Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

QUELQUES NIOUZES SUR LE MOTEUR A AIR COMPRIMÉ

mardi 28 décembre 2004 - Contacter l'auteur - 6 coms

Pour ceux qui ne le savent pas encore, il existe à coté de Nice une usine qui travaille sur des véhicules propulsés grâce à de l’air comprimé. Ils génèrent absolument zéro pollution lorsqu’ils roulent et sont en cours d’homologation. Le principe n’est pas nouveau puisqu’au début du siècle dernier le tramway de Nantes a fonctionné grâce à ce principe durant plus de vingt ans.

UNE NIOUZE DE TAILLE

L’équipe de MDI, la société qui développe le moteur à air comprimé, vient de mettre au point des groupes électrogènes fonctionnant à air comprimé. Cette information trouvera un écho favorable du coté de ceux qui cherchent à produire de l’énergie de façon 100% propre. Jusqu’à présent, pour faire fonctionner une installation de production énergétique propre et renouvelable, le casse-tête se situait au niveau du stockage.

A ce stade il est plus qu’utile de rappeler que, contrairement aux idées reçues, les moteurs électriques fonctionnant à l’aide de batteries sont plus polluants que les moteurs thermiques. Bien qu’il soit totalement vrai qu’ils ne dégagent absolument aucune pollution en roulant, il faut tenir en compte l’épineux problème des batteries qui sont très polluantes à produire et encore plus polluantes à recycler. Problème d’autant plus de taille qu’il faut les remplacer souvent. Il n’y a que le gouvernement actuel pour encourager cette voie sous la pression de puissants lobbys. Bien sûr, ce dernier se garde bien de dire ce qu’il a prévu pour traiter et recycler les batteries...

L’invention de MDI offre plus qu’une véritable alternative en matière de stockage énergétique non-polluant puisqu’il s’agit sans conteste de la solution la plus aboutie à ce jour. Voici un exemple concret de ce que l’on peut faire avec : Admettons que vous habitiez une maison qui produit son électricité de façon autonome à l’aide d’une éolienne. Au lieu de stocker de l’électricité dans des batteries pour pallier aux périodes où le vent vient à manquer, vous stockez votre énergie en compressant de l’air. Pendant que l’éolienne tourne et produit le courant nécessaire pour tous vos appareils électriques, dans le même temps elle alimente aussi un compresseur électrique qui va compresser l’air dans des bonbonnes spécialement conçues (elles sont sans risque d’explosion ou autre). Quand le manque de vent fera que l’éolienne ne suffira plus à produire assez de courant, le groupe électrogène actionné par un moteur à air comprimé de grande autonomie prendra automatiquement le relais. Du coup, on est dans une chaîne 100% propre. L’exemple de l’éolienne peut être remplacé par d’autres moyens de production, tels que des panneaux solaires.

Voilà donc un élément à surveiller de très près, il va s’avérer très utile pour un avenir proche. J’en traiterai plus en détail dans un dossier à venir.

Source :

- http://www.mdi.lu/modules.php?op=mo...

UN MINISTRE DE L’ÉNERGIE EN VISITE

Le 26 novembre 2004, Mohamed Boutaleb, ministre de l’énergie et des mines du Maroc a visité l’usine MDI. C’est la première fois qu’un ministre en fonction se rend dans les ateliers de fabrication du moteur à air comprimé. Visiblement, l’usine située à Carros (à coté de Nice) intéresse plus les gouvernements des autres pays que le notre. Derrière les beaux discours de façade, faut-il y voir un désintérêt quasi-total de l’écologie sous la pression des lobbys du pétrole et des constructeurs automobile ? La question est posée...

Voir le PDF ici :

- http://http://www.mdi.lu/upload/sub...

A SAVOIR AUSSI

Le site de MDI a fait peau neuve, une nouvelle version est désormais disponible. Si vous êtes curieux et que vous voulez aller plus loin que la simple information, vous pouvez visiter le site de Carros tous les vendredis à 10h par groupe de 10 personnes, exclusivement sur RDV. Contactez Me Capet au 04.97.10.20.22 Franchement, ça vaut le coup, c’est une expérience très enrichissante qui vous confirmera qu’un autre monde est possible. La révolution de la voiture à air ne tient pas qu’à son mode de propulsion, mais aussi à son mode de fabrication et de distribution. Tous les soutiens à ce projet en cours de finalisation sont les bienvenus, plus tôt nous sortirons de l’age du pétrole mieux ce sera. Avec de la mobilisation, cette alternative pourrait être disponible beaucoup plus vite. Pour déjouer les lobbys, parlez-en autour de vous, c’est amplement suffisant.

