Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)

mardi 10 juillet 2007 - Contacter l'auteur - 8 coms

Note de l’éditeur [1] ; Introduction par François Ricci

Voir la table des matières [2] du livre ; Présentation de l’ouvrage [3] (Éditions sociales)

Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

« Gramsci a substitué au concepte de “dictature du prolétariat” celui d’“hégémonie du prolétariat” qui met l,accent sur la direction intellectuelle et morale plus que sur la domination de l’État » (Dictionnaire encyclopédique Le Petit Larousse illustré, 1995, page 1365)

FICHIERS TÉLÉCHARGEABLES :

  • Le premier fichier Word de deux :
    La première partie du livre en format Word 2004 à télécharger (Un fichier de 256 pages et de 1 Mo.)

    Ce fichier correspond aux pages 1 à 412 du livre original :
    1re partie : Avant la captivité ; 2e partie : Les cahiers de prison : Section I

  • Le deuxième fichier Word de deux :

    La deuxième partie du livre en format Word 2004 à télécharger (Un fichier de 218 pages et de 896 K)
    Ce fichier correspond aux pages 413 jusqu’à la fin, soit jusqu’à la page 798, du livre original :

    2e partie : Les cahiers de prison : Sections II et III jusqu’à la fin du livre.

  • Le premier fichier RTF (rich text format) de deux :
    La première partie du livre en format RTF à télécharger (Un fichier de 256 pages de 1.2 Mo.)

  • Le deuxième fichier RTF (rich text format) de deux :
    La deuxième partie du livre en format RTF à télécharger (Un fichier de 218 pages de 1.1 Mo.)


  • Le premier fichier pdf de deux :
    La première partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger (Un fichier de 256 pages et de 3 Mo.)

  • Le deuxième fichier pdf de deux :
    La deuxième partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger (Un fichier de 218 pages et de 2.6 Mo.)


    http://classiques.uqac.ca/classique...

  • Mots clés : Antonio Gramsci / Dazibao / Littérature-Philo-Livres / PRC - Parti de la Refondation Communiste / Roberto Ferrario /

    [1Gramsci dans le texte (1916-1935) :

    Note de l’éditeur

    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

    NOTE DE L’ÉDITEUR

    En 1959, les ÉDITIONS sociales, qui dès 1953 avaient publié les Lettres de la prison d’Antonio Gramsci, faisaient paraître un fort volume de textes choisis des Cahiers de la prison dont la traduction et les notes étaient dues à Gilbert Moget et Armand Monjo, et la préface à Georges Cogniot.

    Pendant une décennie, cette anthologie de Gramsci a constitué pour le publie français la principale voie d’accès à l’œuvre gramscienne. Le nouveau volume que nous présentons aujourd’hui aux lecteurs français - et à la réalisation duquel a présidé François Ricci avec la collaboration de Jean Bramant - s’il reprend l’essentiel des textes de la précédente édition, est tout autre chose qu’une réédition : par l’importance quantitative et qualitative des textes nouveaux qu’il contient, qu’ils appartiennent aux Cahiers de la prison ou aux écrits de jeunesse, par le soin extrême avec lequel a été établie ou revue la traduction, ont été confectionnés les notes et les index, il constitue désormais, croyons-nous, l’ouvrage de base à partir duquel on peut accéder à une vue d’ensemble sur l’apport théorique du grand marxiste italien, du grand dirigeant du mouvement ouvrier révolutionnaire. Centré sur les Cahiers de la prison, le présent ouvrage prend le parti de laisser de côté une période de la vie de Gramsci, en particulier les années 1923-26, à laquelle correspondent trois volumes des oeuvres complètes : Socialisme et fascisme, La formation du nouveau groupe dirigeant, La construction (lu parti communiste, cet autre aspect essentiel de l’œuvre gramscienne devant faire l’objet de publications ultérieures.

    Naturellement, toute anthologie implique un choix et des sacrifices, sur la valeur desquels il est toujours possible de discuter. Mais, on devra le reconnaître, le souci majeur qui a guidé François Ricci, c’est celui du respect à l’égard de l’homme et de l’œuvre à laquelle il introduit. Plutôt que de chercher à justifier telle ou telle interprétation unilatérale, à étayer subrepticement telle ou telle démonstration a priori, ce volume prend le parti de présenter Gramsci dans le texte.

    LES ÉDITIONS SOCIALES.

