Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Le grand écart de Marie-George

dimanche 28 octobre 2007

de Mouton Noir

Samedi 27 octobre. Manifestation nationale organisée par le Parti Communiste sur le thème de "la riposte". Prises de parole à Jaurès. Après plusieurs interventions très intéressantes, discours de clôture de Marie-George Buffet. Discours assez long articulé en plusieurs parties.

Commentant l’état de la scène politique, Marie-George dénonce une fois de plus la dérive droitière du Parti Socialiste et ceux qui font "un bout de chemin avec la droite", puis révèle que le PS vient d’annoncer le matin même qu’il ne s’opposerait pas au nouveau traité constitutionnel que Sarkozy veut nous imposer. Huées de l’assistance.

Quelques phrases plus tard, Marie-George affirme que lors des municipales de mars 2008, il faudra jouer le rassemblement, et malheur à ceux qui ne joueront pas le jeu. Elle ne le dit pas aussi clairement que lors de ses précédentes interventions sur le sujet, mais tout le monde met les sous-titres : la stratégie affichée par la direction nationale est de s’allier dès le 1er tour avec le PS.

Non Marie-George. Le rassemblement, c’est au second tour. Le premier tour, ça sert à montrer sa différence (s’il y en a une), à porter son projet (si on y croit) et à construire un rapport de force pour fusionner les listes de gauche au second tour, derrière la liste arrivée en tête, pour faire barrage à la droite.

Faire liste commune dès le 1er tour, c’est jeter dans les bras de la LCR tous les électeurs écoeurés par la dérive droitière du PS. C’est renforcer la bipolarisation de la vie politique que nous dénonçons tant. C’est poursuivre la stratégie qui tue le PCF lentement mais sûrement.

Dans le même discours, dénoncer la dérive droitière d’un parti qui bafoue le NON exprimé démocratiquement par le peuple français, et prôner l’alliance avec le même parti dès le premier tour, ça s’appelle faire le grand écart. Très grand. Trop grand ?

Le discours prend ensuite plus de recul, pour présenter les grands axes de nos propositions pour le pays. On a l’impression de revoir la campagne présidentielle. Et la même nausée revient : ces propositions sont très séduisantes, mais elles ne se distinguent absolument pas de celles que pourraient formuler PRS, l’aile gauche du PS.

Ce discours politique de Marie-George était un discours socialiste de gauche, pas un discours communiste ! Où est notre différence ? A quoi sert le parti communiste sur la scène politique ? Son rôle n’est-il pas d’affirmer qu’il est possible de penser autre chose que le capitalisme ? Que la question des rapports et des modes de production est au cœur de la politique ? Que la réappropriation sociale des services publics et des moyens de production peut commencer dès aujourd’hui ? Que l’espoir qui se lève en Amérique du Sud peut également s’allumer en Europe ? Que cette lumière peut venir de la France ? Que c’est le combat que veulent mener les communistes ?

Si face à un auditoire exclusivement constitué de communistes, nos dirigeants ne sont pas capables de porter une parole authentiquement communiste, comment les croire quand ils affirment possible de fondre le PCF en un "courant communiste" au sein d’un nouveau parti de gauche, grand machin de la "transformation sociale" qui serait créé à la gauche du PS ?

N’aurions-nous pas plutôt besoin d’un Parti Communiste renouvelé et renforcé, fier de son projet, capable d’ouvrir de nouvelles perspectives vers un Nouvel Avenir et de montrer comment commencer à le bâtir dès aujourd’hui ?

Mouton Noir

http://alter-politique.blogs.com

Messages

  • Une fois de plus, et allons-y gaiement, au mépris de tous ceux qui se sont battus pour repousser le traité constitutionnel à 54,7 %...les communistes font fi de la nouvelle félonie des soces en se déclarant, sans barguiller, prêts à l’union avec ces derniers.
    Petit rappel : la "gauche bien mal en point" avait la possibilté de repousser le nouveau "mini traité européen" en votant NON à la proposition de réforme de notre constution française : en effet, il suffit des 2/5 de majorité pour repousser ce projet Sarkosien : et les élus de gauche ont 10 voix d’avance pour atteindre ce cota....
    ET BIEN NON...LES SOCIALISTES COURAGEUX ONT DECIDE DE S’ABSTENIR....COURAGE, FUYONS..
    ET LE PC, bien mal en point, se contente d efaire du suivisme Aïe, Aïe, ça va dézinguer ferme.... De dénis de démocratie en dénis de démocratie, on a pas encore touché le fond....
    Et Sarko se marre, se marre...

    • L’entreprise de démolition du PCF de l’intérieur continue. Comme au bon vieux temps de la gauche plurielle où MG amusait la galerie avec la "lutte anti-dopage" pendant que l’ensemble du gouvernement Jospin avançait solidairement sur la mise en coupe libérale de la nation...

      On n’est pas sortis de l’auberge...

      Jean Roussie (section de Sarlat)

  • Comment veux-tu qu’elle fasse autement puisqu’elle est discréditée dans nos rangs après son échec .La force de l’habitude et l’auto-critique permet de maintenir le Comité National et sa secrètaire en place jusqu’en 2008.Les dirigeants actuels espèrent un réveil électoral à l’occasion des élections municipales de Mars 2008 pour se refaire politiquement et justifier leur alliance avec le PS.D’asselmblées générales en assemblées générales on nous fait "avaler" ce choix stratégique au nom d’un rassemblement citoyen à la base,surtout les élus sortants des listes de 2001.Ont-ils raison ? Je demande à voir....On me fait distribuer "Fiers d’Aubagne" avec le bilan municipal,on se félicite de notre expérience de démocratie participative,on se montre en exemple dans les bouches-du -Rhône,on proclame le Maire-sortant comme tête de liste en accord avec les socialistes locaux qui seront porte-parole de la campagne,on écoute très poliment la diversité d’opinions en affirmant notre richesse démocratique.En définitive on joue sur le rejet de la politique du pouvoir en place comme dans chaque élection locale.

    Je reste sur ma faim révolutionnaire sur cette habitude "rassembleuse" axée sur les réalisations municipales et la bonne "tête" du Maire sortant ou du futur Maire qui prendra une ville à la droite Sarkoziste .Où est l’autogestion dans tout ce fatras d’habitudes ?Où est le citoyen qui ne vient pas dans les "forums" de démocratie participative ?Où est le "souffle" révolutionnaire qui mettra la "pâtée" aux capitalistes ? La politique locale reste un faisceau d’habitudes de discours de défense du secteur public,de gestion citoyenne,tout en continuant d’augmenter les impôts locaux au nom d’une décentralisation sans contrepartie de l’Etat .Les camarades "élus" ont-ils raison ?

    Alors que le capitalisme oblige nos villes et villages à régler leur gestion sur ses objectifs financiers dans l’environnement,l’énergie,la construction et l’entretien des bâtiments et des routes,et bien d’autres domaines "profitables",nous ne proposons pas une autre logique entreprenariale d’utilisation des impôts citoyens avec des entreprises citoyennes créées par nous et nos alliés .Nous ne mettons pas en place cette contre-socièté par" fainéantise" politique et habitude confortable de gestion bureaucratique .L’exemple le plus marquant de cette habitude est la cession des "locations de vélos" au capitaliste Decaux dans de nombreuses villes sans chercher à faire travailler une coopérative d’anciens cyclistes et mécanos que nous pourrions créer . On se débarasse d’un problème d’actualité pour enrichir un capitaliste mondialisé sans discussion avec les citoyens.La gestion des villes et villages reste donc toujours une source de profit pour le capital avec un Maire Communiste.Je ne parle pas des Maires socialistes qui ne se posent même pas la question tant ils sont bien dans le système capitaliste .

    Les militants vont-ils avaler ces couleuvres encore longtemps ? Pour l’instant ça marche...en attendant la nouvelle claque électorale .........Bernard SARTON,section d’Aubagne

  • pourrais-tu nous écrire le discours digne d’un "communiste" ?

    en tenant compte, bien sûr, des réalités.

    Merci d’avance.

    Arlequin

  • A TARBES, il y aura une liste PS-PRG-PCF-VERTS derrière Jean GLAVANY, ancien ministre de JOSPIN, et son directeur de campagne en 2001... (et grand ami de BOLLORE...)
    heureusement qu’il y aura aussi une LISTE ANTICAPITALISTE soutenue par des militant(e)s associatifs, syndicaux et la LCR !!!
    Christian Zueras (porte parole de la LCR65)

  • le pcf n’est plus communiste ; ce n’est pas nouveau . le masque de la direction du pcf tombe ; et affiche sans ambiguité la voie social démocrate qui va etre officialisée lors des prochains congrès . je pense que tout communiste ; adhérent ou pas du pcf n’a plus d’illusions a avoir ; la liquidation du pcf est en marche . je voudrai me tromper . sam 82

  • Plus que d’accord avec toi ,cher camarade, comme toujours et évidemment !

    Il ne faut pas baisser les bras, tant que le PCF existe, tant que nous existons, le PCF existe.

    Les soc’ dém finiront peut être par avoir notre peau mais c’est pas sûr, et de toute manière on va la faire payer TRES CHER !

    Et puis ,camarades, je vais vous dire, dans le pire des cas, la mort du PCF ne signifiera pas la mort du communisme ! Tant qu’il y aura des communistes, même s’il n’en restait qu’un, il y aura du communisme et on trouvera bien une strcuture où exprimer nos idées et mener nos combats !

    HAUTS LES COEURS !

    QUAND I L Y A DE LA VIE IL Y A DE L’ESPOIR - Par contre, ils faut arrêter de tourner autour du pot et adopter une logique de l’action... -

    La Louve

    Ps : SIGNEZ la pétition en faveur d’un référendum sur l’alliance PS/PCF. Pour avoir des infos, ici :

    http://bellaciao.org/fr/article.php...

    • j’apprécie positivement votre action ; car je considère que c’est au parti dans sa globalité ; aux adhérents que doit revenir le dernier mot sur la question de l’alliance avec le ps . c’est meme devenu de la soumission sans conditions . ça dure depuis trop longtemps ; et nous le payons très cher . évidemment je ne signerai pas la pétition n’étant plus adhérent . je considère que c’est aux seuls communistes adhérents de décider . bon courage . sam 82

  • si c’est si simple pour vous, montez des listes communistes .... moi je sais que chez nous dans l’est on pas la les forces nessaires, et je sais aussi que le peu d’élus que nous arrivons à avoir sur des listes de rassemblement portent mieux que quiconque les aspirations de la gauche au sein de notre communauté d’agglomération (souvent contre les socialistes eux même)

    Alors on fait quoi... on fait comme la LCR on se contente de critiquer et de regarder, on reste dans une posture de contestation ?

    Les soces m’exaspères autant que vous, et les logiques d’alliances à tout prix aussi... mais une foi qu’on a dit ça comment rester dans une démarche d’action, comment rester dans une démarche de rassemblement, unique condition pour faire gagner la gauche (au cas ou vous n’auriez ps encore remarqué)

    Le PCF n’est certe pas asser offensif à l’encontre de son "partenaire hégémonique" le PS mais contrairement à beaucoup de camarades il ne fait pas l’amalgame entre sa direction et son électora.

    A nous de convaincre les 3 millions de voix qu’ils nous ont piqué que leur parti n’est plus à gauche .

    Amicalement

    wouiince

    • J’avais épargné jusqu’à ce jour MGB, c’est fini.

      J’en ai assez de son louvoiement. elle manipule, ça suffit !

      Elle défile avec Wurtz que Jean Claude Gaissot vient de rejoindre dans Gauche Avenir.

      Ils ont fait un meeting ensemble à Béziers.

      La proposition de ceux qui ont tiré dans le dos du PCF de présenter Wurtz aux présidentielle

      prend tout son sens, les masques tombent.

      Je participe avec d’autres camarades à lancer des passerelles entre toutes les fédés pour que les militants reprennent en mains notre parti, je vous passerai des infos.

      Pour aujourd’hui un petit coup de mains SVP.

      Pouvez me spécifier en quelques phrases en quoi les statuts sont violés. Merci. FDM

    • FDM tu peux compter sur mon appui fraternel dans cette entreprise
      passe par mon blog (ou par le mail de bellaciao) pour qu’on prenne ENFIN contact
      bises
      ta fiancée communiste
      http://osemy.blogspot.com

    • Bon, qu’il y ait des problèmes et des reniements au sein du Parti, y a pas besoin d’être Marx pour le voir ; sauf si ça arrange ou si on n’a pas envie de le constater.

