Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Marre des mensonges sur les régimes spéciaux !!!

lundi 17 septembre 2007

Le gouvernement veut faire croire à l’opinion publique que tous les régimes spéciaux de retraite coûtent de l’argent à l’Etat, donc aux contribuables. FAUX !
Le régime des électriciens et gaziers ne coûte pas un euro, ni à l’Etat, ni aux français. Qui plus est, ce régime, adossé depuis 2003 aux régimes de droit commun, verse chaque année plus de 100 millions d’euros en contribution de solidarité au régime général.

Les pouvoirs publics voudraient faire passer les agents des IEG pour des nantis qui ont des privilèges exorbitants concernant leur retraite. FAUX !
Le taux de cotisation « salarié » du régime spécial des IEG est de 12,12% alors que celui d’autres régimes spéciaux n’est que de 7,85%. En ce qui concerne le privé, les taux varient entre 10,35 et 10,55% du salaire.

Quant au calcul des annuités, là aussi, le gouvernement voudrait nous faire comparer des choses qui ne le sont pas. Les " annuités " sont calculées différemment entre le privé et le public. Un salarié à mi-temps durant un an dans le privé est considéré comme ayant cotisé une annuité entière. Le même salarié ne bénéficierait que d’une demi-annuité dans le public où le calcul est fait prorata temporis.

La CFE-CGC des IEG combat tous les faux procès et les rumeurs qui ont pour volonté de rendre indigne ce qui ne l’est pas. Le régime spécial de retraite des électriciens et gaziers fait partie intégrante de leur contrat de travail. La CFE-CGC des IEG en a plus qu’assez que des agents dévoués au service du public soient taxés de profiteurs. Surtout lorsque ces accusations sournoises sont colportées par les pouvoirs publics.
*********************************************************************

Communiqué de la Fédération Sud Energie, le 11 septembre 2007 Le gouvernement veut modifier par décret notre régime de retraite donc notre contrat de travail Notre régime de retraite fait partie intégrante de notre contrat de travail. Sa remise en cause unilatérale, qui serait alors une rupture de notre contrat de travail, nous mettrait en situation de légitime défense et nous ne pourrions répondre à une telle agression que par la Grève.

Rien ne justifie économiquement et financièrement une telle remise en cause : Les entreprises EDF et GDF n’ont jamais atteint un tel niveau de rentabilité, grâce à l’augmentation des gains de productivité. La caisse de retraite est excédentaire, une soulte de 9 milliards d’Euros est versée au régime général et chaque année nous contribuons à la solidarité inter-régimes à hauteur de près de 150 Millions d’Euros par an.

Le Président Sarkozy oppose les salariés les uns aux autres pour atteindre les objectifs du Medef : remise en cause frontale du niveau des retraites par une augmentation massive du temps de cotisation.

La tactique est claire : abroger les régimes spéciaux (Sncf, Ratp, Edf, marins, clercs de notaire…) dès 2007 pour pouvoir ensuite s’attaquer de nouveau aux retraites de tous, privé et public en 2008, allonger encore la durée de cotisations, faire travailler bien au-delà de 60 ans, diminuer encore le niveau des retraites et ainsi rendre indispensable la retraite par capitalisation.

Alors que 25 à 30 % des jeunes sont sans emploi, nous refusons l’augmentation du temps de travail sous toutes ses formes, que ce soit par la remise en cause des 35 heures ou par l’allongement du temps de cotisation.

Aujourd’hui les régimes spéciaux, demain l’ensemble des salariés : tous ensemble refusons !
Nous exigeons :
- le maintien des régimes spéciaux ;
- le retour aux 37,5 annuités pour le régime général avec un taux de remplacement d’au moins 75 % ;
- l’indexation des pensions sur les salaires.

Notre régime de retraite n’est pas négociable !
Préparons ensemble LA GREVE.
Sud Energie prend contact avec les autres organisations syndicales de la branche et de l’ensemble des secteurs concernés pour une réponse unitaire.

Messages

  • Quelle forme de grève ? Si c’est une grève traditionnelle d’une journée avec retenue de salaire, elle n’aura, comme d’habitude, aucune portée sauf de se retrouver et se compter . Le patronat sait bien que les salariés ne peuvent tenir longtemps sans salaire.

    Par contre si elle reprend une semaine plus tard sous la forme d’une grève du zèle sans retenue de salaire possible puisque tout le monde est au travail tout en paralysant l’entreprise en appliquant les règlements à la lettre , paralysie qui peut donc durer indéfiniment jusqu’à la satisfaction des revendications, là elle sera efficace .

  • Le Président Sarkozy oppose les salariés les uns aux autres pour atteindre les objectifs du Medef : remise en cause frontale du niveau des retraites par une augmentation massive du temps de cotisation.

    La tactique est claire : abroger les régimes spéciaux (Sncf, Ratp, Edf, marins, clercs de notaire…) dès 2007 pour pouvoir ensuite s’attaquer de nouveau aux retraites de tous, privé et public en 2008, allonger encore la durée de cotisations, faire travailler bien au-delà de 60 ans, diminuer encore le niveau des retraites et ainsi rendre indispensable la retraite par capitalisation.

    Bien dit et bien vu, car c’est bien cela qui se profile à l’horizon !

    La grève du zèle a déjà commencé dans les entreprises, les gens se syndiquent petit-à petit. Il est clair qu’on ne peut pas laisser l’ump nous assassiner, sans broncher ! JAMAIS !

