Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Les services de santé marquent / implantent ("pucent" ?) les SDF

dimanche 18 juillet 2004 - Contacter l'auteur - 1 com

Le département de la santé des ETATS-UNIS a annoncé Jeudi qu’il était sur le
point de tester une nouvelle technologie conçue pour aider à surveiller et à
aider plus étroitement la population des sans foyer.

Avec ce programme pilote.... les SDF des villes participantes seront
implantées avec les étiquettes RFID afin que les policiers et les
travailleurs
sociaux puissent suivre leurs déplacements, faits et gestes.

La technologie RFID a été développée par les « ressources de la santé » de
HHS’ et l’administration (HRSA) en association avec cinq états, y compris la
Californie et New York : "c’est une occasion rare d’employer la technologie
de
pointe pour répondre à deux objectifs de la société : mieux aider notre
population délaissée tout en rendant nos villes plus ! sûres »

LES MINUSCULES ETIQUELLES RFID NE SONT PAS PLUS GRANDES QU’UNE ALLUMETTE ET
SERONT IMPLANTEES SOUS LA PEAU

Les données.... seront communiquées à la police et aux travailleurs sociaux
qui emploieront le logiciel Windows NT fait sur commande pour dépister des
mouvements des sans-abri en temps réel dans ce qui est devenu un problème
social chronique, les gens vivant dans la rue ne cherchant pas de soins
médicaux adaptés et contribuant fréquemment à la hausse des crimes dans les
villes principales.

Les supporters de la RFID subdermale disent que la technologie découragera
les
hommes et les femmes sans foyer implantés de commettre des crimes, tout en
facilitant aux travailleurs du gouvernement la fourniture des services
sociaux
tels que la distribution de nourriture et de médicaments.

(ndlp : les pauvres, vous pensez, ils ont peut-être loupé un vaccin !)

Duke dit que ce programme pilote d’étiquetage par RFID est "une manière de
pointe et d’intrusion minimale pour aider le gouvernement à conduire nos
citoyens loin des périls jumeaux de la pauvreté et du crime." Les villes
participantes incluent New York City, San Francisco, Washington, et
Bethlehem,
Penn. Les Etats participants recevront des subsides de 14 à 58 millions de
dollars des projets fédéraux ....

Début 2005, on pourra passer à la seconde phase du projet : la transmission
sans fil d’informations à propos de la localisation des SDF aux ordinateurs
participant au programme Windows CE. Un porte parole de l’association
nationale des sans-abri estime qu’il y a entre 2,3 million et 3,5 millions
de
SDF dans tout le pays et que ce programme pourra être mené facilement.

" Nous avons exprimé notre soutien à l’idée, mais seulement si le programme
inclut la sauvegarde de l’intimité » a dit le porte parole

" jusqu’ici il n’est pas clair que cette sauvegarde sera réellement
incluse »
dit Chris Hoofnagle, directeur adjoint du centre d’information sur
l’intimité
électronique. Il dit que le programme obligatoire de RFID sera un défi
légal.

"c’est une violation éclatante du dixième amendement, ...."

Tandis que le programme de HRSA semble être le premier VISANT A IMPLANTER
DES
HUMAINS DE FORCE AVEC DES ETIQUETTES RFID, la technologie devient de plus en
plus largement adoptée par les détaillants qui l’emploient pour dépister des
marchandises.

Le Wal-Marché a déclaré l’an dernier qu’il exigera que ses 100 fournisseurs
principaux placent des étiquettes RFID sur les caisses et les palettes
d’expédition à dater de janvier 2005. WASHINGTON (UPI)

Mots clés : International / Numérique-Techno. / Pauvreté-Précarité /

Messages

  • A la rigueur, pourquoi pas des tatouages ? et puis on renommerait les USA camps de concentration d’Amérique....

    La même technique en 1940, cela aurait donné les mêmes choses. Pour moi. Amérique, pays de la liberté ? Mon oeil, flicage, faschisme !!!

    Et puis, les pauvres, avec leur puces, encore un petit effort, et Georges ’pauvre nul" Bush pourra même savoir où, quoi et quand ils auront votés.

Derniers articles sur Bellaciao :