Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Résistance

vendredi 4 juillet 2003

Après vote, le Festival du film de La Rochelle n’est plus bloqué mais
reste occupé.

La logistique du festival sert à diffuser largement
(presse, TV, tracts) aux festivaliers présents, et d’organiser des
actions(manif, blocage d’un tournage à Rochefort, plateforme d’info
en permanence, forum citoyen tous les jours...).

C’est paru plus
stratégique que de se mettre à dos un public nombreux, qui maintenant
participe aux débats citoyens et propage l’idée que la situation des
intermittents est symptomatique de la politique du gouvernement à
marchandiser la culture comme l’éducation comme....tout service
public !

La question se pose aussi de savoir à qui profite les actions de
sabordage des intermittents ? Aillagon souhaite ne garder qu’une 50n
de festivals de prestige, vitrines de la France. Une fois tous les
festivals auto détruits, il aura le beau rôle de sauver ceux qu’il
veut dans sa vitrine.

Comme par hasard l’accord est signé à la veille
des festivals d’été, comme les mesures pour l’éducation à la veille
du bac... n’est-ce pas stratégie politique pour décrédibiliser les
grévistes et rendre toutes les luttes impopulaires... Enfin à La
Rochelle la tendance est de se mobiliser sur les annulations des gros
festivals symboliques(Franco, Avignon), mais de ne pas saborder tout
ce qui nous fait vivre... Ce n’est pas un jugement de valeur mais une
stratégie...ne pas se tromper de cible...

En tout cas, le bilan de
toutes ces AG est que la questions des actions est vraiment
complexe...J’en ai fait un petit résumé, avant de rentrer à Toulouse.

Derniers articles sur Bellaciao :