Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Démocratie dans les médias

samedi 25 février 2012 , par Snj-Cgt - Contacter l'auteur - 2 coms

Présidentielle et temps de parole
dans les médias :
un principe démocratique essentiel

Neuf patrons de télévisions et de radios privées et publiques demandent au conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) d’en finir avec la règle dite de « stricte égalité de temps de parole » des candidats à l’élection présidentielle.

Cette offensive vise de fait à consacrer la prépondérance des « grands partis », la bipolarisation et à entériner la remise en cause actuelle de la simple équité entre les candidats.

Ainsi, le rapport du CSA sur le temps d’antenne de chaque candidat entre le 1er janvier et le 10 février révèle des anomalies stupéfiantes. Nathalie Arthaud (LO) et Philippe Poutou (NPA) ainsi que leurs soutiens ont disposé, dans les médias publics, d’un temps d’antenne 70 fois inférieur à celui de Nicolas Sarkozy, 57 fois inférieur à celui de François Hollande. Les temps de parole des différents candidats ne satisfont à aucune des prescriptions du CSA. Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ont bénéficié d’un temps d’antenne de 6 à 7 fois inférieur à celui de Nicolas Sarkozy.

Le SNJ-CGT exige de Radio France et de France télévisions, le service public de l’audiovisuel se devant d’être exemplaire, le strict respect des règles (perfectibles) d’équité et d’égalité de temps de parole pour tous les candidats au regard des critères de représentativité et d’activité définis par le CSA.

Montreuil, le 24 février 2012
SNJ-CGT

Mots clés : Médias-Presse-Sondages / Présidentielle 2012 / Syndicats /

Messages

  • Je voterai Poutou mais vu ce formidable black out des médias que dénonce le SNJ : quel intérêt pour des révolutionnaires à participer à cette mascarade...

    Le NPA ne ferait-il pas mieux se boycotter ces élections....?

  • C’est la logique bourgeoise en vigueur : pas d’équité possible, ce serait contraire à leur dogme ! A égalité médiatique la dictature bourgeoise serait archi-battue, ils le savent et ce n’est pas pour demain que la bourgeoisie concèdera une chaine de télévision au courant progressiste et anti-capitaliste. La vérité sur tous les opprimés qui souffrent ici, ou dans le monde, c’est pas leur "truc" ! Alors une bonne question à poser et à revendiquer à l’occasion des élections ! Démocratie participative de tous les courants d’opinion à parité égale dans les médias ? CHICHE ! La voix de son maître, raz-le-bol !!!

Derniers articles sur Bellaciao :