    [2

    Textes (1929-1934) :
    Table des matières
     
    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.
     
    Note de l’éditeur
    Introduction de F. Ricci
     
    Première partie : AVANT LA CAPTIVITÉ
     
    I - L’ « AVANTI »
     
    L’histoire (29 août 1916)
    La révolution contre « Le Capital » (24 novembre 1917)
    La suprême trahison (3 janvier 1918)
    Socialistes et chrétiens (26 août 1920)
     
    II - « L’ORDINE Nuovo »
     
    Ouvriers et paysans (2 août 1919)
    L’instrument de travail (14 février 1920)
    Discours aux anarchistes (3-10 avril 1920)
    Pour un renouveau du Parti socialiste (8 mai 1920)
    Deux révolutions (3 juillet 1920)
    Le mouvement turinois des conseils d’usine (juillet 1920)
     
    III - QUELQUES THÈMES SUR LA QUESTION MÉRIDIONALE (1926)
     
    Deuxième partie : LES CAHIERS DE LA PRISON
     
    Avertissement
     
    Première section. - PROBLÈMES DU MATÉRIALISME HISTORIQUE
     
    I - INTRODUCTION A L’ÉTUDE DE LA PHILOSOPHIE ET DU MATÉRIALISME HISTORIQUE
     
    Quelques points de référence préliminaires [XVIII (11)]
     
    a) Problèmes de philosophie et d’histoire
     
    La discussion scientifique [III (28)]
    Philosophie et histoire [III (28)]
    Philosophie « créative » [III (28)]
    Importance historique d’une philosophie [VII (7)]
    Le philosophe [III (28)]
    Le langage, les langues, le sens commun [III (28)].
    Qu’est-ce que l’homme ? [III (28) ; VII (7)]
    Progrès et devenir [III (28)]
    L’individualisme [II (15)]
    Philosophie et démocratie [III (28)]
    Quantité et qualité [III (28)]
    Théorie et pratique [XVIII (11)]
    Structures et superstructure [III (28) ; XXVII (24)]
    Le terme de « catharsis » [III (28)
    Le « noumène » kantien [III (28)]
    Histoire et anti-histoire [III (28)]
    Philosophie spéculative [XVIII (11) III (28)]
    « Objectivité » de la connaissance [XVIII (11)]
    Pragmatisme et politique [IV (17)]
    Éthique [XVIII (11)]
    Scepticisme [IX (5)]
    Concept d’ « idéologie » [XVIII (11) ; VII (7)]
    La science et les idéologies « scientifiques » [XVIII (11)]
     
    b) Les instruments logiques de la pensée [XVIII (11)]
     
    La méthodologie de Mario Govi [XVIII (11)
    La dialectique comme partie de la logique formelle et de la rhétorique [XIII (4)]
    Valeur purement instrumentale de la logique et de la méthodologie formelles [XVIII (11)]
    La technique de la pensée [XVIII (11)]
    Espéranto philosophique et scientifique [XVIII (11)]
     
    c) Traductibilité des langages scientifiques et philosophiques [XVIII (11)]
     
    II - QUELQUES PROBLÈMES POUR L’ÉTUDE DE LA PHILOSOPHIE DE LA PRAXIS
     
    Comment poser le problème
    Questions de méthode [XXII (16) ; II (15)]
    Antonio Labriola [XVIII (11)]
    La philosophie de la praxis et la culture moderne [XXII (16)]
    Immanence spéculative et immanence historiciste ou réaliste [III (28)]
    Unité dans les éléments constitutifs du marxisme [VII (7)]
    Philosophie - Politique - Économie [XVIII (11)]
    Historicité de la philosophie de la praxis [XVIII (11)]
    Économie et idéologie [VII (7)]
    Science morale :et matérialisme historique [VII (7)]
    Régularité et nécessité [XVIII (11)]
    Hégémonie de la culture occidentale sur toute la culture mondiale
    Sorel, Proudhon, De Man [XVII (11) ; note VII (7)]
    Passage du savoir, au comprendre, au sentir, et vice-versa, du sentir au comprendre, au savoir [XVIII (11)]
     
    III- NOTES CRITIQUES SUR UNE TENTATIVE DE MANUEL POPULAIRE DE SOCIOLOGIE [XVIII (11)]
     
