Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

LCR-Jean-Pierre Chevènement même combat...

jeudi 6 mars 2003 - Contacter l'auteur

Quelques depeches a propos de la presence de Chevenement en tete de la
manif parisienne d’hier soir.

http://fr.news.yahoo.com/030305/5/32ws6.html
(...)
Le départ du cortège parisien a été émaillé par quelques incidents en
raison
de
la présence, dans le "carré de tête", avec d’autres personnalités, de
Jean-Pierre Chevènement, qui s’est vu reprocher par plusieurs dizaines
de
manifestants son action vis-a-vis des sans-papiers lorsqu’il était
ministre
de
l’Intérieur du gouvernement Jospin.
"Expulsez Chevènement, libérez les sans-papiers", "sans-papiers
expulsés,
sans-papiers assassinés", ou encore "nous sommes tous des sauvageons",
ont
scandé les opposants à M. Chevènement, bousculant l’ancien ministre à
de
nombreuses reprises, malgré la mise en place d’un cordon de "gros bras"
de
la
Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) comme service d’ordre.
(...)

http://fr.news.yahoo.com/030305/5/32wq4.html
(...)
L’ambiance est particulièrement tendue en tête de manifestation en
raison de
la
présence, parmi d’autres personnalités, de l’ancien ministre de
l’Intérieur
Jean-Pierre Chevènement, évacué de manière musclée par des manifestants
une
demi-heure auparavant.
Plusieurs dizaines de protestataires reprochent en effet à M.
Chevènement
son
action concernant les sans-papiers lorsqu’il était ministre de
l’Intérieur.
Le cortège progresse lentement, dans la bousculade, et sous des slogans
lancés
en tête de cortège n’ayant pas grand chose à voir avec un éventuel
conflit
irakien : "Expulsez Chevènement, libérez les sans-papiers", peut-on
notamment
entendre, tandis que l’ancien ministre, avec à ses cotés le président
du
Mrap,
Mouloud Aounit, Olivier Besancenot pour la LCR, ou encore Marie-George
Buffet
pour le PC avancent très lentement, protégés par un cordon de "gros
bras" de
la
LCR.
(...)

http://fr.news.yahoo.com/030305/85/32wm6.html
(...)
L’ancien ministre de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement a été chahuté
par
des
jeunes manifestants lui reprochant sa présence au sein d’un cortège
pacifiste.
"Sans-papiers expulsés, sans-papiers assassinés", ont-ils lancé à
l’ancien
candidat à l’élection présidentielle qui a dû quitter les environs du
jardin
du
Luxembourg dans la bousculade.
(...)

http://fr.news.yahoo.com/030305/5/32wk6.html
Paris : Jean-Pierre Chevènement violemment pris à partie en marge de la
manifestation contre une guerre en Irak
PARIS (AP) - L’ancien ministre de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement a

quitter la manifestation contre la guerre en Irak qui se préparait
mercredi
peu
avant 18h30 à Paris, après avoir été violemment bousculé et pris à
partie
par
des militants lui reprochant notamment son action vis-a-vis des
sans-papiers.
Jean-Pierre Chevènement se rendait vers 18h à proximité du jardin du
Luxembourg,
d’où devait partir la manifestation, lorsqu’il a été immédiatement
encerclé
par plusieurs dizaines de jeunes manifestants scandant "sans papiers
expulsés,
sans papiers assassinés", "un charter pour Chevènement" ou encore "nous
sommes
tous des sauvageons".
Violemment bousculé sous les cris et les sifflets, puis poussé loin du
cortège
qui se mettait en place, Jean-Pierre Chevènement, qui était accompagné
de
Georges Sarre, a dû se résoudre à quitter la manifestation.
L’ancien ministre de l’Intérieur du gouvernement Jospin a expliqué sa
présence
parce que "cette fois-ci, l’attitude de la France est tout à fait
digne, et
mérite d’être soutenue". "Je ne peux pas appuyer l’idée d’une guerre
préventive
(...), ce n’est pas autre chose qu’une guerre d’agression", a estimé
Jean-Pierre Chevènement qui avait par ailleurs occupé le poste de
ministre
de
la Défense juste avant la guerre du Golfe -poste dont il avait
démissionné
pour
protester contre le conflit-
Il a aussi jugé que les manifestants qui l’avaient pris à partie "font
le
jeu
des bellicistes, du parti de la guerre, avec leurs comportements
haineux et
imbéciles". AP

http://www.liberation.fr/page.php?Article=93599
La présence de Jean-Pierre Chevènement a hérissé les anarchistes de la
Confédération nationale du travail. L’ancien ministre a été violemment
conspué
par un petit groupe de militants aux cris d’« Expulsez Chevènement,
libérez
les
sans-papiers ».

Mots clés : Guerres-Conflits / Les « sans-papiers » - Immigration / Manifs-actions / Partis politiques /
Derniers articles sur Bellaciao :