Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

le concept des écorégions

samedi 20 août 2005 - Contacter l'auteur - 2 coms

L’objectif principal d’une écorégion est de permettre aux populations de retrouver une souveraineté alimentaire sur leur territoire.

Partant du constat qu’une extrême fragilisation alimentaire rend vulnérable les territoires en cas de graves événements climatiques, l’écorégion, en plaçant l’agrobiologie au coeur de son dispositif, offre la possibilité à un territoire d’échapper à l’asphyxie organisée par le libre échange et la spécialisation des cultures.
Pour donner un exemple de dépendance alimentaire le diagnostic agricole effectué sur la région Limousin montre que ce territoire produit à peine 10 % de son alimentation. Ainsi 1.1 millions de bovins paturent dans les "vertes" prairies limousines mais leur exportation massive vers l’Italie entre autre obligent les abattoirs régionaux à importer de la viande pour continuer à fonctionner...

L’écorégion s’inscrit dans une stratégie globale de gestion des risques climatiques, sanitaires et énergétiques. C’est un outil multifonctionnel et bien sur intergénérationnel.

L’écorégion réorganise la circulation des flux de l’alimentation de base et se propose de répondre aux besoins locaux en implantant sur son territoire un périmètre de souveraineté alimentaire. Cette modélisation prend en compte la gestion des sols, de l’eau, de l’énergie, de l’alimentation, et des déchets.

Un modèle d’écorégion a déjà été réalisé pour la région du Limousin. Les résultats sont très parlants : entre 1970 et de 2000, on peut voir par exemple que la culture de pommes de terre a été divisée par 25 et qu’elle ne couvre aujourd’hui plus que 17% des besoins de la région.

Chaque région française va ainsi être analysée à la lumière de ce concept afin de démontrer les aberrations du système actuel, et de proposer une stratégie durable qui assurera le bien-être des générations futures.

L’agriculture biologique (telle que définie par l’IFOAM) est bien sur au coeur du dispositif écorégion car elle est la seule forme d’agriculture durable.

Un diagnostif sur la dépendance alimentaire des régions françaises est en cours de réalisation. Une proposition de réorganisation des territoires via l’agriculture et l’agroalimentaire sera proposée à l’issue de l’étude et cela pour chaque région française .

Pour plus de renseignement contactez Emmanuel Bailly
bailly-emmanuel@wanadoo.fr

Mots clés : Agriculture - Pêche / Alimentation / Outre Mer - Régions /

Messages

  • C’est d’une clarté aveuglante. Enfin, on en revient à des solutions de bon sens et de sagesse.
    Bon courage pour faire évoluer les mentalités.Amicalement. Rophé

  • AutonomiZation en cours dans la campagne bretonne :

    La BZH revendique son indépendance économique (et politique) de par sa puissance agroalimentaire.
    A vos fourches paysans !
    Le productivisme agricole gagne du terrain (et les landes bretonnes) et féodalise le territoire gaulois : nos cochons, pommes de terre, volailles et céréales auront raison de la France !

    Avis aux amateurs d’eaux nitratés, nous exportons notre production et notre savoir-faire

    trugarez Bolloré, Leclerc, Onno

    Breizh Dieub

    Emgann ar Vro

Derniers articles sur Bellaciao :