Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Jeudi 3.07 : Rassemblements AD et M. Petrella

mercredi 2 juillet 2008 - Contacter l'auteur

Signez la pétition de soutien ici

ACTION DIRECTE - MARINA PETRELLA : RASSEMBLEMENTS DE SOLIDARITE

Les militants d’Action directe encore incarcérés qui ont fait une demande de libération conditionnelle viennent d’apprendre que la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté ordonnait leur placement dans le Centre national d’observation (CNO), pour une
durée d’au moins six semaines. Depuis le 20 juin, Georges Cipriani se trouve ainsi "en observation" à Fresnes. C’est aussi le cas de Régis Schleicher. Le communiste libanais Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré à Lannemezan, a également été averti d’un prochain transfert vers Fresnes.

La nouvelle loi de rétention de sûreté a été "vendue" à l’opinion publique comme protégeant la société de criminels multirécidivistes, notamment des délinquants sexuels. Or, elle va s’appliquer à des militants révolutionnaires, laissant à penser que leur
engagement politique et la solidarité qui les a animés peuvent relever d’une pathologie mentale
 !

Les militants d’Action directe ont terminé leur peine de sûreté depuis des années. Le passage par la case CNO illustre une fois encore l’acharnement revanchard de l’État français.

Protestons contre une justice d’exception, la seule que les prisonniers politiques d’Action Directe ont d’ailleurs connue pendant toutes ces années ! Dénonçons la loi sur la rétention de sûreté qui complique encore et rallonge les procédures déjà très restrictives qui leur sont appliquées (une loi qui traite par exemple de la "dangerosité
particulière" des condamnés, alors que cette notion n’y est nullement définie) !

Continuons à exprimer notre solidarité avec Georges Cipriani et Régis Schleicher, avec Nathalie Ménigon et Jean-Marc Rouillan jusqu’à leur libération complète !

Protestons aussi contre la décision de l’Etat français d’extrader l’ex-militante italienne Marina Petrella. Non à une Europe désormais "sans frontières" pour le seul capital et les polices !

Jeudi 3 juillet,
Participez aux deux rassemblements :

- de 18h à 18h30, en solidarité avec les militants d’Action directe :
en face de la direction de l’Administration pénitentiaire, carrefour rue de la Verrerie - rue du Renard (Paris 4e - métro L1-L11 Hôtel-de-Ville).

- à partir de 18h30, en solidarité avec Marina Petrella :
devant le Conseil d’Etat, place du Palais Royal (Paris 1er, métro L1-L7 Palais-Royal)

Collectif "Ne laissons pas faire !"

nlpf@samizdat.net - http://nlpf.samizdat.net

Mots clés : Manifs-actions / Marina Petrella / Solidarité /
Derniers articles sur Bellaciao :