Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La Gauche antilibérale amplifie son audience ! Les esprits chagrins ne nous perturberont pas...

mardi 28 novembre 2006 - Contacter l'auteur - 6 coms

Après des années de division nous sommes aujourd’hui au début d’un processus qui nous rassemble ! N’est-ce pas heureux ? !

Des tensions persistent bien sur mais je peux vous le dire, ici dans notre ville du bassin minier du Nord - Pas De Calais où 84 % des exprimés au référendum avaient voté NON que le moral est au beau fixe.

Ce qui domine ici c’est la volonté qu’enfin la gauche fasse une politique de gauche en rupture avec le libéralisme. donnant de l’espérance aux jeunes, aux salariés, aux privés d’emplois et aux retraités en France mais aussi en Europe et au delà !!!

La rupture du peuple avec la politique n’est pas liée aux partis politiques mais à ceux qui font sa représentation (médias, gouvernement) car ce sont eux qui ne répondent pas aux attentes des peuples et qui amplifient la résignation à l’ordre injuste et dominant.

Qu’on le veuille ou pas quelque soit le candidat que nous désignerons les propagandistes du "capital" le taxeront de ce joli mot "communiste" ou soumis à la pression des communistes. Alors où est le mal que de choisir une et des personnalités venant d’un parti ou pas ? Il s’agit ici uniquement de la personnalitée et de rien d’autre !!!

Dans notre campagne pour le NON nous étions rassemblés : Communistes, Socialistes, Ecolos, Féministes, Syndicalistes, personnalités du monde associatif et local. Nous n’y avons vu que des femmes et des hommes engagés !

Pour le rassemblement de la gauche antilibérale, nous sommes déjà plus nombreux en mouvement et nous considérons que gagner c’est possible !!! Le NON n’a pas été gagné à la télé mais dans les quartiers, les entreprises et les associations. C’est cette dynamique qui nous fera gagner ! La candidature et les portes paroles auront alors pour tâche d’amplifier cette envie de changer la gauche et les conditions sociales, économiques et démocratiques de notre population !

La montée de notre mouvement fera certainement réfléchir celles et ceux qui hésitent encore un peu !!!

Courage ! Camarades la victoire est possible au bout mais de bonne grâce ne ramener pas notre mouvement à l’humeur de quelques uns même s’ils sont des militants respectables et déterminés !!!

La démocratie populaire de notre rassemblement ne doit pas nous soumettre aux sirènes de ceux qui voudrait choisir à notre place ce que nous voulons comme nos représentants.

S’il n’est pas dirigeant d’un parti ou si elle l’est, elle ou il deviendra l’animatrice ou l’animateur central parmi d’autre d’une campagne conquérante pour le seul intérêt de notre population !!! Si elle ou il est élu(e) son premier devoir sera de proposer d’en finir avec le présidentialisme qui renvoie sans cesse à la personne alors que seul le programme est l’élément collectif de la transformation utile pour notre pays.

Oui ! La démocratie doit être la règle pour tous, pour décider, pour avancer et respecter toutes celles et tous ceux qui s’engagent à changer vraiment la vie !

Pierre Chéret

Secrétaire adjoint Section PCF Avion

Mots clés : Elections-EluEs / Partis politiques / Pierre Chéret / Présidentielle 2007 /

Messages

  • Je suis militant PC parce que je veux fermement un monde plus juste et plus beau. Je suis militant PC parce que je crois que nous pouvons lutter démocratiquement pour inverser les choses. Le temps des révolutions, rouge de sang, est aujour’hui révolu...
    Je suis militant PC enfin parce que je me sens citoyen libre.

    Mais aujourd’hui je doute plus que tout de mon engagement. Que faisons nous camarades ? NOus nous sommes battus pour rassembler la gauche, pour que d’une seule banière nous idées soit portées au grand jour ; et au moment où notre rêve commun commence à prendre forme, voilà que nos vieux réflexes d’appareil nous montent à la tête.
    Désolé mais là je ne suis plus...

    Je ne suis plus car j’ai trouvé mes nouveaux amis. Dans ce rassemblement, j’ai compris qu’il était temps de penser autrement, de penser au delà... Par delà les partis. Les partis ne sont que l’instrument, le moyen de notre lutte. Ils ne sont pas la lutte.

    Alors quoi qu’est-ce que cela peut nous faire que Marie-George ne soit pas la candidate de l’Union si cela aboutit à faire triompher la gauche ? Car aujourd’hui, camarades, notre obstination à soutenir MG conduit nécessairement au désastre, à la dissidence et aux désillusions. Cela m’écoeure.

    Faut-il que nous soyons obtus à ce point pour ne pas voir que notre candidate préférée ne peut en aucun cas faire consensus ? Sommes-nous aveugles au point d’ignorer qu’un regroupement autour de sa personne serait inélactublement associé à un ressemblement autour de notre parti ? Ou bien peut-être est cela que nous désirons plus que tout, le pouvoir... mais quel pouvoir ?

    POur ma part, modeste militant PC, je n’aspire plus qu’à une chose maintenant : me fondre dans la mouvance unitaire. Militer pour elle, oublier mon parti... Car notre nouveau parti c’est bien c’est belle Union Antilibérale que nous avions rêvé, souvenez-vous !!...

Derniers articles sur Bellaciao :