Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Gideon Levy (30 articles)
Y’en a marre des pleurnicheurs !
de : Gideon Levy - 30 août 2006
16 commentaires
de Gideon Levy, Haaretz "Les gosses aux bougies" ont grandi et sont devenus le "mouvement de protestation" de cette guerre. La jeunesse confuse qui s’est assise en pleurant, avec ses guitares et ses bougies, sur la place de Tel Aviv, après l’assassinat de Rabin, est à présent assise dans le Jardin des Roses, en face du Bureau du Premier ministre, pas moins confuse, et semblant protester contre la guerre - bien sûr, après que celle-ci a cessé. De la même manière qu’il (...)
Lire la suite, les commentaires...
Qui a commencé ?
de : Gidéon Lévy - 23 juillet 2006
7 commentaires
de Gidéon Lévy traduction de l’hébreu Michel Ghys "Nous avons fait tout ce qui était possible pour écraser la société et la direction palestiniennes, nous avons veillé le mieux possible à ce que le désengagement n’annonce pas l’ouverture d’un nouveau chapitre dans nos relations avec le peuple voisin, et maintenant nous sommes surpris de la violence et de la haine que nous avons nous-mêmes semées." "Nous sommes sortis de Gaza et ils tirent des roquettes Qassam"- (...)
Lire la suite, les commentaires...
Comment rêve-t-elle sans jardin ?
de : Gideon Lévy - 23 mai 2006
1 commentaire
de Gideon Lévy Traduction de l’hébreu : Michel Ghys Tous deux étaient des prisonniers libérés. Un détenu les a présentés l’un à l’autre, ils se sont mariés et il leur est né une fille. Maintenant, Ataf Alian, la Jeanne d’Arc palestinienne, est à nouveau en prison, sans jugement. Avec le bébé. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois à Bethlehem, à l’hiver 1998. Ataf Alian venait alors d’être libérée d’une détention administrative, peu (...)
Lire la suite, les commentaires...
Démarrage du pied droit
de : Gideon Lévy - 16 mai 2006
de Gideon Lévy Traduction de l’hébreu : Michel Ghys Le Ministre de la Défense Amir Peretz (assis) avec, derrière lui, le chef d’état-major Dan Halutz et le Ministre de la Défense sortant, Shaul Mofaz, lors de la cérémonie de passation de pouvoir au Ministère de la Défense, ce dimanche. Amir Peretz a démarré du pied droit dans sa nouvelle fonction : il a, vendredi soir, autorisé le bombardement aérien au cours duquel cinq Palestiniens, hauts responsables des « Comités de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Une vie en éclats
de : Gideon Lévy - 16 mai 2006
de Gideon Lévy (Traduction de l’hébreu : Michel Ghys) *Ce qu’on voit sur le terrain après des centaines d’obus qui ont atterri l’un après l’autre : les maisons détruites, les enfants blessés, leurs copains incapables d’émettre un son. Le printemps à Gaza.* * */Boum /après /boum/, obus après obus, coup de tonnerre après coup de tonnerre. Les vitres de la maison tremblent, les murs fissurés par le précédent bombardement menacent de s’effondrer, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Qui est terroriste ?
de : Gideon Lévy - 2 mai 2006
Haaretz, 16 avril 2006 www.haaretz.co.il/hasite/pag... Version anglaise : www.haaretz.com/hasen/spages... Les scènes de Gaza sont déchirantes. Déchirantes ? Pas sûr. L’image de la famille Ghaben, de Beit Laliya, qui a perdu une fille de 12 ans, Hadil, n’a pas provoqué d’émotion particulière en Israël. Même à la vue des petits frères et de la mère d’Hadil, blessés, étendus, hébétés, sur le sol de leur misérable maison, personne n’est descendu dans les rues, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Une nation unie et raciste
de : Gideon Levy - 28 mars 2006
5 commentaires
Une nation unie et raciste par Gideon Levy Haaretz, 26 mars 2006. Original : Traduit de l’hébreu par Michel Ghys. English version : Contrairement aux apparences, les élections d’après-demain sont importantes en ce qu’elles révéleront la véritable physionomie de la société israélienne et ses aspirations secrètes. Plus de cent élus seront envoyés au Parlement sur la base d’une seule carte : celle du racisme. Si autrefois on avait l’habitude de penser que (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le meurtre d’enfants n’éveille plus aucun bruit
de : Gideon Levy - 21 octobre 2004
1 commentaire
de Gideon Levy Plus de 30 enfants palestiniens ont été tués durant les deux premières semaines de l’opération militaire « Jours de pénitence » dans la Bande de Gaza. Il n’est pas étonnant que de nombreuses personnes définissent « terreur » un tel ensemble de meurtres d’enfants. Si dans le décompte général des victimes de l’Intifada, le rapport est de trois Palestiniens tués pour un Israélien, quand on parle d’enfants, le rapport passe de 5 à 1. Selon (...)
Lire la suite, les commentaires...
ISRAËL : Avraham Burg ou l’échec d’une génération
de : Gidéon Lévy - 18 juillet 2004
de Gidéon Lévy L’ancien président de la Knesset se retire de la vie politique. Il faisait partie de ces quinquagénaires qui devaient succéder aux pères fondateurs de l’Etat hébreu, rappelle amèrement Ha’Aretz. Les adieux prématurés d’Avraham Burg à la vie politique sont davantage qu’une décision privée, tant l’ancien président de la Knesset incarne toute une génération d’hommes politiques en qui de nombreux espoirs avaient été placés, une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Dédommager les colons et pour quoi ?
de : Gideon Levy - 21 juin 2004
Gideon Levy Pour quelle raison exactement devrions nous dédommager les colons qui seront évacués de Gaza ? Pour les dommages causés à l’état depuis des décades ? Pour le scandaleux coût économique de leur séjour à Gaza ? pour le sang versé inutilement pour eux ? La plupart se sont installés dans les territoires parce que cela leur permettaient de se loger à bon marché. D’autres y sont allés à cause d’une idéologie messianique. Certains s’y sont installés (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite