Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le plus ancien détenu français attaque la France

mardi 26 avril 2005 - Contacter l'auteur

La cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg examine mardi la requête du plus ancien détenu de France qui attaque l’Etat, estimant que son maintien en détention est devenu arbitraire.

Lucien Léger, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1966 pour le meurtre d’un enfant de 11 ans, assure que son maintien en prison correspond en fait à une peine perpétuelle incompressible constitutive d’un traitement inhumain et dégradant qui entraîne une violation de l’article 3 de la Convention.

Né en 1937, Lucien Léger, détenu depuis 41 ans, est incarcéré à Bapaume (Pas-de-Calais).

En 1999, la commission d’application des peines a rendu un avis favorable à sa libération conditionnelle, mais sa demande a été rejetée par le ministre de la Justice le 15 juin 2000.

Le 6 juillet 2001, la juridiction régionale de libération conditionnelle a rejeté sa demande ; décision confirmée en novembre 2001 par la juridiction nationale de libération conditionnelle au motif, entre autres, que Lucien Léger n’envisageait pas de suivi psychologique pour soigner ses tendances paranoïaques. (AP)

Mots clés : Europe / Justice-Droit / Prison /
Derniers articles sur Bellaciao :