Voir le site ici :

- http://www.mdi.lu

Mots clés : Dazibao / Energie / Matt Lechien /

Messages

    • Si c’est pour le groupe électrogène que tu poses la question, je n’ai pas trouvé l’info mais je vais me renseigner.

      Néanmoins, pour te donner un ordre d’idée les voitures de chez MDI seront commercialisées à un prix de base de 6 860 € H.T. hors options pour le petit modèle. Le moteur qu’elles possedent est largement assez gros pour faire tourner un groupe. Je pense qu’on peut évaluer un groupe à usage domestique autour des 3000€. mais ce n’est qu’une estimation. Une des idées de base du concept c’est qu’il y a assez de surface de toit en france pour etre autonome au niveau de l’énergie domestique. Donc avec des panneaux + 1 groupe ça fait certes un investissement, mais il faut bien se dire qu’après c’est adieu les factures d’edf et de gaz. Le gaz because quand on se lance dans ce type de projet on passe au tout electrique. dans tous les cas ça reviendra moins cher que d’investir dans des energies polluantes. Quand tu vois le prix d’une chaudière + celui du courant nucléaire mis bout à bout ça fait bcp d’oseille dépensée pour s’en prendre plein les bronches au final. je reviendrai sur ce sujet plus en détail d’ici une quizaine de jours.

      Matt

    • Merci pour la réponse.

      Pour être autonome, combien d’ heure de soleil et avec quel volume de stockage d’ air ?

    • > Pour être autonome, combien d’ heure de soleil et avec quel volume de stockage d’ air ?

      ça varie en fonction du rendement des panneaux, de la région et de la surface qu’ils occupent. Ne miser que sur du solaire n’est pas bon, mieux vaut coupler. chauffe-eau solaire + quelques panneaux + éolienne. J’ai un pote qui a une installation comme ça, c’est le top. Après pour l’autonomie du groupe, pour l’instant, je ne connais pas encore la capacité des réservoirs. En me basant sur ceux des voitures, il y a de quoi tenir longtemps.

      Dans le but de produire 100% de son electricité, en admettant qu’on opte pour des panneaux solaires seuls (ce qui n’est pas conseillé et assez utopique en france), le groupe ne tournera que le soir et la nuit, là où les besoins en énergie sont moins importants.

      en fait c’est dur de répondre en quelques lignes, car il y a tout un tas de parametres à prendre en compte. Par exemple, entre avoir une maison optimisée et pensée pour les énergies renouvelables ou non, ça change completement la donne, les besoins en energie peuvent être jusqu’à 10 fois supérieurs dans le deuxième cas. etc... c’est pourquoi je vais faire un dossier complet sur la question. Cette niouze n’était qu’une mise en bouche. Histoire de dire que ça existe et qu’un inventeur a besoin de soutien. La semaine prochaine j’entame un dossier sur la décroissance, dès qu’il sera fini, j’attaquerai direct sur un dossier complet sur comment produire son energie domestique de façon autonome. Tu pourras y trouver toutes les réponses à tes questions, ainsi que des exemples d’installations, des plans, des schémas, des données précises... pour l’instant je finis de me documenter, de voir ce qui fonctionne ou pas et de faire des tests. Donc on va dire que d’ici 3 ou 4 semaines on va y voir bcp plus clair sur la question.

      Pour résumer, ta question est courte mais la réponse est très longue.

      Matt

  • Pfuiiiii ! Le moteur à air comprimé, c’est rien par rapport au moteur à eau.
    Gazeuse. Le fait même de rouler libère le CO2 qui entraine une turbine...Ou le moteur à CO2 comprimé.
    En plus ça fait Pschitt et c’est désaltérant...

  • Le même principe (éolienne + moteur) mais avec un moteur à ressort, ça pourrait être intéressant : l’éolienne "remonte" un moteur à ressort, lequel stocke l’énergie ainsi produite, sans avoir à utiliser une batterie.
    Existe-t-il aujourd’hui des nouveau matériaux permettant de créer des ressorts pour moteurs, lesquels auraient un couple important ?

Derniers articles sur Bellaciao :