine

Pour votre information, Carles double ZERO, commentateur assermenté du parti de la presse, de l’argent et des médias qui mentent, a montré depuis longtemps ses tallent à asseoir un peu plus le capitalisme en laissant croire qu’il s’oppose à sa forme la plus extrême.

Son vrai visage, je vous invite à le découvrir dans deux films de Pierre Carles, "l’un pas vu, pas pris" et l’autre, "enfin pris"et au cours desquels vous découvrirez toute la dimension d’asservissement dont fait preuve le journalisme de connivence.

Après désintoxication, vous regardez(ou plus) avec un autre appétit la soupe que nous serve pour nous distraire les médias et leurs valets de circonstance.



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 16h50

et la zik par le pote de Zero bien sur...



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 17h25 - Posté par dewinter

Kark zéro, vous avez réussi à blesser le peuple cubain et tous les révolutionnaires !

de quel droit vous permettez-vous d’utiliser des archives historiques et d’en détourner les propos ?

Cuba qui doit faire face à un embargo implacable depuis 50 ans, n’a cessé de se défendre pour conserver son indépendance durement acquise !

ce peuple éduqué, organisé, a retrouvé sa dignité grâce à Fidel Castro et au Che.

savez-vous que 400 médecins, infirmiers se trouvaient à Haïti bien avant le drame que nous connaissons ? Que d’autres cubains les ont rejoints.
je ne parlerais pas des autres pays aidés par cuba pour l’éducation scolaire aussi.

savez-vous que la première visite à l’étranger de Nelson Mandela après sa sortie de prison, fut pour Cuba qui a aidé son pays.
bien d’autres pays africains rendent hommage à Fidel pour les avoir aidés à trouver leur indépendance.

Cuba n’est pas Haïti, Cuba est un pays du tiers monde qui ne cesse de lutter pour essayer de survivre aux attaques.
ce peuple a acquis une éducation, une discipline et une organisation exemplaires, par exemple en périodes d’ouragans car rares sont les décès lors de ces désastres.

en 2008, ce pays a dû affronter trois ouragans d’une violence historique et ce, en peu de temps. Une région a été particulièrement touchée, celle où on cultive les fameux cigares. ceci rajouté avec l’embargo encore et toujours !

je ne peux comparer ce qui arrive Haïti aujourd’hui, pays meurtri par le colonialisme, les dictatures, les désastres climatiques.

Cuba a dû, depuis toujours, se défendre seule contre le géant en face (usa bien sûr !) et voilà pourquoi dans les périodes délicates, les cubains vont preuve de solidarité et de discipline !

j’arrête là car les exemples ne manquent pas mais pour vous dire, karl zéro, que sans Fidel Castro, les cubains n’auraient pas pu avancer et cela les rend très fiers d’eux même et de leur pays.

Leur espérance de vie est pratiquement égale aux français.

les cubains ont acquis une grande confiance en eux et même votre IGNOBLE ET DEGOUTANT TORCHON ne fera que les renforcer à aller de l’avant.

Nous, Révolutionnaires, ne pouvions accepter cette diffusion sur une chaine dite culturelle sans rien répondre. Et après la douleur fait place maintenant à une plus grande conviction dans ce que nous croyons !

isabelle dewinter



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 17h27

A CUBA il y a la célèbre BAIE des COCHONS.

Maintenant dans la BAIE il y a UN COCHON et UNE TRUIE.

LE REBOURSIER



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 17h42 - Posté par dewinter

je vois que vous descendez aussi bas que karl zéro :

sous la ceinture !

isabelle


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 17h59 - Posté par Luc78130

Je suis tombé par hasard sur ce documentaire et, effaré, ait arrêté de le regarder au bout de 10 minutes, stupéfié par le ton et le méthode auxquels ne n’avait pas habitué Arte.
Si je ne me trompe pas, le copain de Karl Zéro, mari de frigide barjot, à une certaine époque écrivait certains des discours de Pasqua.
Luc



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 18h03 - Posté par

le copain de Karl Zéro, mari de frigide barjot,

tu parles de Basile de Koch : il est le frère de Karl Zero...


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
20 janvier 2010 - 19h57 - Posté par tilide

Pourquoi n’avoir pas boycotté massivement ???
J’ai lu le pour et le contre dans télérama ce qui m’a permis de choisir de ne pas regarder ! j’ai regardé le masque de zorro et du coup j’ai mieux dormi car pas de nœud ni au cerveau ni à l’estomac !!!
Sinon merci pour toutes vos contributions qui m’éclairent sur Z. Valdes.