      Mais pour les Communistes, (Je ne parles pas uniquement de ceux qui ont la carte). Dans ce cas là... On fait quoi ????????

      Parce qu’on ne joue pas aux échecs, ici. On joue des vies, des avenirs, du concret ; c’est pas une Game Boy. Et plus on attend, plus ça sera dur, pour ne pas dire tragique. Surtout pour nous et nos proches.

      Y en a marre des mots. Parsonne ne se fait plus d’illusions, même si ça fait mal.

      Faut passer au réel. Les autres y sont déjà depuis longtemps. Pour ne pas dire depuis toujours.

      Et si ceux qui sont censés nous représenter ne le font plus, faut en trouver d’autre pour le faire ; ou se représenter nous même. Dans, ou en dehors, des "règles". On s’en fout.

      Ce qui compte c’est le résultat.

      Les "règles", les "autres" y a belle lurette qu’ils les ont oubliées, en admettant qu’ils en ai jamais tenu compte.

      Être un Communiste, c’est pas rassembler autour de quelqu’un, aussi estimable soit-il. Ni autour d’une carte. C’est rassembler autour d’un projet et d’un avenir, Et si le "quelqu’un" n’est pas, ou plus, disponible c’est UN DEVOIR de l’oublier et de passer à autre chose de plus efficace.

      Bernard, je suis à côté, à la Bédoule et ici c’est le vrai bordel...Et le désert.

      Si tu veux on peut essayer de se voir avec les Camarades et les ex.

      G.L.

    • s’organiser, j’en suis ! ! !

      Salut fraternel.

      le Rouge-gorge

    • C’est parti mon camarade Rouge Gorge, j’ai passé les infos à Elodie, nous allons donc nous rencontrer et communiquer.

      Les camarades du 14è sont en flèche, du bon boulot a déjà été fait.

      Réserves ta soirée du 6 Novembre, il faut que cette réunion soit un succès. Bien à toi. Francis.

    • Arretes de caricaturer la position de la LCR ! La LCR actuellemement de rassembler les anti-capitalistes sincères pour une réelle alternative, sans comprommission avec les tenants du systême du PS ;

    • Elle louvoie c’est vrai,mais je te signale qu’elle est secrétaire nationale et que son rôle est d’éviter l’éclatement du parti.

      Et pour autant que je sache tu ne trouveras pas un seul texte d’elle demandant de fondre,ou de dissoudre le parti bien au contraire.

      Et entrer en conflit ouvert avec ceux qui en parlent ne pourrait être qu’un régal pour la presse bougeoise.

      Evitez de porter des jugements sur ce que pense,ou que vous pensez qu’ils pensenr certains camarades, vous êtes trés loin de la réalité.

      Quant au passerelles entre toutes les fédés allons y !

      Jean Claude Goujat

      PCF Landes

    • Tu as raison Jean Claude d’ailleurs il s’agit de rassembler et de faire plus de 50% au congrès

      pour sauver le parti, c’est ça l’objectif.

      Je suis en contact avec des camarades du CN c’est inquiétant.

      J’entends les discours de MGB.

      Mais jamais jamais elle aurait du laisser passer que la démolition du parti soit à l’ordre du jour

      du prochain congrès, c’est une faute majeur

      Bien à toi mon camarade des Landes. Francis

  • ...dès le 1er tour avec le PS....

    Ben oui, forcement, sinon dans beaucoup d’endroits le PS passe devant. Tout simplement. Le reste ressort finalement de l’habillage politique, mais au concret c’est "on brade tout pour trois postes..."

    On a tellement l’habitude du shoot qu’on ne peut plus s’en passer, pourtant on sait que c’est pas bon, que petit à petit on devient tout maigre, que le corps se délite....mais on ne peut résister à nouveau à la petite, de plus en plus petite dose...

    Et le gros dealer, quand tu n’auras plus les sous , ira ailleurs, .... chez Bayrou par exemple..

    Cop.

