Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Gaza : Le PCF dénonce la complaisance des européens vis à vis de la politique israélienne

mercredi 31 décembre 2008 - Contacter l'auteur

COMMUNIQUE DE PRESSE

Gaza : Le PCF dénonce la complaisance des européens vis à vis de la
politique israélienne

Plus de 60 organisations dont le PCF, des partis politiques, des
associations de solidarité, des syndicats, des organisations de
l’immigration ont rassemblé 5000 personnes hier soir dans une
manifestation qui a témoigné de la colère et de l’indignation devant
l’agression meurtrière d’Israël à Gaza.

Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec le peuple palestinien
et leur exigence de l’arrêt immédiat des bombardements israéliens.

Pendant ce temps les Ministres des Affaires étrangères de l’Union
européenne, réunis au Quai d’Orsay, se contentaient d’un appel à un
cessez le feu et à un retour au processus de paix. En agissant ainsi « 
les Vingt sept » veulent faire oublier, précisément, qu’il n’y a plus de
processus de paix, ni dans le cadre engagé hier à Oslo, ni dans celui
d’Annapolis.

La poursuite sans relâche de la colonisation, le refus d’Israël
d’appliquer les résolutions de l’ONU et le droit international ont
enterré ces tentatives de règlement. La responsabilité israélienne dans
l’impasse politique et dans la crise tragique d’aujourd’hui est
déterminante. C’est ce que les « Vingt sept » choisissent de surtout ne
pas voir. Sous la présidence française, ils se sont même permis
d’encourager Israël en rehaussant son statut privilégié dans le cadre de
l’accord négociation Union européenne/Israël.

La complaisance des Européens vis à vis de la politique d’occupation et
de colonisation israélienne est consternante. Elle entretient l’impunité
d’Israël. Elle aggrave toutes les causes du conflit israélo-palestinien.
Leur responsabilité est aussi directement engagée.
Cette énième crise majeure rappelle que c’est bien la question de la
Palestine qu’il faut s’engager à résoudre sur le fond, dans la justice,
le droit et la sécurité pour tous, par l’application des résolutions des
Nations-Unies. Il n’y a pas d’issue hors de cette exigence.

Le Parti communiste français appelle à amplifier la mobilisation contre
l’agression israélienne en participant massivement aux nouvelles
manifestation, dont la prochaine se déroulera le samedi 3 janvier, à
15h, place de la République à Paris.

Parti communiste français

Paris, le 31 décembre 2008.

Mots clés : Guerres-Conflits / Manifs-actions / Partis politiques / Proche & Moyen Orient /
Derniers articles sur Bellaciao :