Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Dalaï Lama, Bush et...droits de l’homme

lundi 24 mars 2008

de Mohamed Belaali

L’intense propagande menée en ce moment par le pouvoir, les grands médias et les "philosophes" (Gluxman, Finkielkraut, Bernard Henri Lévy….) en faveur du Dalaï Lama a quelque chose d’indécent.

Ce déchaînement aveugle n’a d’équivalent que le silence de ces mêmes médias sur les massacres et les exactions commis par les donneurs de leçons sur les droits de l’homme à savoir les Etats-Unis et l’Europe pour l’essentiel.

Le Droit à l’autodétermination est un droit sacré. Les tibétains comme les autres peuples (et ils sont nombreux : palestiniens, kurdes, basques, Afghans etc.) ont absolument le droit à disposer d’eux-mêmes.

Mais ce Droit ne doit pas servir de paravents derrière lesquels les américains et les européens règlent leurs comptes avec les chinois sur le dos des tibétains. C’est aux tibétains eux-mêmes de décider de leur destin.

On peut légitimement douter de la sincérité des sentiments de solidarité de l’administration Bush et des gouvernements européens envers le peuple tibétain. Il ne s’agit que d’une escroquerie morale et d’une hypocrisie auxquelles ces puissances nous ont habitués. Comment peut-on encore parler par exemple des droits de l’homme lorsqu’on les viole chaque jour ?

Faut-il rappeler que le 8 mars 2008 George W Bush a opposé son veto à l’interdiction du « Waterboarding » méthode d’interrogatoire simulant la noyade et dont l’origine remonte au moyen âge ?

La torture est donc légale aux Etats-Unis. Et on va taire par pudeur les souffrances intolérables infligées aux prisonniers de Guantanamo.

L’Administration Bush a fait entre 100 000 et un million de morts irakiens et 4000 américains depuis le déclenchement de la guerre en Irak en 2003. Cette liste macabre est malheureusement longue, très longue. Rappelons également que Bush prétend que sa mission (divine) est de promouvoir à travers la planète les droits de l’homme.

Quant à la France, l’autre champion de ces mêmes droits, il suffit de se pencher, entre autres violations, sur le sort réservé aux sans papiers dans les centres de rétentions, commissariats, tribunaux et autres aéroports pour se rendre compte de l’ampleur des humiliations qu’elle fait subir à ces populations sans voix et sans défense.

La propagande des Etats-Unis et de l’Europe pour l’indépendance et les droits de l’homme s’arrête là où commence la véritable émancipation des peuples.

Frantz Fanon écrivait dans les damnés de la terre : « Il y a deux siècles, une colonie européenne s’est mise en tête de rattraper l’Europe. Elle y a tellement réussi que les Etats-Unis d’Amérique sont devenus un monstre où les tares, les maladies et l’inhumanité de l’Europe ont atteint des dimensions épouvantables".

Messages