Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

De qui se moque Gaz de France DolceVita ?

mercredi 6 mai 2009 - Contacter l'auteur - 7 coms

A monsieur le directeur commercial,

Dans votre circulaire accompagnant votre dernière facture, vous souhaitez être encore plus présents pour nous aider à faire des économies…et vous revenez à la charge pour que nous renoncions au tarif réglementé pour opter pour votre offre « à prix de marché » qui deviendrait irréversible, ce qui me paraît tout à fait illégal : bel exemple de la liberté pour les consommateurs !

Outre mon allergie aux exigences d’une entreprise associée à une banque privée (même si l’Etat conserve 35,7% du capital), je considère toujours que le gaz, comme l’électricité, l’eau…sont des biens communs dont l’accès doit être garanti à chacun quelles que soient ses ressources et, par conséquent, ne sauraient donner lieu à une gestion dont la finalité est de servir des dividendes aux actionnaires d’autant plus importants que ce sont les clients qui assurent les recettes.

Payer le prix de revient incluant les coûts d’approvisionnement, le transport, le stockage, la distribution, les investissements, la recherche/développement…c’est une chose, servir des intérêts à des co-propriétaires dont on peut très bien se passer, et dont on s’était jusqu’à présent passé, c’en est une autre !

Il paraît que l’ouverture à la concurrence devait faire baisser les prix au bénéfice du consommateur ? C’est exactement le contraire qui se produit et pas qu’à GDF-Suez, je vous l’accorde.

Mais côté profits ça marche : 6,5 milliards en 2008, dont 5,1 distribués aux actionnaires. Ce n’est rien par rapport à vos prévisions à l’horizon 2011 –c’est demain- 17 à 18 milliards d’excédent brut d’exploitation, contre 13,9 en 2008, ça c’est de la gestion ! Au 1er trimestre 2009, le chiffre d’affaires a augmenté de 11,7%...ce n’est pas la crise pour tout le monde !

Ces très bons résultats, expliquez-vous, « sont portés par la vague de froid en Europe », ainsi que par « un plan de réduction des coûts ». Ce que constatent, effectivement, les salariés dont les revendications ne sont pas à votre ordre du jour. A moins que leurs luttes les imposent. Mais la police veille et ils n’ont pu lundi, s’approcher du lieu où se tenait votre conseil d’administration.

Vous auriez dû ajouter que ces bons résultats s’expliquent aussi par la non répercussion de la baisse des cours du pétrole (qui sert d’indice pour le gaz et l’électricité) et par les hausses successives du prix du gaz, +15,3% au 1er janvier 2008. De 140 dollars en juin le baril est passé à 40 en octobre (il est à 54 le 6 mai 09) et vous avez facturé les particuliers tout l’hiver à l’ancien tarif (0,0417) mais pas les industriels, baissés dès le 1er janvier !

Pour résumer, le prix du baril a été divisé par trois, vous avez augmenté début janvier 2008 et régulièrement les trois années précédentes, il a fait froid cet hiver, on a beaucoup consommé, vous réduisez vos coûts mais vous ne baissez que de 11,5%...après l’hiver, la plus forte période de vente, au prix fort. On comprend mieux d’où viennent ces résultats financiers au-delà de vos objectifs.

En matière de cynisme, on ne fait pas mieux. Personne ne serait surpris d’une nouvelle augmentation sous peu : l’été sera chaud, on n’allumera pas le chauffage, vous vendrez moins, le chiffre d’affaires va baisser, le pétrole va remonter, vous ne pouvez plus attendre, les actionnaires l’exigent.

Et, comble de malheur, pour essayer de calmer le sentiment d’indignation des usagers et des salariés, qui voient leur pouvoir d’achat et leur emploi très menacés, vos 19 administrateurs ont renoncé à leurs stock-options ainsi que votre directeur et son adjoint qui l’avaient annoncé fin mars. Un sacrifice temporaire qui sera bien vite compensé, nous n’avons pas trop de souci.

Heureusement il y a de plus en plus « d’eau dans le gaz » de ce système capitaliste qui, jour après jour, génère davantage de misère et d’inégalités pour sauver les riches.

René Fredon

Mots clés : Economie-budget / Energie /

Messages

  • Exact c’est un vrai harcèlement auquel se livre les acteurs énergétiques auprès des usagers-consommateurs et ce subi pour ma part de façon pluri-hebdomadaire ( courrier ,téléphone, pub ) concernant la sortie du tarif régulé sur le gaz et l’électricité . .

    Un scandale surtout quand je pense aux personnes pas vraiment aux faits ou plus faibles comme les personnes âgées ou les milieux modestes qui se laissent abuser par ces pratiques d’affameurs qui font miroiter une baisse sur deux années pour qu’ensuite le marché les saigne en toute impunité, c’est boites ne font pas de sentiment, la honte sur eux, à gerber !

    Le service public énergétique disparaît au profit d’une ignoble laisse énergétique qui profitera à quelques affameurs (actionnaires) alors que l’ensemble de la Nation a contribué à la création des infrastructures sur des décennies. Elle est pas belle l’économie de marché elle est pas respectueuse et démocratique !
    Bref du vol à qualifier !

