Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Six journalistes français se voient refuser l’entrée aux USA

jeudi 22 mai 2003 - Contacter l'auteur

jeudi 22 mai 2003

Six journalistes français se voient refuser l’entrée aux Etats-Unis

L’organisation de défense de la liberté de la presse "Reporters sans Frontières" a demandé l’ouverture d’une enquête sur l’expulsion des Etats-Unis de six journalistes français retenus à l’aéroport de Los Angeles alors qu’ils devaient se rendre à un salon de jeux vidéo.
Les autorités américaines ont confirmé mercredi que les journalistes avaient été retenus avant d’être renvoyés en France.
"Ils ont été retenus, ils ont été interrogés, et, oui, ils ont été menottés", a déclaré Francisco Arcaute, porte-parole du Bureau américain de l’Immigration et des Douanes, précisant qu’il s’agissait de la procédure habituelle.
Les journalistes ont tenté de pénétrer aux Etats-Unis avec un visa touristique permettant aux ressortissants de 27 pays alliés de Washington de rester sur le sol américain pendant 90 jours pour des raisons professionnelles ou en simple visite. Mais ils n’ont pu fournir les cartes de presse obligatoires depuis plusieurs années, selon Francisco Arcaute.
"Reporters sans frontières" a affirmé mardi qu’Alexandre Alfonsi, de "Télé 7 Jours", Stéphanie Pic, de "Télé Poche", et Michel Perrot, de "TV Hebdo", avaient du se soumettre à des fouilles au corps à leur arrivée aux Etats-Unis le 10 mai. Ils ont été interrogés et ont passé la nuit au centre de détention des services de l’immigration avant d’être renvoyés en France.
Trois autres journalistes ont reçu le même traitement à leur arrivée à Los Angeles le 11 mai, selon "Reporters sans frontières". Il s’agit de Thierry Falcoz, rédacteur en chef de "Game One", une chaîne par satellite, et de ses caméramen Laurent Patureau et Alex Gorsky.
"Ces journalistes ont été traités comme des criminels", a estimé Robert Ménard, directeur de "Reporters sans frontières", dans une lettre adressée à Howard leach, l’ambassadeur des Etats-Unis à Paris.
Il a demandé l’ouverture d’une enquête et a jugé la conduite des services de l’immigration de l’aéroport de Los Angeles "arbitraire, sinon discriminatoire". LOS ANGELES

Mots clés : International / Médias-Presse-Sondages /
Derniers articles sur Bellaciao :