    Matérialisme historique et sociologie [XVIII (11)]
    Les parties constitutives de la philosophie de la praxis
    Structure et mouvement historique
    Les intellectuels
    Science et système
    La dialectique
    Sur la métaphysique
    Le concept de science
    La « réalité du monde extérieur »
    Jugement sur les philosophies passées
    L’immanence de la philosophie de la praxis
    Questions de nomenclature et de contenu
    La science et les instruments scientifiques
    L’instrument technique
    Objection à l’empirisme [IV (17)]
    Concept d’ « orthodoxie » [XVIII (11)]
    La « matière »
    Quantité et qualité
    La téléologie
    Sur l’art
     
    IV BENEDETTO CROCE ET LE MATÉRIALISME HISTORIQUE [XXXIII (10)]
     
    Notes
    La baisse tendancielle du taux de profit [XXXIII (10)]
    L’historicisme de B. Croce
    Religion, philosophie, politique
    Lien entre philosophie, religion, idéologie (au sens crocien)
    Un pas en arrière par rapport à Hegel
     
    Deuxième section. - LA SCIENCE POLITIQUE.
    (État, Parti, Révolution)
     
    I - NOTES SUR MACHIAVEL, SUR LA POLITIQUE ET SUR LE PRINCE MODERNE
     
    Notes rapides sur la politique de Machiavel [XXX (13)]
    La science de la politique [XXX (13)]
    La politique comme science autonome [XXX (13) ; XXX (13) ; XXVIII (8) ; XXX (13)]
    Éléments de politique [II (15)]
    Le parti politique [XXX (13) ; IV (17) XXX (13) ; I (14)]
    Fonction, progressive ou régressive d’un parti [l (14)
    Industriels et agrariens [II (15)]
    Réformisme et monolithisme [II (15)]
    Quelques aspects théoriques et pratiques de l’ « économisme » [XXX (13) ; XXX (13)]
    Prévision et perspective [XXX (13) ; II (15) ; XXX (13)]
    Analyses des situations - Rapports de force [XXX (13) ; XXX (13)]
    Observations sur quelques aspects de la structure des partis politiques dans les périodes de crise organique [XXX (13)]
    Le césarisme [XXX (13) ; I (14)]
    Lutte politique et guerre militaire [XVI (1) XVI (1) ; XXX (13) ; VII (7)]
    Le concept de révolution passive [II (15)]
    Sur la bureaucratie [XXX (13)]
    Le théorème des proportions définies [XXX (13)]
    Sociologie et science politique [II (15)]
    Le nombre et la qualité dans les régimes représentatifs [XXX (13) ; XXVIII (8)]
    Question de l’ « homme collectif » ou du « conformisme social » [XXX (13)]
    Hégémonie (société civile) et division des pouvoirs [VIII (6)]
    Conception du droit [XXX (13)]
    Internationalisme et politique nationale [ 1 (14)
    L’État [XVI (1) ; XXVIII (8) ; VIII (6) ; XXVIII (8) ; XII (26) ; VIII (6)]
    Dépassement de la phase économique-corporative [XXVIII (8)]
    Hégémonie entre nations [XXVIII (8)]
     
    II - PASSÉ ET PRÉSENT
     
    Critique du passé [XVI (l)]
    Les grandes idées [XXVIII (8)]
    Du rêve les yeux ouverts et de la divagation [XVI (l)].
    Spontanéité et direction consciente [XX (3)]
    Centralisme organique, centralisme démocratique, discipline [I (14)]
    Diriger et organiser [1I(14)]
    Manifestations de sectarisme [Il (15)]
    Passage de la guerre de mouvement (et par attaque frontale) à la guerre de position dans le domaine politique [VIII (6)]
    Politique et art militaire [VIII (6)
     
    Troisième section. - PROBLÈMES DE CIVILISATION ET DE CULTURE
     
    I - LA FORMATION DES INTELLECTUELS [XXIX (12) VIII (6)]
    II - L’ORGANISATION DE LA CULTURE [XXIX (12)]
     
    L’organisation de l’école et de la culture [XXIX (12)]
    Problème de la nouvelle fonction que pourront remplir les universités et les académies [XXIX (12)]
    Pour la recherche du principe éducatif [XXIX (12)]
    Quelques principes de la pédagogie moderne [XVI (1)]
    Pédagogie mécaniste et idéaliste [XVIII (11)]
     
