Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Paris : Le PS propose sept sièges au PCF

jeudi 29 novembre 2007 - Contacter l'auteur - 16 coms

Les communistes parisiens réclament une représentation sur les listes avec le Parti socialiste leur assurant le maintien de leur position actuelle de 11 conseillers de Paris.

Les communistes parisiens qui réclament aux municipales une représentation sur les listes avec le Parti socialiste leur assurant le maintien de leur position actuelle de 11 conseillers de Paris, ont déjà obtenu 7 sièges, a-t-on appris, mercredi 28 novembre, auprès de leur porte-parole, Ian Brossat.

Le PS parisien avait proposé début novembre à son allié le PCF 5 postes de conseillers de Paris (nombre minimum d’élus actuellement requis pour former un groupe à l’Hôtel de Ville) dans les XI, XIII, XVIII, XIX et XXèmes arrondissements, sur les listes de gauche, contingent qui ne satisfaisait pas les communistes.

"Une avancée"

A l’issue d’une rencontre lundi menée pour le PS par Patrick Bloche, premier secrétaire fédéral et, pour le PCF, par Patrice Bessac, secrétaire départemental, le PS "a un peu monté son offre" en offrant deux sièges supplémentaires dans les XIV et XIIèmes.

"On considère que c’est une avancée. Pour gagner, la gauche a besoin d’être rassemblée, mais on n’est pas au bout", a estimé Ian Brossat.

Les communistes revendiquent la présence d’un conseiller de Paris communiste dans "tous les gros arrondissements de gauche", ce qui ajouterait le Xème arrondissement, et une tête de liste dans un arrondissement "à conquérir", comme le VIIIème, "comme ce fut le cas de Clémentine Autain dans le XVIIème en 2001", remarque Ian Brossat. "Cela pourra être une candidature d’ouverture".

"Il serait compliqué pour le PS de truster les 20 têtes de listes", fait valoir Ian Brossat.
Une prochaine réunion avec le PS est prévue lundi 3 décembre. Les listes doivent être bouclées avant le 13 décembre, jour du vote des adhérents socialistes.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

Mots clés : Dazibao / FR - Ile de France (01) / Municipales - Cant. 2008 / Partis politiques /

Messages

  • Ah oui... alors ok, Nouvel OPbs, c’est je sais , la presse bourgeoise mais....

    Le VIIIème... ces quartiers populaires, ces 10aines de tours HLM, ces bas salaires...

    L’avenue George V, Louis Vuitton, les Champs....

    Tout un programme (et quand est- ce qu’on reloue le siège du Parti, à Gucci par exemple, tiens ?...)

    Quant au XVIIème, parlons en ....

    Qui sera tête de liste ?

    Annick Lepetit (déjà députée...) PS - si je ne m’abuse.

    Mais bon, on doit se réjouir (paraît-il) et se taper sur le ventre : nous avons obtenu 2 SIEGES de plus !!! (même si au bout de ces "tractations", entre 11 et 7 manquent encore 4....dont Alain Lhostis)

    C’est sûr que vu comme ça, ça donne gravement envie de faire de la politique et d’investir son énergie dans le militantisme.

    LL

    • C’est marrant comme "les gauches" arrivent à s’entendre quand il s’agit d’affaires d’ordre quasiment domestiques, pardon locales, comme municipales etc.

      Pour des grands chantiers d’ordre économique ou politique national, c’est le jeu de piste dans une forêt équatoriale...

      Nous sommes vraiment pris pour des imbéciles.

  • Il en manque toujours au bout : voir ici

    Le sectarisme du PS parisien n’a d’égal que sa maladresse. Le PS se sent fort, le PS se sent pousser des ailes, le PS pense avoir fait 45% à la présidentielle. .... Il n’est de pire borgne que celui qui ne veut pas voir.

  • Recette de cuisine électorale.

    Avec le PS, c’est le pâté d’alouette.

    Composition égalitaire : un cheval, une alouette ; et qui osera dire qu’il a plus le goût du cheval que celui de l’oiseau ?

    Le Rouge-gorge

  • Sans le PC le PS perd Paris. S’ils veulent encore plumer "la volaille communiste" il faut bien leur faire comprendre que c’est ce qui les attend.

    LB

    • Jouons perso au 1er tour et aujourd’hui dans les arrondissements populaires on plumera la volaille socialiste.Vu le résultat des élections partielles nous remontons partout avec l’identité communiste et un programme anti-sarkoziste fort et clair.Plus de 10 % à Paris n’est pas impossible dans la situation politique actuelle .Et au 2ème tour en fonction des résultats liste commune sinon Delanoë laissera la place à Panafieu.Le PS est à la rue et inaudible,profitons-en.

      Bernard SARTON,section d’aubagne,ancien membre du bureau fédéral de la JC dans les années 60,ancien secrètaire de la JC du 13ème(160 adhérents sur 4 cercles à l’époque et 2 députés communistes).Les communistes à Paris peuvent convaincre les électeurs avec des personnalités brillantes loin des "bobos",nullement majoritaires sur la capitale ........Soignons notre reconquête des citoyens dans cette vile aux traditions révolutionnaires .

    • michel de toulon : Des tetes de liste communistes au premier tour dans tous les arrondissements avec des propositions et un projet bien communiste,on discutera avec les socialos au segond tour,il faut leur mettrent la pression et leur fairent baisser leur morgue.

    • Pourquoi ne pas faire des listes communistes au 1er tour des élections municipales ? Quels interets de conserver le parti communiste si c’est pour s’allier des le 1er tour ?
      Au PC on sauve les meubles ! on est devenu un parti électoraliste avec des élus mais pas d’électeurs.

    • Paris est une élection emblématique. Si le PC se montre extrèmement ferme c a d :

      - on reconduit les listes de 2001 avec minimun 11 communistes éligibles et une tête de liste

      - Sinon présentation dans tous les arrondissements de listes communistes de large ouverture,avec une campagne antizako et anti social libéral avec maintient de ces listes au second tour là ou ce sera possible, le PS est assuré de perdre Paris, et pour ce qui me concerne je n’ai aucun état d’âme pour ce faire.

      Pour toute la France ce serait un signe fort que le PC rentre véritablement en combat contre le libéralisme. Je suis persuadé que notre attitude à Paris pourrait changer beaucoup de choses, aux municipales dans toute la France. Il faut arreter ces tractations aux si forts relents politiciens qu’elles en finissent par être humiliantes et indignes.

      L. BOURSON militant PC à Levallois

    • Bruno Julliard est meilleur vous ne trouvez pas ?

      En tout cas son impact médiatique fera gagner plus de voies...

      Bertrand D.

  • Sept sièges ?? Un parti qui a fait 1,9 % aux présidentielles ! Donnez-leur trois sièges et un strapontin, ça devrait suffire !
    Romain

  • C’est vraiment pas facile, nous avons sur Lyon exactement le même problème (comme c’est étrange !).

    Regardons les choses en face, cette lamentable situation est le fruit d’une erreur de stratégie de la direction parisienne (idem pour Lyon !).
    Si nous avions en effet "lancé" la machine en disant "on part seul BASTA", de "quemendeur aujourd’hui nous serions en moyen de négocier !

    Il y a là une erreur stratégique lourde et QUI l’assume ?????

    SAd

Derniers articles sur Bellaciao :