Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Que faire de Mai 68 ? Se cultiver, se former, apprendre et résister !

vendredi 29 mai 2009 - Contacter l'auteur

plusieurs vidéos d’un colloque universitaire sont en ligne, accessible à tous. Ces chercheurs sont parmi les plus intéressants sur le sujet. A voir...et débattre.

Pris depuis quarante ans entre captation d’héritage, travestissement et refoulement, entre mythification et délégitimation, l’événement Mai 68 a sans cesse été abordé dans les logiques conflictuelles de la commémoration (comme origine d’une modernité culturelle ou promesse d’émancipation) et de la dénonciation (comme signe d’une époque révolue ou de l’errance d’une génération). Dans un cas comme dans l’autre, la mémoire qu’il fallait garder s’imposait au détriment de l’histoire qu’il fallait faire, et la promotion en modèle (ou contre-modèle) se substituait à l’analyse des effets produits par l’événement et à la réflexion sur ses usages.

Même si plusieurs ouvrages proposant un état de la recherche sur Mai 68 paraissent cette année, et même s’ils contribuent à nourrir la connaissance historique et sociologique, l’essentiel de la vague éditoriale qui s’impose dans les librairies, les revues, les magazines et à la télévision reste d’ordre commémoratif, et elle confirme le primat accordé à l’essai et au témoignage plutôt qu’à la réflexion sur les processus qui traversèrent l’événement et conduisent jusqu’au présent.

Pour se soustraire à ces batailles de mémoire, il n’est donc pas inutile de proposer des perspectives d’analyse rigoureuses qui ne saisissent pas Mai 68 simplement comme un événement mais aussi comme un processus affectant un contexte, qui ne l’évaluent pas seulement du point de vue des principes (ou de « l’esprit ») dont il est censé s’être réclamé mais également du point de vue de ses effets.

L’enjeu de cette rencontre est d’analyser des répercussions concrètes sur nos manières actuelles de penser, d’agir et de créer. Il est aussi de prendre la mesure d’un fait souvent inaperçu : les regards croisés de la science politique, de la sociologie, de l’histoire des idées et de l’action artistique ne fournissent pas seulement les outils intellectuels pour évaluer les effets de Mai 68 dans l’espace social et dans le champ de la pensée contemporaine ; ils en sont à bien des égards également les résultats.

Mattei Dogan
La classe politique prise de panique en mai 1968 : Comment la guerre civile fut évitée ?

Xavier Vigna
Entre l’ancien et le nouveau : les grèves ouvrières de mai-juin 68

Isabelle Sommier
Recompositions de l’extrême-gauche dans l’après-68

Ivan Bruneau
Quand des paysans deviennent « soixante-huitards ». Conversions politiques et subversion des normes professionnelles

Abdellali Hajjat
Les années 68 et les immigrés : histoires politiques croisées

Catherine Achin , Delphine Naudier
Les féminismes des années 1970, entre théories et pratiques

Les vidéos des communications de ce colloque sont en ligne sur ce site
http://colloque-mai68.ens-lsh.fr/sp...
 :. Les interventions des participants sont diffusées en flux continu au format Real. Pour les visionner, vous avez besoin du lecteur RealPlayer que vous pouvez télécharger gratuitement si nécessaire (attention, il y a aussi une version payante).
Les séquences vidéos sont signalées dans le programme http://colloque-mai68.ens-lsh.fr/sp... par un lien en rouge : Vidéo

Mots clés : Mai 68 / Mouvement / Rencontres-débats /
Derniers articles sur Bellaciao :