    III - PROBLÈMES DE CRITIQUE LITTÉRAIRE
     
    L’art et la lutte pour une nouvelle civilisation [VI (23) ; VI (23)]
    L’art éducateur [VIII (6)
    Critères de critique littéraire [II (15)
    Critères de méthode [VI (23)]
    Divers types de romans populaires [XVII (21)]
    Jules Verne et le roman géographique-scientifique [XVII (21)]
    Sur le roman policier [XVII (21)]
    Dérivations culturelles du roman feuilleton [XVII (21) ; IV (17) ; IV (17) ; XXIV (2)]
    Origines populaires du « surhomme » [XXII (16)]
    Balzac [I (14)]
    Balzac et la science [I (14)]
     
    IV - LANGUE NATIONALE ET GRAMMAIRE [XXI (29)]
     
    Essai de Croce : cette table ronde est carrée
    Combien peut-il y avoir de formes de grammaire ? [XXI (29)]
    Foyers d’irradiation des innovations linguistiques dans la tradition et d’un conformisme linguistique national dans les grandes masses nationales
    Différents types de grammaire normative
    Grammaire historique et grammaire normative Grammaire et technique
    Ce qu’on appelle « question de la langue »
     
    V - AMÉRICANISME ET FORDISME [V (22)]
     
    Quelques aspects de la question sexuelle
    « Animalité » et industrialisme
    Rationalisation de la production et du travail
    Taylorisation et mécanisation du travailleur
     
    VI - PASSÉ ET PRÉSENT
     
    Le travailleur collectif [XIV (9)]
    Bâtisseurs de greniers [XXVIII (8)]
    Enquêtes sur les jeunes [IX (5) ; Il (15)]
    L’histoire maîtresse de la vie, les leçons de l’expérience, etc. [XIV (9)]
    « Rationalisme ». Concept romantique de l’inventeur [I (14)]
    Naturel, contre-nature, artificiel, etc. [XXII (16)]
     
    Petit glossaire
    Chronologie d’A. Gramsci
    Index des périodiques
    Index des noms cités

    [3TDans le texte (1929-1934) :
    Présentation

    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

    GRAMSCI DANS LE TEXTE

    de l’avanti aux derniers écrits de prison

    Introduction de François Ricci

    On doit pouvoir le dire sans offenser personne : les écrits de Gramsci valent mieux que bien des commentaires qu’on en fait.

    C’est pourquoi, moment où le grand marxiste italien retient plus que jamais l’intérêt, et où se multiplient à son sujet les interprétations les plus diverses, et parfois les plus déformantes, les Éditions Sociales - qui avaient publié en 1959 la première grande anthologie de Gramsci, aujourd’hui épuisée - ont voulu permettre au public français, par-delà tous les commentaires, de lire Gramsci.

    Le présent volume, considérablement enrichi par rapport à celui de 1959, et qui rassemble, dans un classement thématique, plus de six cents pages de textes, constituera désormais l’ouvrage de base pour prendre une vue d’ensemble de cette oeuvre. Qu’il s’agisse des problèmes de matérialisme historique, de la stratégie des luttes politiques, du rôle de la culture et des intellectuels, tous les concepts centraux de la pensée gramscienne - philosophie de la praxis, bloc historique, hégémonie, intellectuel organique, etc. - sont ici saisissables dans leur contexte et dans leur développement.

    Pour aider à maîtriser une aussi riche matière, François Ricci a rédigé une Introduction remarquable de clarté, d’équilibre et de pénétration dialectique. Par là se trouvent à la fois justifié le choix très abondant des textes, situées les conditions historiques sans la connaissance desquelles on ne saurait ni comprendre l’élaboration ni entreprendre l’interprétation de cette oeuvre complexe, et éclairée de manière sereine les débats auxquels elle donne lieu actuellement.

    En apportant tout leur soin à l’établissement d’une traduction des plus attentives, d’une annotation extrêmement serrée, indispensable pour déchiffrer les très nombreuses allusions historiques et culturelles de Gramsci, et ce plusieurs index détaillés, François Ricci et Jean Bramant ont permis aux Éditions Sociales d’offrir un instrument sans égal à tous ceux, plus nombreux que jamais, qui veulent savoir par eux-même ce que Gramsci a vraiment dit en son temps, et ce qu’il a à nous dire aujourd’hui.

    éditions sociales

    Messages

    Derniers articles sur Bellaciao :