Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Condamnation des "faucheurs volontaires" : Ni justice, ni débat !

samedi 19 novembre 2005

La cour d’appel de Toulouse a condamné mardi, José Bové à quatre mois de prison ferme, et les autres prévenus à des peines de prisons avec sursis.

Cette condamnation est une décision politique qui criminalise l’action syndicale. C’est une décision injuste et inacceptable, qui va à l’encontre du sentiment profond du peuple français, au nom duquel la justice devrait être rendue. Elle doit être purement et simplement annulée.

Les poursuites engagées par le Ministère public, sous l’autorité du Garde des Sceaux, illustre la politique de la droite ultralibérale, qui sur ce terrain comme sur les autres, refuse le débat public et décide de passer en force. Elle ne veut pas de débat, mais des coupables.

C’est pourtant un grand débat de société aux enjeux fondamentaux pour la sécurité sanitaire, qui touche directement à la santé des Françaises et des Français. Le Parti communiste français soutient la revendication d’un moratoire sur la culture d’OGM en plein champs, en application du principe de précaution, en même temps que la poursuite des recherches.

Parti communiste français

Derniers articles sur Bellaciao :