Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg

de : via patrice bardet
vendredi 4 novembre 2011 - 07h10 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Des caricatures du prophète Mohamed qui se transforme en “rédacteur en chef”, le local de Charlie Hebdo incendié, leur site piraté, une opération de marketing dans Libération de jeudi 3 novembre qui offre l’hospitalité et une vitrine à l’hebdomadaire satirique...Karl Grünberg d’ACOR Association romande Contre le Racisme ne peut rester insensible, voici sa réaction à chaud :

Charlie Hebdo a été victime d’un attentat le 2 novembre, à la veille de la diffusion de son dernier numéro, Charia Hebdo, dont la publication avait été largement annoncée. Charlie-Hebdo avait déjà été menacé il y a quelques années à propos de "l’affaire des caricatures". Il ne semble pas que le journal bénéficiait avant-hier d’une protection policière.
La classe politique française tout entière, les associations, les intellectuels condamnent cette atteinte à la liberté d’expression. Cette magnifique unanimité est réconfortante. ACOR SOS Racisme joint évidemment son indignation à toutes celles qui se sont exprimées.
Mais la défense des droits humains ne peut être saucissonnée. Si l’un d’entre eux est attaqué tous sont menacés.
A l’heure où aucune revendication n’était formulée pourquoi tant de prises de parole suggèrent-elles une évidente piste musulmane ?

Un exemple :
A dessein nous n’avons pas pris cet exemple sur la droite de l’échiquier politique :
"Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche à la présidentielle, a qualifié jeudi 3 novembre de "répugnant" l’incendie dont a été victime Charlie Hebdo, dans l’hypothèse où serait confirmé son caractère criminel. "Si c’est un incendie volontaire, c’est tout à fait répugnant, je veux dire ma sympathie mon affection à l’équipe de Charlie Hebdo, je suis sûr que le journal va trouver la force en lui de rebondir", a déclaré le député européen sur Europe 1.

Il a appelé les auditeurs et le public à "avoir la discipline intellectuelle de ne pas confondre une poignée d’imbéciles, d’abrutis qui seront rudement châtiés, je l’espère, avec la masse de nos compatriotes musulmans qui pratiquent leur foi en toute tranquillité".

Interrogé sur l’aspect provocateur de l’édition de Charlie rebaptisé "Charia Hebdo" avec comme rédacteur en chef "Mahomet", Jean-Luc Mélenchon a répondu : "Si on doit commencer à mettre une entrave à la liberté d’expression, on met le doigt dans un engrenage dont on ne sait pas comment on sortira". "Charlie assume ses choix éditoriaux, c’est la loi de la liberté de la presse. Le délit de blasphème n’existe pas pour la raison que le blasphème n’existe pas, nous sommes ici la République française, c’est cette loi là qui s’applique" (...) Le Figaro, 2 novembre 2011.

L’auteur de l’attentat, qui qu’il soit, musulman ou pas, attente à la liberté d’expression et son auteur doit être jugé.

Pourquoi donc s’empresser d’affirmer que « la masse des musulmans » ne saurait se voir reprocher un acte que personne n’a revendiqué et dont on ne sait pas si son auteur se réclame de l’islam ?

Certes, une dizaine années d’informations orientées attribue automatiquement tout attentat à un musulman. Mais pourquoi le porte-parole d’une nouvelle gauche ne s’est-il pas limité à répéter cette évidence pénale que quelle que soit la cause ou la communauté dont se revendique un délinquant il est le seul responsable de son délit ?
Et ce d’autant plus que ce responsable politique s’était déjà lourdement trompé et dans les mêmes termes. Après l’attentat commis par l’extrémiste de droite Breivik il avait dans des termes très voisins déjà condamné des « actes de barbarie (qui) soulignent l’abjection des fanatismes religieux de tous bords ». « Toutes les religions connaissent un vague d’intégrisme », mais pour autant « dans aucun cas [...] il ne faut imputer le crime à tous les croyants ».

Karl Grünberg ACOR Association romande Contre le Racisme

A lire également :

"Charia-Hebdo : beaucoup de bruit pour faire raisonner la caisse ?"

Et demain est un autre jour !


la source d’origine : PLANETE PHOTOS (LE BLOG DE GENEVE), Le quotidien à Genève, chronique au Jet d’eau


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg
4 novembre 2011 - 08h06 - Posté par Brutus

On peut en effet s’interroger sur l’inhabituel battage médiatique qui a eu lieu plusieurs jours avant la sortie de Charlie. Les médias ont lourdement insisté sur le caractère provocateur (ou scandaleux suivant les inclinations de chacun) du numéro à paraître.
Tout s’est passé comme si cet attentat était souhaité. Ou prévu ?



Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg
4 novembre 2011 - 08h40

C’est bien mon avis, Brutus. Dés le début de l’info, a voir la réaction (inhabituelle) des officiels en la circonstance et le chorus de beaucoup de naïfs officieux, je me suis demandé à qui profite le crime. Ma réponse : aux diviseurs, à la réaction. Bien joué Charlie, d’avoir réussi à cocufier toute la "gôche".



Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg
4 novembre 2011 - 12h37 - Posté par

La "gôche" est COCUE VOLONTAIRE ET CONSENTANTE !! ;)


Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg
4 novembre 2011 - 09h41 - Posté par laiventreur

Il n’y a pas meilleur moyen que le feu pour relancer un journal moribond et islamophobe.
INSIDE JOB



Charlie Hebdo incendié. Un attentat. Un auteur ? par Karl Grünberg
4 novembre 2011 - 11h59

Ce Méluche me débecte de plus en plus. Cela me rapelle les propos infects tenus lors de l’affaire Mitterand.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite