Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

élection 2012 ? ; "je vote la mort"

vendredi 18 novembre 2011, par Jean-Yves Peillard

Monsieur,
Vous faites allusion à ma signature sur la pétition en ligne contre le budget militaire 2012 sur le site
- http://www.mvtpaix.org/
et je vous remercie de votre réponse.

Et je vous prie de suivre l’actualité gravissîme qui nous intéresses sur les réseaux indépendants tel que :
- http://fukushima.over-blog.fr/

A ce jour, il y est question d’iode 131 en europe mais le césium 137 et le plutonium et leurs copains se balladent partout et pas seulement autour de Fukushima et Tchernobyl.

Ailleurs que dans les réseaux indépendants, la Propagande avec un grand P nous ramène 70 ans en arrière. Vous comprendrez surement pourquoi nous nous permettons d’ hausser le ton.

Monsieur, je pense que vous n’avez pas compris notre propos au sujet de la "défense 2012". La France, les politiciens français l’on trahi depuis plus de quarante ans, date du début de cette crise.

Nous sommes bien placés en tant que vigie devant l’OMS (www.independentwho.info) et faucheur volontaire par exemple pour le savoir.

Les "opérations extérieures sous mandat de l’ONU" n’ont rien à voir avec les principes qui ont vu naitre ce pays. Quant aux problèmes intérieurs, cela vous pend au nez, mais nous avons un problème interne à régler, on peut encore le faire sans violence, il ne tient qu’à quelques personnes de bonne volonté ; un français qui se battait en France ce n’était pas un terroriste, c’était un résistant.

Je pense que l’on aura tout essayé en matière de non violence pour alerter la population. Les dés sont-ils jetés ? je ne parle pas des dés pipés de cette soi disante démocratie représentative.

Vous dites "des Droits de l’homme auxquels la France est particulièrement attachée." La France certes mais pas le gouvernement français ; pas l’État français, qui n’est pas le peuple, l’État français a trahi le peuple. Et mon opinion concernant les prochaines élections est que l’on battra tous les records d’abstention reflétant ce dégout général. D’ailleurs pour plus de réparti, je propose qu’à la sempiternelle question posée à l’approche de quelconque élections du genre "pour qui tu votes ? on réponde la même phrase plusieurs fois répétées il y a plus de 222 ans "Je vote la mort".

Cela donnera sans doute "un coup de sang" pour un réel débat public avant que "Qu’ça saigne", car nous ne voulons pas que "qu’ça saigne" , nous voulons que "Qu’ça soigne".
Je vote en effet la mort de ce système et ce n’est que justice, nous ne pourrons rien construire sur le mensonge.

Jean-Yves Peillard

Marc FRANCINA a écrit :
Monsieur,

Vous avez bien voulu attirer mon attention sur le vote du budget de la défense pour l’année 2012. Je tenais à vous assurer que j’avais pris connaissance de votre courrier avec tout l’intérêt qu’il mérite.

Le budget de la défense pour l’année 2012 est dans le droit prolongement de la Loi de programmation militaire 2009-2014 que l’Assemblée nationale puis le Sénat ont votée en 2009. Cette loi de programmation militaire reprend les dispositions du Livre Blanc sur la Défense et la sécurité nationale remis au Président de la République en juillet 2008 et qui définit une nouvelle politique de sécurité et de défense.

Les principales dispositions du Livre Blanc visent en priorité à assurer la sécurité des Français face à la multiplication des menaces intérieures (catastrophes naturelles, terrorisme) et extérieures (piraterie, prise d’otage) auxquelles notre pays peut être exposé…l’actualité internationale nous donne hélas raison. En outre, la France est l’une des principales puissances mondiales, ce qui lui confère le devoir d’honorer ses engagements internationaux aux côtés de ses partenaires, notamment en matière d’opérations de maintien de la paix dans des zones de conflits. Il s’agit également d’assurer la protection de nos intérêts à travers le monde en garantissant nos approvisionnements énergétiques et en protégeant nos intérêts industriels et économiques.

Notre outil de défense connaît actuellement de profondes mutations. Vous affirmez que ce budget confirme /« la priorité donnée aux crédits d’équipement/ ». Il s’agit en effet essentiellement de renouveler des appareils devenant obsolètes afin que nos soldats engagés dans des opérations extérieures de maintien de la paix sous mandat de l’ONU puissent mener leur mission dans les meilleures conditions de sécurité et assurer la protection des populations se trouvant dans des zones de conflits.

Par ailleurs, le Président de la République a souhaité engager la France dans un processus international de réduction des armements. La loi de programmation militaire ne prévoit en aucun cas l’augmentation de notre arsenal nucléaire, à l’inverse il est prévu une limitation du nombre de têtes nucléaires.

C’est parce que le surcoût engendré par les opérations extérieures est par définition difficile a appréhender (multiplication des zones de conflits telles les opérations menées en Côte d’Ivoire ou en Libye, interventions humanitaires …) que le gouvernement a prévu de couvrir plus de 70% de ce surcoût prévisible dès la présentation du Budget. Les membres de la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale qui se rendent régulièrement en Afghanistan peuvent témoigner de l’importante action civile menée par nos armées sur le terrain : accès au soin, travaux de voirie, formation, opération de déminage…. Les députés UMP sont particulièrement sensibles aux aspects dits civilo-militaires de nos missions.

J’attire votre attention sur le fait que l’ensemble des dispositions contenues dans ce budget 2012 a pour objectif d’assurer la protection de la population, l’intégrité du territoire et à maintenir la paix dans le respect du droit international et des Droits de l’homme auxquels la France est particulièrement attachée.

Restant à votre écoute, je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mes salutations distinguées.

Marc FRANCINA

----------

Ce message, ainsi que les pièces jointes, sont établis, sous la seule responsabilité de l’expéditeur, à l’intention exclusive de ses destinataires ; ils peuvent contenir des informations confidentielles. Toute publication, utilisation ou diffusion doit être autorisée préalablement. Ce message a fait l’objet d’un traitement anti-virus.

Il est rappelé que tout message électronique est susceptible d’altération au cours de son acheminement sur Internet.

Vous pouvez consulter le site de l’Assemblée nationale à l’adresse suivante : http://www.assemblee-nationale.fr

première pancarte d’il y a quatre ans avec quelques mises à jour
roses guerrières d’Apollinaire 2012
Fête aux lanternes en acier
Qu’il est charmant cet éclairage
Feu d’artifice meurtrier
Mais on s’amuse avec courage
Deux fusants rose éclatement
Comme deux seins que l’on dégrafe
Tendent leurs bouts insolemment
Il sut aimer Quelle épitaphe

Messages