Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Mélenchon veut imposer sa candidature au PCF

jeudi 26 mai 2011

Le président du Parti de gauche menait campagne dans le Midi, sur des terres de droite.

« Il n’y a aucun honneur pour un Français à s’occuper à serrer le monde à la gorge et à piller les nations. » Mercredi, appuyé sur un muret de l’hôpital public de Brignoles (Var), Jean-Luc Mélenchon dicte son communiqué sur la candidature de Christine Lagarde à la direction du FMI. Il n’a pas à chercher ses mots, le FMI, c’est sa bête noire. Luc Leandri, jeune conseiller régional varois du Parti de gauche que préside l’eurodéputé, tente de l’entraîner vers un groupe de syndicalistes et d’employés. Claude Gilardo, le maire PCF de Brignoles, où vient d’être élu un conseiller général FN, enfourche son cheval de bataille : la défense du centre hospitalier dont le service de chirurgie est menacé.

Une aubaine pour Jean-Luc Mélenchon qui dénonce « les manœuvres » de « ceux qui sacrifient ce qui ne rapporte rien, les êtres humains », qui font passer la richesse produite en France « des mains des travailleurs à celles du capital ». UMP et PS sont dans un même sac : « L’un fait des trous, l’autre colle des rustines. »

L’eurodéputé est venu pour 48 heures à Nice et dans le Var, terres où la droite, dit-il, est « extrême et xénophobe ». Sa position est inconfortable. Choisi par la direction du PCF, son allié au sein du Front de gauche, mais pas encore désigné officiellement par les militants - il devrait l’être en juin - il s’est déjà lancé dans la course à l’Élysée. Mélenchon laisse croire qu’il pourrait n’être pas désigné. « J’ai fait mon devoir, tout ce que j’ai pu et je suis à deux doigts d’y arriver », confie-t-il. « Après, s’ils ne veulent pas de moi, c’est ok, mais on sera tous cassés. »

Mardi soir, à Nice, lors d’un meeting qui a rassemblé quelque 400 « résistants », aucun logo du PCF n’était visible. Pour ne pas préjuger du choix de communistes « attentifs à leur souveraineté », indique Cécile Dumas, secrétaire de la fédération. En tout cas, le député PCF du Puy-de-Dôme André Chassaigne, candidat à la candidature, ne croit plus en ses chances. « Le Front de gauche ne peut se réduire à une seule personne qui ne s’inscrirait pas dans une démarche collective », dit Chassaigne, avant de prévenir sèchement : « Ceux qui croient porter par eux-mêmes la parole politique ont été désavoués, de l’Égypte à la Tunisie. »

« Ils vont me soutenir », s’agace Mélenchon alors que se poursuivent laborieusement les négociations sur le programme partagé et les législatives. « Ils ont besoin de bons résultats aux législatives. Et la présidentielle va donner la dynamique. » Après les « bons » résultats espérés à la présidentielle, du fait de la « vague de contestation sociale » attendue, l’eurodéputé espère revenir au Parlement français aux législatives. À Paris. « J’aurai encore plus de travail à faire qu’aujourd’hui », dit-il. « Ce sera plus confortable de caler mon agenda sur celui de l’Assemblée. »

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/05/25/01002-20110525ARTFIG00704-melenchon-veut-imposer-sa-candidature-au-pcf.php

Messages

  • Plutôt BOUFFER DU VRAI PS PENDANT 5 ans que de VOTER POUR MELENCHON !

    • il y a quelques jours, je me souviens plus la chaine, un interview de melanchon
      le journaliste lui a dis

      le texte exact me souviens plus car très fatiguée

      mais en gros c’était :
      Vos amis communistes sont maintenant contre le nucléaire , pas avant
      et Melanchon réponds en disant que l’on peut changer

      alors qu’il aurai pu répondre que les communistes ont toujours étés contre le nucléaire et j’étais jeune quand je manifestai , 58 ans maintenant
      on manifestai pour le désarmement , car à l’époque pour nous c’était une arme nucléaire , on mesurai le danger en tant qu’arme, mais étions loin d’imaginer le danger que représentai une centrale

      Melanchon sait pas quel age il a , mais bon pas se rappeler de ça
      il y a combien d’années qu’il est à gauche
      moi j’avais jamais entendu parler de lui avant

      cordialement

    • c’est la meilleur ça le PC toujours contre le nucléaire, plus nucléocrates tu meurre
      pour rappel relisez l’huma d’avant et d’après le 30 juillet 78 (Creys-Malville)

      La FNME-CGT cogérant pendant 60 ans d’EDF a poussé au développement du tout nucléaire

    • tu fais une confusion entre nucléaire civil et nucléaire militaire : jusqu’à ce jour le PCF a toujours été pour le nucléaire civil au nom de l’indépendance énergétique , par contre il est exact qu’il s est opposé à la force de frappe nucléaire française jusqu’à la signature du programme commun avec le PS et le PRG , ou l ’opposition au nucléaire MILITAIREl s ’est transformé en "maintenance " de la force de frappe et donc à son acceptation .

      Un renoncement parmi d’autres ...

    • Exact, c’est un des tests du ralliement des buros du PC à l’impérialisme français :

      l’abandon de la campagne pour le désarmement nucléaire de la France.

      Avant d’aller à la soupe dans les ministère, le PC manifestait contre la barbarie nucléaire. Ce fut même mon premier contact avec lui.
      Après, quand il s’est jeté dans les bras de Mitterrand, j’ai commencé à comprendre que les dirigeants ne s’intéressent qu’à leurs places, pas à celle des travailleurs.

      Avec Mélenchon, c’est pareil....

  • Pour information : Ce qui remonte des nombreuses assemblées générales et conférences départementales tenues à ce jour, c’est plutot la candidature d’André CHASSAIGNE dans le cadre du Front de Gauche qui tient la corde au sein du PCF.

  • moi je votes a gauche, ni pour le PS, ni pour ses rabateurs...