    Merci pour l’article.

    Nous voulons rester des usagers respectés et solidaires pas des victimes et des pigeons voir des esclaves energetiques, songeons à l’autonomie énergétique individuelle techniquement réalisable.

  • Idem pour moi, pas de factures pendant un an, puis soudain : trois factures, d’un montant incroyable : 1818 euros !!! jamais je n’ai payé cela (pour un logement de 70 m2, bien isolé, et chauffé au minimum !!) , j’ai pourtant vécu dans des maisons pas forcément bien isolées (même superficie), et je payais 65 euros/mois ... j’ai envoyé un courrier RAR il y a bien plus d’un mois, et toujours pas de réponse !!

    Je me suis rendue à Nîmes dans le bâtiment EDF là où j’ai ouvert le contrat à mon entrée dans les lieux, on m’a dit que "ce n’était pas possible" !!! je travaille pourtant en psychiatrie, mais c’est la première fois que l’on me dit que j’ai des hallucinations !! Horreur et damnation ! Gaz de France - Dolce vita (ce nom me fait bien marrer) TU NOUS ROULES DANS LA FARINE , eh oui car en fait c’est cette boîte qui raccole les clients et les ignore ensuite !! quel monde pourri... car désormais on n’a plus d’interlocuteurs, ils sont basés à l’autre bout de la France, à Lannion, en Bretagne, et je suis à Nîmes, à 1000 bornes, alors imaginez !!

    La Vita, elle est Dolce ... tu ne l’emporteras pas au paradis, bande de voleurs.

    Car je ne vais pas laisser faire ça.

    • et oui moi aussi Dolce Vita m’a bien possédé car je n’ai plus reçu de facture depuis Octobre 2008 et aujourdh’ui on me réclame d’un coup 1103€ à payer pour le 15 Juillet, c’est plus que le montant de ma retraite
      alors il faudrait que tous les gens qui sont dans le même cas que nous se révoltent car j’ai reçu cette facture après avoir téléphoné 4 fois, il est inadmisible de devoir appeler pour payer !!!!!!!!!!!! et en plus quand une personne vous répond c’est à la limite de l’impolitesse

    • Bonjour,

      Je suis dans la même situation : pas de facture depuis juin 2008 et là, j’ai reçu 5 factures du 06/06/2009 au 18/06/2009 pour un montant total de plus de 1500 € à payer avant le 02/07, suivi d’un dernier avis (j’aurais aimé recevoir les 1ers...) avant contentieux me demandant de payer dans les 10 jours.

      Après quelques recherches sur Internet, il s’avère que de nombreuses familles sont dans ce cas-là... Situation inadmissible.

      Le service clientèle m’a dit que c’était dû à un bug informatique. Qu’il serait bon d’avoir nous aussi un bug informatique de notre banque qui nous empêcherait de les payer et nous n’y pourrions rien (c’est ce qu’ils m’ont dit : on n’y peut rien, vous devez payer dans les temps).

      Certaines personnes ont obtenu un échelonnement des paiements et ont demandé via leur avocat des dommages et intérêts.

      Bonne soirée !

    • bonjour, je suis dans le meme cas, j’ai reçu en octobre 09 une facture de gaz pour la période du 25 mars au 10 septembre 2009 d’un montant total de 4052.95 euros pour une consommation de 92921 kwh, une consommation excessive pour une habitation mitoyenne des deux cotés dont la surface est de 150m2, le service client ne veut bien évidemment ne rien savoir et me soutient qu’il s’agit de ma consommation, j’ai fait vérifier à mes frais toute l’installation par mon chauffagiste et il n’y a aucune fuite, de plus ma maison est isolée et ma chaudière est recente. ON veut me faire payer cette somme sans que je puisse obtenir la moindre explication probante. J’habite sur AMIENS et je voudrais savoir si d’autres personnes sont dans mon cas afin que nous puissions nous grouper pour etre plus fort face à cette harnaque

    • tiens comme c’est drôle moi aussi !

      après 4 ouvertures de compte qui n’ont jamais était prises en compte !

      a force d’appeler.. ma claque j’ai laissé tomber et un beau jour miracle ! une facture de 800€ !

      bien entendu je ne peux me permettre de payer cette somme, j’ai eu quand même droit a un échéancier mais imaginez la façon dont cela grève mon budget que de régler l’échéancier et en plus ma facture de gaz mensuelle !

      Et quand je vois que je ne suis pas seule dans ce cas => ca me dégoute ! vive la privatisation n’est-ce pas, nous avons droit a un service dirigé par des incompétents qui ne respectent pas le consommateur, se fiche de l’humain et de son besoin vital de chauffer sa famille car bien entendu je suis menacée de coupure malgré l’échéancier mis en place et je reçois des menaces d’huissier alors que j’honore pas dette pour laquelle je ne suis pas fautive.

      inconcevable.

Derniers articles sur Bellaciao :