Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

" pas de radioactivité dans nos assiettes "

lundi 18 octobre 2004 - Contacter l'auteur

CRIIRAD
471 avenue Victor HUGO
26000 VALENCE
04 75 41 82 50
CONTACT@CRIIRAD.ORG
www.criirad.org

Communiqué de presse
Lundi 18 octobre 2004
INVITATION

Conférence de presse

Jeudi 21 octobre 2004, à 10h00, à Valence (26)

au siège de la CRIIRAD : Le Cime, 471 avenue Victor Hugo.


Dès 2005, les aliments présentant des teneurs en polluants radioactifs 100 fois à 1 000 fois supérieures au risque négligeable pourront être librement commercialisés et consommés sans restriction !

Deux projets, élaborés au plus haut niveau, sont en effet en passe d’être adoptés. Faute de mobilisation, ils entreront en vigueur courant 2005 et affecteront de façon radicale la qualité de notre alimentation. Il s’agit :

1/ des " Recommandations 2005 " de la Commission Internationale de Protection Radio-logique (CIPR). Rappelons que les " recommandations " de cet organisme servent de base à l’élaboration des réglementations européenne et française en matière de protection contre les dangers des rayonnements ionisants.

2/ de la nouvelle norme sur la contamination radioactive des aliments élaborée par la Commission du Codex alimentarius. Cette commission - qui dépend à la fois de la FAO et de l’OMS - est chargée d’établir les normes de référence pour le commerce international des denrées alimentaires.

Il s’agit des projets les plus inquiétants que la CRIIRAD a eu à traiter depuis sa création en 1986.

A l’occasion de la conférence de presse, la CRIIRAD présentera :

1/ les références et le contenu des projets, 2/ son analyse de leurs implications en matière de pollution environnementale et d’impact sanitaire, 3/ les actions qu’elle va lancer, aux niveaux français et européen, afin de leur faire échec.

Seront notamment publiés :

Le courrier adressé aux autorités françaises ;

La saisine de la commission de sécurité des consommateurs ;

la lettre ouverte aux consommateurs et producteurs ;

la pétition " pas de radioactivité dans nos assiettes "

Les auteurs de ces projets affirment que toutes les parties prenantes ont été consultées et ont donné leur aval. C’est totalement inexact. En France, le niveau d’information des consommateurs et des professionnels de l’alimentaire est pratiquement inexistant alors que l’impact économique et sanitaire des changements réglementaires sera majeur.

Mots clés : Alimentation / Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :