Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le chant des partisans

dimanche 22 avril 2007 - Contacter l'auteur - 25 coms

- http://bellaciao.org/fr/IMG/mp3/le_...

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.
 
Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...
 
C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rèves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...
 
Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...
 
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...

Paroles : Maurice Druon, Joseph Kessel. Musique : Anna Marly 1943
© Editions Breton

Mots clés : Dazibao / Musique / Présidentielle 2007 /

Messages

  • Mega Gueule de Bois !

    la droite au taquet, et la gauche dans les choux !

    lire et relire le talon de fer...
    et 1984 ...

    TM

    • Ah, parce que tu t’attendais à autre chose ?

      JMH

    • comment se reverseront les voix de l’électorat du centre mou feront ils barrage à sarko ?
      en tout cas je suis d’accord avec toi c’est une sacré gueule de bois ce matin si on fait le total de la gauche anti libérale on est trés mal, on ne m’empechera pas de penser que le vote super utile a fonctionné en allant dés le premiers tour sur le ps.
      malgrés toutes les suppositions et pseudos analyses ce qui fait le plus mal c’est le total des voix à la droite du ps....

      JC d’Avignon

    • 5 ans pour construire une véritable gauche anticapitaliste !
      qui relèvera le défis ?

    • Bon d’accord, on est mardi 24 avril, mais moi, je veux bien le relever ton défi. Nous sommes des milliers à vouloir le relever et j’espère que l’on sera bientôt des millions. Salut à toi, camarade. P.J.M.

  • Ce chant, il tourne, il tournera... et ils n’étaient pas des millions à l’entonner face aux capitulards.

    Malgré notre score, eh bien je suis d’être marxiste, fière d’être communiste et fière de mon parti,

  • Ce n’est plus l’internationnale qu’il faut chanter et encore moins la marseillaise mais bien le chant des partisants, parsqu’il est beau, parsqu’il est vrais, parsqu’il est sincère.

    Il y a quelques jours je disais que ce que l’on pouvait lire sur bellaciao c’etait peut-être bien un peu utopique. Qui lisait belleciao ? uniquement des gens convaincus, des camarades avec un fol espoire encore au fond d’eux même. On m’a alors répondu que bellaciao était fort de je ne sais plus combien de visite par jour,sans doute mais aujourd’hui le résultat est la, moins de 2%. Alors ou sont passés tout ces visiteurs de notre site ???? il ne faut pas se raconter des histoire, les français ne sont pas malheureux ou si il y en a qui le sont, il n’y en a que moin de 2%. Et bien aujourd’hui je suis profondemment découragé, déçu en colère. Hier lorsque Marie George a fait sa déclaration, que d’amertume, que de désarois dans sa voix et je suis bien sur que les larmes n’étaient pas loin. Alors aujourd’hui, comme très certainement ces milliers de gens qui on votés pour toi, Marie George je voudrais te dire merci. Jamais une campagne n’a été menée avec autant d’allant, de sincérité, de conviction. Il me semble que tu avais dit que tu pensais prendre un peu de recul après ces élections, et je te comprend mais tu sais même si aujourd’hui tu devait te retirer des instences du parti, personne ne peut t’en vouloir bien au contraire. Pour tout ceux qui ont mient ton bulletin dans l’urne tu resteras notre candidate de l’honneur, de la sincérité, n’en déplaise a tout ces cul bénis qui ont fait demi tour a la dernière minute, de la liberté.

    Je t’embrasse Marie George et je serais toujours a tes cotés.

    Varenne Louis

  • De toute façon , et bien que le résultat ne soit pas à la mesure de nos attentes , je veux dire un grand merci à toute l’equipe de Bellaciao , vous vous etes engagés avec nous dans un combat difficile qui va devoir continuer .
    Merci aussi à Marie George pour tout ce qu’elle a fait pour notre peuple .

    claude de Toulouse .

  • Renter en Résistance

    Battre la droite c’est la combattre politiquement. C’est lutter contre la dictature du fric, contre les bas salaires, contre la précarité. Avoir dit NON à l’Europe de Fric, de la précarité, et de la mise en concurrence libre et non faussée, c’était dire NON aux idées de droite du libéralisme sauvage. Aujourd’hui le résultat des urnes, ne correspond pas à la réalité de ce que pense, de ce que vit, le monde du travail.

    Pour ne plus avoir peur de dire ce que l’on pense, nous devons rentrer en résistance dans les luttes et dans les urnes. Nous savons que le monde du travail souffre, précarisation, stress, conditions de travail, harcèlement jusqu’au suicide, c’est de la solidarité qu’il faut organiser partout et à tous les niveaux. Ne plus accepter la précarisation de la société, les bas salaires c’est reprendre par l’impôt et par la hausse des salaires aux puissances de l’argent, les masses énormes de profits, c’est redistribuer les richesses à ceux qui les créent.

    La demande politique est immense, il ne faut plus "attendre", ou croire "qu’on y arrivera jamais", c’est s’organiser, se solidariser, ne plus accepter l’inacceptable.

    C’est dans les pires crises qu’il ne faut jamais baisser les bras, mais être debout.

    La gauche du renoncement ou la droite du centre ne feront jamais reculer la précarité, les bas salaires, les discriminations, les injustices. C’est une gauche de responsabilité et de combat qui porte un projet pour la sécurisation et le développement de l’emploi, qui crée une immense chaîne des solidarités, et qui ne craint pas de s’attaquer aux puissances de l’argent pour faire reculer les prétentions des valets de la finance.

    Battre d’abord la droite dans les urnes, puis à l’Assemblée Nationale faire élire partout des députés porteurs d’un projet d’une gauche de responsabilité et de combat d’une gauche populaire et antilibérale voilà ce que nous avons à faire jusqu’au 17 juin.

    Aline Pinault

    • C’est bien tout ça

      Mais là c’est contre un peuple de droite qu’il faut se battre pour les faire prendre conscience de leur égoïsme crasse, de leur bêtise et de leur méchanceté.

      et que ce n’est pas avec de tels élans et motivations que l’on gère un pays.

      au contraire on enfonce l’économie générale et l’esprit de concurrence et de jalousie induit un appauvrissement généralisé.

      le pays est en train de s’enfoncer : avec ce peuple de droite c’est d’abord la consommation des ménages qui est détruite, puis l’investissement des entreprises et donc toute la machine économique qui s’effondre

      il faut se battre contre le peuple de droite qui est autodestructeur.

      Il faut mettre en évidence les mécanismes psychosociaux de concurrence et d’envie, de désir mimétique, qui induisent cette triste identification du peuple de droite au candidat représentant la folie de l’ambition égoïste et narcissique de l’inommable !

    • Et on va recommencer longtemps cette litanie, si les français étaient si malheureux que ça on en serait pas ou on en est aujourd’hui. J’ai dit combien j’étais déçu mais je crois que c’est bien pire ; Jai honte de ma france, pour moi au lendemain de ce scrutin il y a quelques chose qui vient de se carrer et j’ai bien peur que rien ne pourra plus jamais être comme avant. En 50 ans de militantisme au sein du PC, c’est bien la première foie que j’ai ce ressentiment. Ne m’en voulez pas, camarades mais aujourd’hui je préfère jeter l’éponge, a presque 70 ans je n’attend vraiment plus rien de mon pays.

      Varenne L

    • Cela s’appelle militer, et pour être efficace il faut travailler collectivement.
      AP

  • Rentrer en Résistance

    Battre la droite c’est la combattre politiquement. C’est lutter contre la dictature du fric, contre les bas salaires, contre la précarité. Avoir dit NON à l’Europe de Fric, de la précarité, et de la mise en concurrence libre et non faussée, c’était dire NON aux idées de droite du libéralisme sauvage. Aujourd’hui le résultat des urnes, ne correspond pas à la réalité de ce que pense, de ce que vit, le monde du travail.

    Pour ne plus avoir peur de dire ce que l’on pense, nous devons rentrer en résistance dans les luttes et dans les urnes. Nous savons que le monde du travail souffre, précarisation, stress, conditions de travail, harcèlement jusqu’au suicide, c’est de la solidarité qu’il faut organiser partout et à tous les niveaux. Ne plus accepter la précarisation de la société, les bas salaires c’est reprendre par l’impôt et par la hausse des salaires aux puissances de l’argent, les masses énormes de profits, c’est redistribuer les richesses à ceux qui les créent.

    La demande politique est immense, il ne faut plus "attendre", ou croire "qu’on y arrivera jamais", c’est s’organiser, se solidariser, ne plus accepter l’inacceptable.

    C’est dans les pires crises qu’il ne faut jamais baisser les bras, mais être debout.

    La gauche du renoncement ou la droite du centre ne feront jamais reculer la précarité, les bas salaires, les discriminations, les injustices. C’est une gauche de responsabilité et de combat qui porte un projet pour la sécurisation et le développement de l’emploi, qui crée une immense chaîne des solidarités, et qui ne craint pas de s’attaquer aux puissances de l’argent pour faire reculer les prétentions des valets de la finance.

    Battre d’abord la droite dans les urnes, puis à l’Assemblée Nationale faire élire partout des députés porteurs d’un projet d’une gauche de responsabilité et de combat d’une gauche populaire et antilibérale voilà ce que nous avons à faire jusqu’au 17 juin.

    Aline Pinault
    Mirebeau 23 avril 2007

    • si l’on dit "nous" en parlant de nous, , on oublie que dans ce "nous" le plus grand nombre est allé renflouer la barcasse du PS à la dérive dans les trahisons "centristes" :

      encore le "vote utile" !

      utile comme tout ce qui est nécessaire à la pérennisation du capitalisme : utile comme le vote JB, pour casser le PCF...

      Mais ce qui a été cassé , ce n’est que la "chose" soi-diant PCF dans le cadre d’une élection qui nie d’avance tout ce que signifie ce parti :

      car il n’est pas cette "chose là", il est un rapport vivant bien ailleurs que dans un système présidentiel, il est ce que le mouvement social cherche : une puissance politique nécessaire au peuple :

      la défaite "du PCF " aux présidentielles est celle du contraire même de" l’identité communiste" :

      ce qui meurt chaque fois à ce type d’élection, c’est justement la peau morte de notre mue :

      la vie du parti , elle se développe dans les combats concrets pour les revendications concrètes, lors des élections locales, et lors des législatives, là où les médias dominants ne peuvent pas organiser notre "mort".

      ce sont "nos" voix qui ont sauvé le soldat ROYAl... Quant à celles des soi-disant "socialistes", elles ont fui vers le mirage bAYROu : toute honte BUe, il reste du poison dans les RAYOns...la droitisation de l’opinion est ce poison !

      le "vaincoeur" est celui qui n’a pas caché "son" drapeau, même s’il "nous" l’a volé : OB !

      son "contentement de soi" , à 4% , est d’avoir fait plus que (MGB + JB )

      la peur n’est jamais bonne conseillère, et "nous" avons eu peur du 21 avril, abusés par les sondages mensongers qui donnaient Le Pen à 17%...

    • En écho au chant des partisans !
      Le chant des résistants...Lundi 23 avril 2007
      (2 heures moins le 1/4 avant 14 heures...).

      Le temps de mettre un mot à Roberto et moi le pas très fort en Internet je me retrouve avec 10
      commentaires bien compris. Mais on va réagir les Amis pour que la Vox Populi du 6 mai soit la plus humaine possible et passe la barre des 50 %, proprement : pas à coups de magouilles, de
      Fric, pour une autre distribution de l’Argent/Carburant, pour une autre organisation de Société.
      C’est possible, le Peuple...En attendant, je reviendrai ce soir (2 h - le quart avant minuit et vous voyez à qui je fais allusion, Esprit humain de la Vè s’il en fut...Et ce n’est là qu’un début car pour
      mettre en oeuvre la VI è, il y en des kyrielles qui nous la feront passer cette barre. Je gribouille
      "l’ écho" et ce soir on commence l’allumage assis faisant marcher nos têtes d’Hommes debout...
      C’est possible et ce peut être joyeux en même temps...

      Le chant des Résistants 1 quatrain :

      "Ami, entends-tu - la voix claire - des humains - qui sélève,
      "Ils chantent - l’espérance,- leurs soucis, - mais entrevoient le rêve,
      "Qu ’ensemble - ils choieront - le pays - rendront belle - la France,
      "L’esprit solidaire - motivés - et refusant - la Violence.

      Ce soir on pourra rechanter et redonner du tonus en direction d’ une Vox Populi contenant plus de 50 % d’une matière grise Humaine. Au nom de l’Homme, de la Femme, de l’Enfant ! Ainsi faut-il
      Francis Populi
      - Pourquoi Populi ? Passque Vox Populi = Vos Dei ! (Explications possibles jusqu’en 2089).Ciao.

    • Non le contentement d’OB, n’est pas d’avoir fait plus que MGB. C’est faux, archifaux. Son contentement c’est d’avoir fait une bonne, une très bonne campagne, sur tous les sujets que la LCR a développé, et surtout de voir, de sentir tout au long de la campagne que le message passait bien. Je pense que le positionnement très clair de la LCR sur son indépendance vis à vis du de la direction du PS a lui aussi été entendu, et c’est pour cela que la LCR a augmenté le nombre des voix obtenues (un score quasiment égal en pourcentage, mais la participation étant plus forte, cela se traduit par 600. 000 voix en plus)

      Il va falloir se battre ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE

    • "Le vainqueur est celui qui n’a pas masqué son drapeau " OB,oui si on veut , mais peut on appeler celà une victoire ? C’est à la fois puéril et dramatique ,puéril étant donné son score et dramatique de constater l’impuissance effective -consciente ou non - de son parti quant à changer quoique ce soit aux conditions d’existence des plus concernés par la pauvreté .Et que penser de ce pauvre BOVE qui s’était autoproclamé porte parole des alter mondialistes ,avec le soutien d’ONFRAY s’il vous plait ? La situation n’est pas encore désespérée mais elle est trés grave ,car les statistiques officielles disent qu’il y a un ménage sur deux qui ne peut faire d’économies à la fin du mois ,auussi le chiffre atteint par tous les partis pro capitalistes est anormalement élevé et carrément indécent . Comme le thème de l’individu providentiel est une stupidité ,ou plutot celui que l’on peut nommer ainsi n’étant que l’émanation de l’Esprit du peuple et non le contraire,on ne peut ètre que circonspect pour l’avenir . Gwynplaine .

  • S’organiser, militer, travailler ensemble, avec le PC, les sympathisants, et tous ceux qui ont travaillé dans les collectifs. Partout créer, organiser des collectifs de Rassemblement de la Gauche Populaire et Antilibérale. Il faut gagner les consciences une à une, il faut faire connaître notre projet, notre vision de la société, c’est possible et réalisable. Il faut être aux portes des entreprises, dans les quartiers, parler avec les amis, la famille. Ne pas baisser les bras.

    J’ai proposé à mon collectif de s’organiser pour interpeller, débattre, et être une force de proposition, face au député quel qu’il soit de ma circonscription.

    Oui nous rentrons en Résistance.

    Aline Pinault

    • je te souhaite bon courage Aline mais ne te fais pas d’illusion, tu te retrouveras avec mes même crétins qui ont tuer le mouvement antilibéral, qui ont planté le couteau dans le dot du PC. Pour que cela marche, il faudrais qu’un certain nombre de français aient autre chose(excuse moi Roberto) qu’une nouille trop cuite dans leur slip.

      Varenne L

    • Excuse-moi mais on vitupère ou on se bat partout où c’est possible.
      Le militantisme a retrouvé dans cette campagne des couleurs je vais donc continuer, et toi pendant ce temps là, comme toujours tu vas te persuader que tu as raison tout seul.

      AP

  • Ami, je n’entends pas le vol noir des corbeaux sur nos plaines.
    Les corbeaux n’ont plus le même uniforme, de plus ils ont mis les silencieux.
    Ami, je n’entends plus les cris sourds du pays qu’on enchaîne.
    Ceux-ci ont le pouvoir d’anesthésié pour des chants de rossignol.
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
    Mais l’alarme est en panne. Devinez qui l’a détruite ?

    C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
    Les barreaux actuels sont virtuels mais bien efficaces.
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
    Une haine de "Joker" au grand sourire qui nous pousse là où il voudrait qu’on aille.
    Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rèves.
    Ici nos rêves sont construits par des valets bien payés.
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on crève...

    Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute, malgré tout...

    Kikirou

    • Le 25 avril 2007 "C’est qu’un début..."
      OUI ! NOUS RENTRONS EN RESISTANCE...

      ...a répondu Aline à la suite du quatrain qui faisait écho à l’impressionnant chant des Partisans que Kikirou égrène, rageur, car c’est vrai que là, il n’y a pas de barreaux à tordre : Ils sont VIRTUELS...et l’Argent/Carburant, carburant nécessaire à la vie et à l’existence, dans tous les sens du terme, est si MAL distribué (argument, dans l’urgence du temps, simple à développer et en tous cas à amorcer ne serait-ce que par des... aberrances...non encore formulées ou si peu)

      Oui ! Nous rentrons en résistance (intense)...Et l’arme (humaine) la meilleure que nous possédons, tous les citoyens des collectifs et des millions d’autres, rageurs itou, en si peu de temps, c’est la communication ! Une démultiplication (exceptionnelle) de nos arguments positifs à soumettre à un maximum de citoyens...Et Gwynplaine dans cette chaîne de Bellaciao intitulée le chant des Partisans ajoute une Pierre importante, juste avant les appels à la Résistance d’Aline et Francis : le sauveur c’est l’addition de Nous, Citoyens, qui ferons plus de 50 Ensemble ou Non...Et de préciser une Clé au bout d’une phrase ...le sauveur ne peut-être que l’émanation de l’ESPRIT DU PEUPLE et non le CONTRAIRE...Et si l’Esprit du Peuple "d’en bas" (merci Mr de Funes) en a pris un coup, IL NE PEUT PAS MOURIR (il en est toujours un qui se lèvera). N’est-ce pas ça l’esprit de la Chanson des Partisans et de la République....?

      Alors Gwynplaine, "ne soyons pas circonspects" mais fonçons en résistants par l’esprit jusqu’au 6 mai d’abord avec là 1 seul objectif ! Allez ! Allez Kikirou ! Et tous les autres qui avez "morflé" Il faut y croire encore une fois (c’est une chanson...) Comme Aline et moi qui devais arrêter le "match" le 22 avril mais qui va essayer d’aller, du mieux possible, jusqu’à la fin du temps additionnel (et ce soir je "réveille" ? les citoyens des 2 collectifs da ma ville dont je suis sans nouvelles depuis dimanche ou plus...).
      Allez ! A très bientôt ! Bernard Francis Populi.

  • essayons de nouveau,formons un seul parti de gauche d’union antiliberal. ceci sans nous tirer mutuellement dans les pattes !

  • La mélodie est belle mais le texte à revoir

    stefoudebassan

Derniers articles sur Bellaciao :