  • Il va surement être de plus en plus difficile de continuer à travailler avec des socialistes qui vont voter oui au TCE à l’assemblée nationale et surtout pour constituer des listes d’union aux elections municipales ,mais il ne faut pas oublier les militants et electeurs socialistes qui nous ont aidé à la victoire du NON le 29 mai 2005 . Il y a des socialistes qui en ont marre de voir leur parti glisser à droite mais qui ne sont pas encore murs pour franchir le pas de la gauche radicale. Aidons les ! André07 militant communiste

  • Je ne pense pas qu’il y ait un grand écart de la part de M G B. Je pense plutôt que nous sommes pris en tenaille entre deux discours. Celui de la direction du PS, totalement social libéral, qui n’est pas repris par leurs adhérents de base et celui de la LCR, qui se veut un pôle de radicalisation sans concession, mais dont on ne connait pas le projet. Les grandes envolées d’un Besancenot et l’apathie d’un Hollande. Chacun jouant son rôle afin de faire imploser le PCF.

    Je pense que nous nous trompons de combat quand nous nous en prenons à l’un ou à l’autre, à M G B ou aux responsables du PCF.
    À Marseille, les communistes vivent très mal cette situation. Le PS ne veut pas discuter avec le PCF, mais s’octroi le droit de présenter F Dutoit maire communiste des quartiers Nord. Si cela n’est pas vu comme une tentative de déstabilisation du PCF, c’est que l’on manque totalement de lucidité dans la situation actuelle. Le capital lui sait très bien qui est son adversaire et où se trouve son ennemi héréditaire, ce sont les communistes. Maintenant c’est aux communistes qu’appartient la solution aux problèmes rencontrés. C’est à dire prendre de partout l’initiative, pas sur les bases que nos ennemis de classe voudraient nous imposer, mais avec les citoyens et citoyennes qui ne peuvent plus vivre normalement. Avec les salariés de partout, parce que c’est là que s’exerce l’exploitation capitaliste.

    Il faut se lever de la tête que le changement viendra par la démocratie politique, c’est à dire le vote. Il viendra par le canal des luttes et par la construction d’un projet politique alternatif par les salariés dans les luttes et le rassemblement des salariés. La lutte des classes n’a jamais été autant d’actualité, ne passons pas à coté. Nous sommes pressés ? C’est normal ! Mais ne nous laissons pas guider par la colère ou de vieux réflexes qui desservent le peuple.

    J C de Marseille

    • Le PS ne veut pas discuter avec le PCF, mais s’octroie le droit de présenter F Dutoit maire communiste des quartiers Nord.

      JC de Marseille, le problème c’est pas que le PS présente un maire communiste, le problème c’est que celui qui est présenté accepte de l’être alors qu’on connaît les résultats d’avance. y compris sur la cohésion du Parti.
      Je suis d’ailleurs très déçu, la personne en question faisant partie de quelques derniers élus que j’estimais capables de ne pas jouer ce jeu.

      Mais au point ou j’en suis je devrais arrêter de me faire des illusions. J’ai quitté la carte il y a 5 ans en claquant la porte avec la Fédé et au bout de 37 ans de Parti. Et sans que personne ne tente même d’avoir des explications sur les 10 pages que j’ai adressées à tous les dirigeants locaux et nationaux.

      Mais j’espèrait toujours que ça s’arrange et qu’on puisse recommencer ensemble.

      C’est hélas toujours le même refrain. Quoique avec l’habitude ça devient moins douloureux. LOL.

      Mais c’est pas grave, au point ou on en est.

      Et toute façon, avec ce qui va nous tomber dessus bientôt, Parti ou pas, va falloir bientôt dare-dare calculer comment se battre à la base. Et tous ensemble.

      Bon mis à part ça, avec les ex-camarades de mon village, du moins les trois ou quatre qui restent, on n’est pas fâchés. Et on continue dans les orgas périphériques.

      G.L. de La Bédoule.

  • Communistes encartés ou non, déçus ou actifs, actuels ou passés, je crois que le congrès extraordinaire qui se prépare, le taux de votants proche de celui des résistants de 40, est peut-être la dernière opportunité de redonner à notre parti son intégrité et son indépendance (perdues depuis 82 à mon sens) Il s’agit d’entrer en résistance, virer Gayssot, Buffet, Hue etc.. fossoyeurs du PCF et défendre, protéger et promouvoir ce qui nous reste d’humanité.