  • Il faut à tout prix défendre les régimes spéciaux car si on les laisse détruire le pouvoir ira encore plus loin.
    On ne peut que regretter l’attitude de certains syndicats et de partis politiques qui en acceptant de discuter avec le gouvernement approuvent le principe de la remise en cause des régimes spéciaux. C’est le cas notamment de la CFDT et de certains dirigeants socialistes.Ils veulent simplement que cette suppression se fasse "démocratiquement"

  • Chérèque ce matin sur France 2 confirme qu’il accepte la réforme des régimes spéciaux (comme on "réforme" les chevaux"), à condition que ce soit "entreprise par entreprise".
    Diviser
    - pour mieux reigner !
    - pour mieux signer en douce
    - pour mieux casser un par un et obtenir quelques fromages, comme celui de Jean-Marie Spaeth, chargé à la CDC de casser le régime des Mineurs

    Lire le site de la CFDT, et les écrits au COR

    La CGC en fait autant : lire les déclarations de le présidente CGC de la CNAVTS, et des "pontes" au COR

    la CFTC itout : lire les déclarations du président CFTC de la CNAF, et des "pontes" au COR

    HALTE AU BAL DES HYPOCRITES ! Ce qui est revendiqué dans ce texte, c’est exactement ce que ces traitres ont accepté de supprimer en 2003 pour tous les salariés

    Alors, si maintenant la CGT des IEG veut "monter au créneau" : des ACTES, pas des paroles
    Tous en grève ? CHICHE !!! (et que l’on ne voie plus les cadres CGC remplacer les grévistes, ça nous changera !)

    Patrice Bardet

    • la direction social demo de la cgt est à peu pres sur la même ligne que chereque ;
      je suis à sud ,mais je commence à en avoir vraiment marre de constater qu’il ne condamne pas fermement la cfdt ;
      celle ci est completement la courroie de transmission du medef ;
      ouvrons les yux des travailleurs,on ’na pas a prendre des gants avec ceux qui poussent les gens à la miseré !!
      chereque sarko même combat !!!

      damien

    • holà, Damien !

      Tu y vas fort ! Que tu critiques la CGT, certes, rien à dire : je ne suis pas non plus avare de critiques envers la direction confédérale.

      Mais de là à écrire qu’elle est presque sur la même ligne que la CFDT, il y a un pas, non seulement totalement injuste, mais qui devient sectaire.

      Tu pourrais lire les repères revendicatifs de la CGT, les écrits sur la sécurité sociale professionnelle de la CGT : après, tu pourras justement apporter ta critique, qui je l’espère, sera argumentée (si tu veux quelques arguments de militants CGT, lis le blog http://ouvalacgt.over-blog.com/ ou http://assoc.orange.fr/continuer.la.cgt/ ; sans être d’accord sur tout, c’est une critique construite )

      Rappelles toi, avant d’écrire ce que tu écris comme appréciation globale, des origines de SUD : de la CFDT ; plus réformistes, tu meurs ! Et des syndicats SUD réformards, j’en connais (celui de ma boite), comme il y en a à la CGT.

      Il y a aussi des "durs" à la CGT, comme il y a des "durs" à SUD.

      Quand à condamner la CFDT, on ne trouve pas non plus d’écrits SUD les condamnant.

      Personnellement, je ne suis pas certain que ce soit efficace, sauf à des moments précis, et avec des arguments

      salutations syndicales

      Patrice Bardet, militant CGT

    • Patrice,ma prose est pas tres claire,je voulais justement dire que j’en avait marre que SUD ,mon syndicat,ne condamne pas plus nettement la cfdt,qui n’a plus rien a voir avec un syndicat ouvrier.
      En ce qui concerne la cgt,si effectivement elle est sur une autre ligne que la cfdt,en revanche son évolution pose probleme .
      Du referendimà l’edf ou le dirigeant de la fede,appelait a voter oui sur un reforme de droite,au referendum sur le TCE ou la base a mis en minorité la direction,en passant par le sabotage de la greve contre la reforme fillon en 2003,le parcours est inssuportable pour les ineterets des travailleurs.
      Les position de Thibault sur les régimes spéciaux est plutot équivoque,c’est le moins que je puisse dire.
      Les propos de Thibault toujours au lendemein d el’election de sarko,pronant un attentisme sont indéfendables.
      Alors bien evidement il y a des textes encore lutte de classe,amis c’est plus un alibi .
      Je me rappele que Thibault en pleine lutte contre le plan fillon et alors que la direction ps était sur la même ligne que fillon,thibault alla au congre du ps !!!
      et je ne suis poas naif,c’éatit bien un message.
      le reforme Fillon me vole 2 ans et demi de ma vie,avec la complicité de la cgt qui REFUSA mordicus a appeler à la greve generale,je sais on la decrete pas,mais on la prépare,et surtout decreter 10jours de greves non consécutives en 1 mois c’est se foute du prolo de base !!!

      Je conseille a tous les militanst cgt et a ceux de sud aussi d’aller voir le site :continuer la cgt .
      les equipes locales sud ou cgt ne sont pas pour moi le critere d’un syndicat,c’est bien, la ligne nationale que je lis,d’ailleurs des equipes cfdt sont tres bien ,et alors ??ça change quoi au fait que la direction nationale est carrement a droite ???
      Et tant qu’on crera des illusion sur ce fait on se fera avoir ,la direction nationale d ela cfdt n’a plus rien a voir avec le mouvement ouvrier !

      Damien