Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Interview vidéo de Franca Maï : Roberto Ferrario du Collectif Bellaciao en chair et en os

samedi 4 novembre 2006

de Franca Maï

(soutenez Bellaciao en signant ici un don ici)

Roberto Ferrario du Collectif Bellaciao a été mis en examen pour une information syndicale CGT du 16 septembre 2005 relayée sur le forum du site Bellaciao, concernant l’affaire des chantiers navals de St Nazaire.

En laissant accessible ce communiqué de la CGT par ailleurs également diffusé dans la presse officielle et sur les ondes radiophoniques et en contribuant à un rayonnement salutaire au plus grand nombre, Roberto Ferrario se trouve aujourd’hui avec une épée de Damoclès sur la tête.

Aujourd’hui le e-torpedo, webzine sans barbelés, vous propose de visionner l’interview et de découvrir l’homme attaqué de façon si injustement surréaliste...

Tentative d’intimidation pour faire peur aux autres sites qui sévissent sur la toile ou Roberto Ferrario va-t-il devenir la première victime, symbole d’un nettoyage programmé par le pouvoir, en vue du muselage insidieux d’Internet ?

Il est question de nos libertés de citoyens. Il est question de la liberté d’expression et du droit à l’information. Il est question de nos espaces alternatifs où nos paroles sont entendues et où l’échange et les solutions pour un monde différent trouvent écho.

Souvenez-vous du NON. N’oubliez jamais sa beauté irréductible et sa possibilité d’inverser la vapeur.

Le collectif Bellaciao est en danger, soutenons-le avec force et conviction.

Signez la pétition :

Lire également
- soutien Alina Reyes
- soutien Séverine Capeille
- soutien Franca Maï
- Interview

http://www.e-torpedo.net

Messages

  • Bonjour à vous,
    Toute tentative de museler une presse impartiale, honête et transparente est scandaleuse.
    Internet est devenu un outil et une très efficace manière de faire passer l’info.
    Insaisissable, sauf comme pour Roberto, par l’intermédiaire de l’un de ses milliards de participants (un tantinet arbitraire) l’outil internet est difficilement contolable et donc condamnable... quelle chance !
    Juste une question pour Madame la journaliste : pourquoi garde t-elle ses lunettes de soleil alors de Roberto réponds "à visage découvert" ?
    @+ Paul

    • Pour ne pas risquer un éclat de soleil dans l’oeil, est une première réponse à ta question ;

      la seconde, est qu’un(e) journaliste "passe-partout" doit garantir sa déontologie en étant capable de "passer partout", même là où l’on arrête, stoppe, squeeze, cogne les gens (journalistes ou pas) au faciès, selon les questions gênantes qu’ils/elles posent...

      Donc, moins on est reconnu(e) mieux ça vaut, et plus on l’est parce qu’on écrit ce qu’on pense, comme on le pense, et mieux c’est.

      C’est même mieux que d’avouer n’importe quoi à un lecteur de Bellaciao qui lui tomberait dessus "aimablement" en lui disant :
      "Je vous ai reconnue ! Mais pourquoi ne répondez-vous jamais à mes questions, en me cachant vos yeux derrière des lunettes
      noires ?"

      La troisième réponse est que je mets des lunettes noires sous la lumière au néon : ça me blesse les yeux.

      La quatrième serait de ne pas induire en erreur la personne interviewée en effaçant complètement son regard derrière des verres fumés, ni la troubler par des regards empathiques.

      La 5°, c’est peut-être que Franca Maï est nyctalope, et qu’elle improvise un set de jazz au piano, just’après...

      Mais ça, c’est pas "pro", c’est "backstage" !

      Satisfait ou remboursé ?

      Boudjemaa.

  • Roberto, coraggio e bravo per tutto questo tuo immenso lavoro.

