Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Au phosphore blanc

mercredi 9 novembre 2005 - Contacter l'auteur - 4 coms

Regarder une vidéo ici

de Al Faraby

Un reportage de la chaîne d’information italienne RaiNews 24 affirme mardi 8 novembre 2005 que les forces d’occupation américaines ont utilisé des armes chimiques contre des civils de Falloujah en novembre 2004, notamment du phosphore blanc, un puissant agent mortel qui brûle violemment les corps.

"J’ai reçu l’ordre d’être prudent parce que du phosphore blanc devait être utilisé sur Falloujah" (50 km à l’ouest de Bagdad), déclare dans le reportage un vétéran de l’armée américaine, Jeff Englehart, interviewé à son domicile du Colorado en août 2005.

"J’ai vu les corps brûlés de femmes et d’enfants", déclare également le Marine, expliquant que le phosphore blanc "brûle les corps jusqu’aux os".

Utilisé théoriquement pour illuminer les positions ennemies dans l’obscurité, le phosphore blanc est un puissant agent chimique mortel pour les humains.

Le reportage télévisé, d’une durée d’environ 20 minutes, se fonde également sur le témoignage de civils de Falloujah, bastion de la Résistance irakienne contre l’occupation.

"Une pluie de feu est descendue sur la ville, les gens touchés par ces substances de diverses couleurs ont commencé à brûler. Nous avons trouvé des cadavres avec des blessures étranges. Leurs corps étaient brûlés mais leurs vêtements intacts", explique Mohamad Tareq Al Deraji, un scientifique de Falloujah qui a fondé en 2004 un "centre d’études pour les droits de l’homme" dans le bastion rebelle.

L’enquête des journalistes Maurizio Torrealta et Sigfrido Ranucci s’appuie enfin sur des documents photographiques pris selon eux après l’offensive des forces d’occupation américaine et montrant des corps carbonisés.

http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=2620

Mots clés : Al Faraby / Dazibao / Guerres-Conflits / Proche & Moyen Orient / USA /

Messages

  • Les états-uniens ont des armes de destruction massive ?
    Et en plus ils s’en servent ?
    Et du phosphore balanc ?
    Une arme interdite par la convention de Genève ?
    Cette saloperie ne tue, mais brule au troisième degré.
    Le but ?
    Un blessé handicape plus l’adversaire qu’un mort : on a pas à s’occuper d’un mort.

    Bon, ben je crois bien que l’axe du bien va devoir envahir les états-unis alors, selon leur logique.

    shamanphenix

    • contrairement a sadam les etats unis ont des armes de destruction massives et ils s’en servent ,
      comme saddam , ils ont des armes chimiques et ils s’en servent , saddam torturait chez lui , les etats unis exportent prisonniers et tortionnaires ou sous traitent la torture , j’attends avec impatience de voir les reactions des beaux intellectuels francais qui ont approuvé l’intervention de l’empire , ils ne peuvent rester silencieux .
      claude de toulouse .

    • IL y a peu d’intellectuel français qui étaient et qui sont d’accord pour la guerre d’Irak

  • assalamo alikom ; tout dabord ; je suis arabe marocain ; j’aime presenter tous mes chaleureux respects a rai uno ; vraiment vous etes de vrais journalistes qui revelent la verité cachée ; nous sommes fieres au monde arabe de vous les journalistes de rai uno ; god with u ;
    rachid khouribga

Derniers articles sur Bellaciao :