Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Ciné Junior s’apprête à fêter ses 14 ans.

mardi 27 janvier 2004

Ciné Junior s’apprête dans l’effervescence à fêter ses 14 ans. Est-ce pour cela
que cette édition est particulièrement ouverte à la sensibilité adolescente ?
Période magnifique où tout est possible et rien encore vraiment, temps de vitalité extrême
et de fragilité, de changements brutaux, d’enthousiasme et de rencontres…

Ciné Junior est devenu l’un des incontournables moments de découverte cinématographique.
Initié par le Conseil général du Val-de-Marne, ce festival per-met chaque année à 30
000 spectateurs (jeunes et moins jeunes) de découvrir des films inédits venus
du monde entier. Le réseau militant des salles de cinéma du département a été toute
l’année associé à la programmation. Lieux culturels de proximité, ces salles
volontaires servent à la fois de centre de formation à la lecture d’image, de
centre de ressource pour les enseignants ou de vidéothèque. L’accueil y sera
chaleureux et personnalisé. Chaque projection sera une fête dédiée à la curiosité et à la
découverte.

Des invités de choix

Ciné Junior accueillera cette année de nombreuses classes inscrites dans le dispositif
national "collège au cinéma". Certaines vont se constituer en jurys et décerner
le prix du public jeune, d’autres viendront s’inspirer de leurs aînés pour l’écriture
de leur film en cours, d’autres encore rencontreront réalisateurs et techniciens
pour compléter leur future page cinéma à paraître dans le journal du collège.
Tous sont sur le point de découvrir qu’un cinéma puissant, bouleversant et spectaculaire,
existe partout dans le monde et mérite d’être rencontré.
Film d’animation, ciné-concert, hip hop : de quoi secouer les yeux et les oreilles
Pour les moins grands et pour les plus petits, il y aura aussi beaucoup à découvrir.

Tous les genres seront invités avec une place d’honneur réservée au cinéma d’animation.
Nous l’aimons particulièrement parcequ’il vogue à la croisée des techniques,
des arts plastiques et du cinéma de la première heure, celui de la féerie de
foire. Une place également au couple musique et cinéma sous la forme d’un ciné-concert
très particulier puisque la partition musicale composée par Roberto Tricarri
sera interprétée par les élèves de plusieurs écoles de musique du département.
Une place enfin au hip hop, art de la rue égratignant depuis 20 ans musique,
danse, peinture et poésie.

Ça va remuer dans les salles : Art et essai du Val-de-Marne Un peu partout dans
ces salles de cinéma se prépare des événements inattendus. Il est impossible
de tous les citer à ce jour et se serait vraiment dommage. Une chose est sûre
dès à présent : l’ouverture et la clôture du festival seront de grands moments
au centre des bords de Marne du Perreux. Retrouvons-nous là-bas dès le 28 janvier…

Françoise Bourgon

26.01.2004
Collectif Bellaciao

Derniers articles sur Bellaciao :