    Silvia C. con tanto affetto

  • Mazette !! quel bel homme le Roberto, elle le voyais petit, déhanché, palot, les yeux en accent circonflex, elle c’est completement plantée la bisonne attention "oeil de bisonne" elle flache.

    Pour les lunette de soleil faut voir avec "oeil de bison " il a toujours aimé le style Mata-Hari

    le troupeau de bison

  • Bonsoir Franca et Roberto,

    Bien que sachant qu’il n’allait pas très bien, j’ai du m’absenter du site Bellaciao ces derniers mois. Et je viens de voir que cette histoire de St Nazaire continue... Triste sort.

    Cela veut dire beaucoup... Je m’interroge aujourd’hui sur le bien-fondé de la liberté d’expression en France. La France, encore présentée à l’étranger comme un pays révolutionnaire... Il n’y a pas à dire, nous sommes loin des choses.
    La liberté d’expression dans le but informatif n’y est pas acceptée aujourd’hui, et Bellaciao, Roberto en tête, a du plomb dans l’aile. C’est du moins ce que les puissants-esclaves-d’eux-même voudraient nous laisser croire.

    Et alors que tout le monde s’est insurgé pour l’histoire des caricatures, l’a montée en épingle, et y a raconté tout et n’importe quoi pour vendre feuilles de choux et autres discours révolutionnaires de pacotille, personne ne parle de Bellaciao qui lui, à mon avis, pratique l’information (il est vrai, un brin orientée, mais puisque "se rebeller est juste, désobéir est un devoir (et) agir est nécessaire", on ne lui en voudra pas !).

    S’il vous plait, Bellaciao, tenez bon. Vous êtes un des derniers représentant de ces médias qui n’ont pas tout compris et vous n’appartenez à cette dictature informative et consensuelle.

    Bellaciao ne mourra pas, car le résistance doit s’engager et/ou continuer ! D’où que nous soyons, engageons cette résistance.

    Bien le bonsoir d’Irlande,
    Cédric

    PS. : Daniel Mermet, aujourd’hui, tient le coup et informe de façon hebdomadaire les AMG. Ne pourriez-vous pas faire une même action, avec une mail-liste ou autre ?

    • Salut Cédric !

      merci pour ton soutien !

      il existe une mailing list ( http://bellaciao.org/newsletter/ ) et toutes les infos sont publiées sur le site !

      PS : dis moi, en irlande, vous regardez le cyber fest noz ? :))
      - http://www.bretagne.region.francete...

      TM
      Bellaciao

    • Salut,

      Effectivement, il y a une rencontre organisée quelque part dans le centre. J’étais sensé y allé d’ailleurs (méaculpa !) mais j’ai du travail, la crêve (il fait froid) et je dois dire, point trop envie de me joindre à une fête de ce genre : c’est quand même mieux les vrais joueurs de biniou et autres trompettes bretonnes ! :)
      Et je n’ai pas la télé non plus.

      Autre question... On m’a parlé d’un collectif Bellaciao en Royaume Uni (Manchester, je crois) mais existe-t-il aussi un collectif de ce type en Irlande ? Cotiser est sûrement un des meilleurs moyens mais je ne sais pas si vous organisez des cotisations pour les résidents hors de France...
      Et il y a tellement de choses, ici aussi, qui ne tournent pas rond... Il y a bien les grands machins, type Amnesty et autres mais il ne faut pas agir que sur le gros, le plus petit et l’information sont aussi extrêmement importants et je ne la vois pas particulièrement ici.

      Allez, je vais me coucher maintenant...
      Bonne nuit et doux rêves, Cédric

    • 5000 signatures et combien de visiteurs ?
      Il y a encore du boulot là, quand même.

      Le mouvement est beau sans doute mais pas assez puissant encore. Tu es trop gentil Roberto.

      Il faut nous booster plus fort que ça ! et proposer des actions qui décoiffent.

      Sinon, fini la liberté de parole sur internet.

      Amitiés Francesca