Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Une obligation de travail va être testée pour les titulaires du RSA

mardi 15 novembre 2011 , par Gnafron - Contacter l'auteur - 12 coms

Le président de la République Nicolas Sarkozy a affirmé mardi que l’obligation de travail pour les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA), bientôt testée dans plusieurs départements, a pour but de leur « redonner de la dignité ».

...

Actuellement, les CUI sont de vingt heures par semaine. Comme pour ces CUI longs, les allocataires auxquels on proposera les nouveaux contrats de sept heures devront les accepter, au risque de se voir infliger des sanctions par le conseil général (réduction voire suppression du RSA).

AFP oblige, la suite :

http://www.liberation.fr/economie/0...

Mots clés : Emploi-chômage / Pauvreté-Précarité / Social /

Messages

  • Monsieur Sarkozy, sachez que je suis d’accord pour travailler 5 à dix heures par semaine si cela fait sens et si cela est rémunéré normalement, mais je suis surtout d’accord pour travailler à temps plein contre un salaire décent.....
    http://2ccr.unblog.fr/2011/06/17/rsa-lettre-a-laurent-wauquiez/

  • Je n’écris pas ces lignes en ma qualité de responsable politique national mais en tant que petit fils de « Mort pour le France à la Kommandantur de LYON et en tant que Fils de Déporté » .

    Il s’avère, à mes yeux, que la proposition de rendre obligatoire 7H00 de travail pour bénéficier du RSA est incompatible avec la jurisprudence française, et illégal tant au vue de la jurisprudence française que de la jurisprudence international.
    En effet, cette disposition a déjà été en vigueur de 1943 à 1945 en ayant la dénomination "Service du Travail Obligatoire (S.T.O)".
    En voici la référence juridique :
    "Loi du 16 février 1943 portant institution du Service du Travail Obligatoire".
    Et la définition :
    Une appellation de Service de Travail Obligatoire se définit en droit lorsqu’un état impose une obligation de travail or de tout contrat de travail conforme au droit..

    Or, cette disposition a été condamne au titre de crime contre l’humanité tant au procès de PÉTAIN qu’au procès de NUREMBERG.
    M le président, vous qui avez porté le devoir de mémoire, il apparait que vous avez la mémoire court, mais il est vrais que votre père étais encore Hongrois à cette époque !
    Bravo pour votre hégémonie de crime contre l’humanité.
    Le devoir de mémoire que notre président a voulu porté en début de quinquennat n’ été en fait que l’utilisation de cette action à des fins politico - politicienne !
    En finalité, je dirais que le devoir de mémoire, c’est aussi cela M le président !

  • TRAVAIL OBLIGATOIRE RSA
    de : Atzo
    lundi 10 octobre 2011 - 19h48
    > Emploi-chômage > Pauvreté-Précarité > Social
    4 commentaires

    Il ne me semble pas nécessaire d’épiloguer sur le "TRAVAIL OBLIGATOIRE". Il n’y a pas de mesure de ce type qui soit anodine.

    Il n’y a pas de bonne raison ou de demi-mesure qui le justifierait.

    Alors n’oublions pas, car nous sommes tous concernés par ce qui arrive à chacun d’entre nous, de nous battre avec détermination contre cette nouvelle avancée des autoritaires quelque soit la face électorale qu’ils nous présentent. Parlons en autour de nous, dans nos tracts, lors des manifs.

    En ce moment sur le sujet c’est le silence, comme si tout le monde avait accepté, comme si personne ne savait qu’une expérimentation, dans 10 départements volontaires, imposait à des allocataires du RSA 7 HEURES DE TRAVAIL OBLIGATOIRE par semaine !!!

    Un travail qui n’en est pas un. Un travail choisi par la conseil général mais qui pourra très bien être dangereux, punitif, vexatoire, inutile... comment vérifier, nommer, qualifier un emploi qui n’en est pas un ?

    Le travail sous payé est bien souvent cause d’accidents et de maladies qui ne sont pas évalués et disparaissent : travailleurs invisibles risques invisibles.

    Mais quelque soit la nature du travail imposé et sa rémunération LE TRAVAIL OBLIGATOIRE et une atteinte au droit du travail, une aggravation de la privation d’emploi puisque notre force de travail nous est volée, et que nous devons subir l’humiliation d’être mis au Travail Forcé.

    Ce travail nous serons forcé(e)s de l’exécuter sous peine d’être privé(e)s de notre survie : le Revenu minimum (RSA)

  • 11 départements (de droite) se sont inscrits dans cette démarche. Ce "travail" permettra aux allocataires du RSA de percevoir 130€ de plus par mois... Soit 4€ et des brouettes de l’heure !!

Derniers articles sur Bellaciao :