Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Un vote de classe contre la paupérisation

jeudi 5 avril 2007

Le vote Marie-George Buffet est le seul à poser l’arrêt des politiques de casse sociale ET - la nuance est de taille avec les candidats de l’extrême-gauche - a proposer un programme de politique économique qui, bien qu’imparfait en l’état à mes yeux, est réaliste.

C’est le seul qui s’inscrit clairement dans le combat contre la paupérisation actuelle - et elle est bien réelle cette marche vers le moins bien pour le peuple ! - et donc le seul qui s’inscrive encore dans la tradition marxiste qui identifie le mal du système et ses contradictions mortifères.

Finies les railleries sur "Marx s’est trompé", au temps de l’interventionnisme bourgeois.

Et faut-il le rappeler qu’il y avait il n’ya pas si longtemps, aux premiers temps de notre vieille et larvée crise actuelle, ce consensus droite-gauche pour le keynesianisme ?
Chirac 1er ministre en 74 tente une relance keynesienne, le gouvernement en 81 n’est certainement pas marxiste et ne tente ni plus, ni moins, qu’une vulgaire politique de relance de la consommation avec des nationalisations sans objectifs sociaux assignés (oui, là, on pouvait parler de capitalisme d’Etat).

Aujourd’hui toujours le même consensus avec des nuances mais à droite toute ! Pour un communiste, c’est la ruine au bout, et c’est inconcevable dans une perspective positive (encore une différence avec le gauchisme).

Notre vieux pays capitaliste correspond au schéma marxien initial dans toute sa splendeur.

Il suffit juste de le redire avec force.
Ca va faire mal si le monde salarié ne se réveille pas dans ce vote.

Derniers articles sur Bellaciao :