Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

[FILM] Tornando a casa, pour ceux qui ont dû partir

jeudi 29 janvier 2004

Tornando a casa,
de Vincenzo Marra

Les quatre pêcheurs partent du golfe de Naples pour aller pêcher en Sicile et débordent plusieurs fois dans les eaux tunisiennes, seul moyen de trouver du poisson et de s’en sortir économiquement. Cela ne va pas sans risques, les gardes-côte ne se font pas de problèmes à leur tirer dessus.
Un retour dans le golfe de Naples est essayé, mais le trop-plein de pêcheurs est facilement exploité par la mafia du coin (camorra) pour imposer sa loi, et Salvatore est tôt obligé de repartir pêcher en Sicile, capitaine d’un bateau dont il a dû abandonner la propriété.
Samir, tunisien de l’équipage, le suit malgré lui, seule façon de puorsuivre son rêve de rentrer un jour chez lui en ayant réussi comme il le fait croire à sa famille.
Franco se jette à la mer sans être aperçu par ses compagnons pour essayer de sauver un naufragé, et se retrouve dans un bateau de clandestins maghrébins récupérés par la police italienne pour être renvoyés en Afrique du nord. Il décide d’en partager le destin.

Si à un moment de votre vie vous avez dû partir, allez voir ce film. La pêche en mer est au centre de ce longmétrage biensûr, mais ce n’est pas un film sur la pêche spécialement. La camorra et les clandestins qui cherchent à entrer en Europe au risque de la vie sont importants aussi, surtout au vu de l’absence de l’Etat dans certaines parties d’Italie et de la politique du gouvernement d’aujourd’hui (devant les clandestins le bruit des canons) mais ils sont plus dans le décor que dans le sujet. C’est quoi alors le centre de ce film ? C’est les gens que la vie oblige de partir, tous étrangement semblables, qu’ils partent du nord ou du sud du monde.
Et tout avec un petit espoir que le futur puisse se faire aussi par un voyage du nord vers le sud du monde, et non seulement au contraire.

Pendant le débat avec le réalisateur je lui ai dit qu’il avait fait un film sur moi sans me connaître, je vous invite à aller voir s’il en est de même pour vous.
Antonio

Derniers articles sur Bellaciao :