Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Des enfants au pain et à l’eau

jeudi 5 avril 2007 - Contacter l'auteur - 1 com

Aujourd’hui c est le 5 , les queues se font pressantes dans les bureaux de poste, et oui c’est pour les nombreuses personnes qui attendent le virement des assedic, rmi, apl, allocations familiales.

Je pense à tous ces concitoyens qui suivent l’actualité,

"Le PDG des AGF va bientôt toucher près de 30 millions d’euros grâce à ses stocks options"

"LES DÉPUTÉS S’OCTROIENT UN QUADRUPLEMENT DE LEURS INDEMNITÉS "CHÔMAGE" "

"Des enfants au pain et à l’eau pour ne pas avoir payé la cantine"

Et malheureusement la liste et encore longue tres longue

Mots clés : Ecole-Université / Economie-budget /

Messages

  • je ne vois qu’une solutiuon
    que des maires, pour atteindre les parents s’en prennent aux enfants, ils FAUT LES RENDRE INELIGIBLES

    je me demande si cette charmante femme a des enfants, car que nous dit elle pour se justifier

    < il faut commander les repas 48 heures a l’avance>

    1) et si les enfants tombent malades en 48 heures ca ne change pas le probleme, puisque les repas lui resteraient en sus
    2) que l’on me prouve que des prestations comme les cantines publiques doivent etre payées a l’avance, sinon ca veut dire que c’est chacun sa gestion et lorsqu’une gestion est mauvaise faut en changer car gerer mme le maire c’est prévoir
    3) a qui veut elle faire croire qu’une ville de 1700 habitants ne pourrait pas travailler en réseau et se mettre autour d’une table afin de négocier les meilleurs contrat de restauration
    je suggere a mme le maire une cantine centrale qui travaillerait pour un groupe de commune et qui apres avoir recenser le nombre d’enfants sur les dites communes pourraient chaque matin faire livrer chaque école en regard des enfants inscrits sur des listes préétablies en début d’année

    oui, mais me dira t’on des enfants qui tomberaient malades les repas , là aussi, resteraient en trop
    eh bien je répondrait non, car dans un systeme centralisé les cuisines travaillant pour un groupe de communes peuvevt travailler quasiment à la demande journalière, en peu de temps

    ce systeme permet soit de retrancher des enfants soit d’en rajouter, selon la demande des parents

    j’ose croire que cette municipalité, dont j’ignore la couleur, va changer en 2008

    quand on se sert des enfants pour régler des comptes de gestion on n’a rien a faire comme élu(e)(s)

    louis coconuts

Derniers articles sur Bellaciao :