Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Maroc : La farce continue et la repression aussi

samedi 18 juin 2011 - Contacter l'auteur - 3 coms

Hier le roi du Maroc a fait un discours appelant à voter Oui au référendum pour la nouvelle-ancienne constitution, c’est lui qui a désigné une commission pour la rédiger en leur dessinant les frontières à ne pas dépasser.

Finalement rien ne change au Maroc, le roi a tous les pouvoirs. Ce qu’on appel au Maroc la démocratie est en fait une démocratie de façade pour montrer aux européens et aux américains qu’au Maroc ce n’est pas comme la Syrie.

Et pourtant la répression est aussi féroce qu’avant, les gens ont très peur de parler, on les oblige à sortir dans des manifestations en faveur du roi, les enlèvements des militants est monnaie courante, la torture est pareil qu’avant.

Les Etats européens et américains continu à soutenir ce régime par tous les moyens, les grands medias aussi (va savoir pourquoi) ?

Ce qui ne savent pas les européens et les américains c’est que le jour où ce régime s’effondra, ils auront beaucoup de soucis à se faire car la famille royales détienne les 3/4 (trois quart) de la richesse nationale marocaine, ça ne sera pas une crise économique à la tunisienne après Ben Ali mais 100 fois ou plus, plus grave et plus profonde, car Ben Ali ne détenait même pas la moitié de la richesse nationale, ce n’est pas une Lampedusa qu’on aura mais des centaines de Lampedusa.

Les européens surtout (à cause du voisinage) ont plus à gagner en soutenant un vrai processus démocratique proposé par le mouvement du 20 février (qui rassemble toute l’opposition marocaine et au delà), que de soutenir un régime dépassé, un régime moyenâgeux où les gens ne sont même pas des citoyens mais des sujets qui doivent être obéissants et dociles sinon c’est la répression et la torture.

Ne croyez pas ce qu’on vous raconte dans les grands médias français, que le Maroc mène un changement en douce, que les gens aiment leur roi ... etc. L’histoire récente du Maroc est une histoire de sang, de torture et de pauvreté, un régime qui méprise son peuple et qui pillent son pays.

Parlez de notre lutte autour de vous, SVP.
L’avenir et dans l’amitié entre les peuples et non entre les Etats.

Mots clés : Afrique / Gouvernements /

Messages

  • Mais de quel Maroc tu parles pauvre ignorant manipulateur ??? Tu dois surement confondre avec ton pays d’origine ou la junte opresse le peuple tout en se gavant de la manne petroliere oui !!!! Viens voir les progres qui ont ete faits, la perfection n’est pas la mais tout se developpe, les infrastructures, les mentalites, tout avance lentement mais surement.
    Au lieu de vomir des articles bourres de mensonges et d’inepties essaye de proposer, d’imaginer comment aller de l’avant, tout jetter, tout bruler et revenir 30 ans en arriere c’est ca ton idee ? Ouvre un dico un va lire la definition d’anarchie mon vieux.
    Le peuple, le vrai, le paysan, l’ouvrier, l’artisan, tous soutiennent le Roi et vomissent les partis politiques corrompus ainsi que les mouvement de jeunes inconscients qui ne connaissent pas la realite du pays.
    Je ne vais pas insister ni argumenter plus avant car je sais votre mauvaise foi, votre volonte de nuire et votre ignorance.

    • Il est important d’éviter les attaques gratuites des autres opinions différents. La lecture - du premier intervenant- du discours du roi a tt a fais sa légitimité, fort possible qu’il se base sur des donnés et des situations concrètes de la vrai vie des marocains. Certes les déclarations officielles du roi se référent essentiellement aux derniers évènements et essentiellement en réponse aux attentes des occidentaux. Par contre, je suis convaincu que la situation catastrophique des millions de marocains n’était pas tt a fait la cause principale a cette initiative PORTANT On peux accorder au monarque des félicitations quand a sa sensibilité et son écoute a la voix du peuple. Certe, le problème au Maroc ne dépend pas uniquement de quelque déclaration de réforme mais l’essentiel est dans une politique globale de changement. Le Maroc est victime d’une situation qui a trop duré par le maintien aux postes de responsabilité et de décisions d’un bon nombre de personnes incompétents , ignorant qui manque de vision stratégique a la responsabilité et l’évolution de la société et les nouveaux enjeux internationale. Il faut a mon sens combattre le système de clientélisme permettre aux jeunes compétences de prendre le responsabilité et nous faire avancer sans applaudissement moqueuse des exploitants des peuples et des enfants !!!!

    • Ce qu’on appel au Maroc la démocratie est en fait une démocratie de façade pour montrer aux européens et aux américains qu’au Maroc ce n’est pas comme la Syrie.
      manifestement vous connaissez rien aux syriens et à la Syrie !!

Derniers articles sur Bellaciao :