Viva Cuba Libre
20 janvier 2010 - 20h22 - Posté par commando850

A quand un reportage objectif sur Cuba et sur Fidel. Sans doute beaucoup de critiques à faire mais quel destin et quels résultats malgré l’embargo et la pauvreté inhérente aux Caraïbes. Tout ce qui a déjà été dit de positif dans ce post est vrai, je l’ai constaté. J’ai vu 500 000 cubains défilant le 1 er mai place de la Révolution, fiers de leur pays et de leur révolution et il n’y avait pas 499 999 commissaires politiques. Inoubliable. Ca, c’est Cuba

Zero et sa clique ne méritent même pas qu’on les insulte, ce serait leur faire encore trop d’honneur.

raoul



Viva Cuba Libre
20 janvier 2010 - 21h13 - Posté par

Karl Zéro (il se vante), Deratta, Barjot...c’est quoi ça (pas c’est Qui) ? Des poteaux à Arditi, l’acteur primate principal des bobos-nobos ?
Ca sent l’sapin pour eux...


Viva Cuba Libre
23 janvier 2010 - 13h54 - Posté par ignace

Je voulais exprimer que Mr ZERO , c’est de la merde.

Non ! Je ne veux pas insulter la merde, c’est bien plus utile que lui.


"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
21 janvier 2010 - 11h41 - Posté par bonnet rouge

La CIA doit se frotter es mains en regardant ce film mélangeant tout...
A croire que cette officine et d’autres n’agit pas encore directement ou indirectement sur le territoire cubain...



"Dans la peau de Fidel Castro" quand ARTE diffuse un documentaire anticommuniste et vulgaire. (video)
21 janvier 2010 - 13h18 - Posté par MICHEL

A LA MOINDRE BOITE DE PETITS POIS PROPULSÉE PAR DES PETARDS DE NOEL,DEPUIS L’ENCLAVE DE GAZA,AMBASSADEUR,CONSEILLERS SPECIAUX DE L’AMBASSADE D’ISRAEL OCCUPENT LES PLATEAUX DE T.V ET NE SONT INTERROMPUS QU’EXCEPTIONNELLEMENT. COMMENT SE FAIT-IL QUE L’AMBASSADE DE CUBA NE SOIT PRATIQUEMENT JAMAIS INVITÉE ? QUEL ACHARNEMENT POUR TIRER SUR CE QU’ILS VEULENT NOUS FAIRE CROIRE ETRE UNE AMBULANCE ! MAIS,TOUT COMPTE FAIT,C’EST BON SIGNE.....CE N’EST PAS QU’A CUBA ET A MIAMI QU’IL Y A DES "GUSANOS",DES "VERS DE TERRE" EN CUBAIN. M.B (20000°


Non mais enfin dites, depuis le temps quand même..............
21 janvier 2010 - 23h30 - Posté par Weatherboy

Ah qu’est-ce que ça me fait marrer d’en voir certain(e)s attendre encore quelque chose du dénommé "Karl Zéro", lui qui représente la quintessence du faux subversif, du clown de sa majesté, l’illustration même de la "fausse opposition" qui fait parti du pouvoir lui-même comme l’a très bien développé Chomsky.

Pour celles et ceux, qui n’ont toujours pas vu (et pour cause...) ce documentaire, très justement intitulé "pas vu, pas pris" (jamais passé à la TV, vous verrez pourquoi...), et bien REGARDEZ LE, surtout les passages ou apparait lke dénommé Zéro, et ensuite, vous verrez que comme moi, vous vous passerez très bien d’avoir une boite à abrutir et que vous vous fouterez comme de vos chausettes de ce genre d’émission

http://video.google.com/videoplay?d...

Ah et puis une dernière chose, avec tout l’air pur et le temps de cerveau disponible qui vous restera profitez-en par exemple pour lire la très belle bio et fichtrement bien écrite et documentée du Che par

"Ernesto Guevara connu aussi comme le Che" Paco Ignacio Taibo

http://www.amazon.fr/Ernesto-Guevar...

Ca ca vaut tous les documentaires des chaines à la con sur plusieurs siècles - garanti






RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
2 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite