Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
de : Antoni Mivani
dimanche 1er avril 2012 - 01h33 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Analyse critique du programme du Front de Gauche : l’utopie d’un capitalisme à visage humain

I) Les limites du programme du Front de Gauche
II) De belles promesses, mais pas les moyens de les appliquer
III) Le Front de Gauche : les paroles et les actes

Lire la contribution :

PDF - 816.2 ko

http://tendanceclaire.npa.free.fr/c...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 10h32 - Posté par J.Michel

Dans la préface de l’édition 1888 du manifeste du parti communiste, Engels nous met en garde contre ce type de candidat issu du monde socialiste.
Extrait de l’appendice du 30 janvier 1888.
....d’autres part, les charlatans sociaux les plus divers qui, grâce à toutes sortes de rafistolages, prétendent remédier, sans le moindre danger pour le capital et le profit, à tous les maux de la société ; dans un cas comme dans l’autre, des hommes en dehors du mouvement ouvrier et cherchant plutôt l’appui des classes "cultivée"
J.Michel



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 17h43 - Posté par mimo

C’est pas mal ce dossier ! mais c’est à diffuser dans le mouvement syndical vers les militants de classes qui actuellement écoutent mélanchon mais en fait écoute à travers lui la bureaucratie de leurs confédérations.
De plus il va bien falloir aussi proposer de nouvelle structures pour la lutte quotidienne, pour changer la mentalité actuelle des militants de classe (trop souvent replié sur un bastion, boite ou localité, et qui reflechisse dans le cadre nationale et capitaliste ), il faut pouvoir faire réméerger une nouvelle génération de militant de classe dans les TPE (très petite entreprise) l’intérim bref la sous traitance en réorganisant nos syndicats ( par industrie locale ) pour défendre ces gars et ces filles, pour develloper une solidarité concrète de classe (même avec les chômeurs de nos branches d’industrie localement), renouer avec des reflexions "industriels" qui enrichirait très vite les réfflexions sur la socialisation des moyens de production et nos capacité de la classe à gerer l’économie en fonction de nos besoins .
Bref il faut malheuresement se réimplanter dans la classe ! Car le fuite en avant nationaliste et de collaboration de classe (je suis ok d’ailleurs avec l’analyse du dossier sur l’imbécilité des proposition FdG sur les TPE et PME !) viennent de la deconection des trops rares militants de classe d’avec les multiples réalité de l’exploitation capitaliste .



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 18h38 - Posté par Copas

C’est quelque part un peu abordé là.

Mais en conservant comme centre le lieu de travail et là je pense que cela est indispensable, mais ça nécessite de penser fort les articulations avec d’autres petits lieux de travail et les solidarités plus larges et méthodiques .

Sinon, par ailleurs les TPE ne sont pas une nouveauté sociale, ni les PME. Ce sont les très grandes usines qui ont quasi-disparu (celles réunissant des dizaines de milliers de travailleurs), pour le reste ce n’est pas nouveau.

Par contre les secteurs économiques particuliers et les couches sociales spécifiques de la classe ouvrière qui ont contribué, au travers de processus historiques spécifiques, à la création de grands syndicats et partis de travailleurs, ont été démantelés.

Les générations qui ont construit les grandes orgas militantes maintenant disparues se sont éteintes dans le lointain des mémoires.

Qui se souvient de Sandouville ?

Reconstruire est possible, autrement bien sur, sans prendre les mêmes impasses , mais c’est possible.

Nous avons de multiples exemples moléculaires à systématiser .

Mais c’est vrai que c’est là un autre monde que le nomenclaturisme à la JLM ou d’autres.


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 20h01 - Posté par mimo

un exemple concret :
je travaille dans le batiment et le "chantier" (notre lieu de travail ) est un endroit ou travail, des fois sur le même ouvrage et en même temps, des travailleurs de boites, soit en concurence, soit en rapport de donneurs d’ordre à sous traitant et toute pour un même maitre d’ouvrage (client) .
la systématisation du syndicat de boite à détruit tout le rapport de force issu due la premiere partie du 20 ème siècle. dés la fin des années 60 il n’y avait plus de syndicat cgt du batiment local mais des syndicats cgt d’entreprise . Matériellement le lien de solidarité avec les travailleurs des plus petites boites (ou le syndicalisme d’entreprise est impossible !) n’éxistait plus. Le chantier n’était plus le lieu d’implantation syndicale. les lois sur la section syndicale d’entreprise et plus tard les lois Auroux intensifiront la déconnexion du syndicalisme avec les travailleurs (paradoxalement).
Dans la métallurgie aussi (plus tôt, années 50 dans la métallurgie parisienne ) on a expérimenté cette forme, qu’a t’on gagné sinon un alignement sur le corporatisme et l’ésprit de boite que les exploités du capital integrent chaque jour en allant bosser ?! il n’y avait plus de reflexion réelle sur la socialisation de son industrie (car socialiser une entreprise, un établissement c’est bien beau mais ça peut vite aller à la banqueroute si on ne se coordonne pas avec les autres établissement en amont en aval, les unités sous traitantes etc....) . On a d’ailleurs délégué le programme politique de socialisation aux partis ps et pc qui on pondu un programme idéaliste de nationalisation . les jeunes énarques qui on pris la direction du ps a cette époque ne s’y sont pas trompé !
Sortont du modèle idéaliste du syndicat de boite unifiont les syndicats localement par industrie pour la solidarité professionnelle et redevellopont les unions locale pour coordoner les industries et la solidarité de classe locale. et redevellopont l’internationalisme concret, celui des militants de classe, de la coordination des luttes et des analyses .
moins de blabla anti machin chose et plus de solidarité pour la lutte de classe .


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 07h11 - Posté par Cops

C’est sur le chantier que tu trouveras les travailleurs des différentes boites, c’est là que se fait la production de richesse, et c’est un endroit important à ne pas oublier. Car c’est là que tu bloqueras ce qui est produit, c’est là que tu t’en saisiras.

Par ailleurs, bien sur qu’il faut du réseau et de l’articulation, les boites sont petites. Rien de neuf là dessus. Mais la réponse de reconstruction n’est pas que syndicale, elle est aussi politique et organisationellement politique, il faut un parti qui pense cela. Pas pour ôter la maitrise démocratique des travailleurs, mais un parti de travailleurs qui réfléchit et pense l’organisation de la riposte jusqu’au pouvoir des travailleurs.


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 18h19 - Posté par Copas

D’accord ou pas avec le texte en lien, il n’empêche que justement cette critique ne reste pas tapie derrière une petite phrase mais est argumentée.

Pour le reste et Mélenchon, je pense qu’il y a insuffisance sur la critique d’une couche sociale qui vit de sa relation avec les institutions de l’appareil d’état et gagne sa place par sa capacité de contrôle de la classe populaire.

Bref pour dire que ce qui caractérise politiquement JLM et la couche sociale dont il fait partie n’est pas le réformisme. Ca peut prendre les oripeaux du réformisme à certains moments, mais ce n’est pas une obligation. Ca peut prendre des tours bien plus réacs et régressifs, comme dans beaucoup de collectivités ou simplement jusqu’en 2002 dans une politique violemment anti-sociale.

Ou autre chose, mais ce qui gouverne JLM ne ressort pas vraiment de ce qu’on pourrait penser ni du domaine d’un discours.



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
1er avril 2012 - 23h29 - Posté par Luis

Ces camarades du NPA nous offrent là un texte remarquable pour la compréhension du remake de la mitterandie.

Un démonstration sur tous les points, du projet de collaboration de classe du FdG.

Les militants sincères en seront ébranlés, mais ce texte montre que Mélenchon a raison quand il s’adresse aux capitalistes dans leur journal les Echos : "Les investisseurs n’ont rien à craindre"...

Un document à lire, réfléchir, retenir dans le détail et diffuser massivement et par petits bouts, par sujets.

J’en retiens seulement ici :

il faut dès aujourd’hui, à contre-courant, dire la vérité aux travailleurs sur les tromperies du Front de Gauche. En même temps, il faudra se battre pour mettre en place dès les premières mesures d’austérité du vainqueur des élections des comités pour les combattre, regroupant tous les partis et syndicats qui s’y opposeront, mais surtout largement ouvert aux travailleurs et à la jeunesse.

et la conclusion :

Ne nous laissons pas duper par Mélenchon aujourd’hui, comme par Mitterrand hier :
Il n’y a de politique favorable aux travailleurs sans rupture avec le capitalisme,
c’est-à-dire sans prise de pouvoir par les travailleurs auto-organisés !



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 04h04

Effectivement le syndicalisme par boîte isole et affaiblit, malheureusement les directions syndicales ont je pense favorisé cette évolution pour éviter des mouvements interpro qui leur échappent.
Très bon commentaire de mimo.



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 10h11 - Posté par vériane

Mélenchon en visite de la banlieue chez les pauvres pérorant entouré de femmes dont certaines portent le foulard.

Et notre sénateur d’expliquer : "Vous avez des droits politiques, exercez les, votez ! "

Espérons tout de même qu’il leur a aussi expliqué que ces droits politiques n’iraient pas jusqu’à pouvoir se présenter à une élection avec un foulard sur la tête .

Car dans ce cas elles mettraient la République en danger ! ( lynchage d’Ilham présente sur une liste NPA aux régionales en PACA par Mélenchon et consort médiatique bien pensant )

Femmes aux foulard votez pour moi et restez à la maison ! Démagos de tous les pays unissez vous !



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 11h12 - Posté par La Louve

Mélenchon : "la candidate voilée du NPA relève du racolage "

http://www.marianne2.fr/Melenchon-l...


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 19h22 - Posté par Luis

Toujours le double language des politiciens : le FdG a non seulement des candidates, mais des élues voilées ...


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
3 avril 2012 - 11h17 - Posté par

ok, mais n’utilisons pas les "à peu près" comme ils le font... elles ne sont pas voilées, elles ont seulement un foulard...


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
2 avril 2012 - 14h46

Excellent !

A lire et à diffuser !



Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
3 avril 2012 - 13h46 - Posté par guillot

C’est un excellent argumentaire dévoilant le réformisme gradualiste de programme. Il Cependant faudrait le compléter par les nuances apportées par le candidat Mélenchon.

1) le smic à 1700 € net en fin de législature ne s’appliquerait qu’au secteur non soumis à la concurrence internationale (voir son interview dans les ECHOS)

2) Mélenchon admet un volant de 5/10% de précarité dans l’industrie (rappelé dans le Monde daté du 2 avril, mais déjà annoncé en juillet dans son discours lors du 1er rassemblementdu FDG sur une place parisienne)

3) Mélenchon défend un système proportionnel pondéré afin de favoriser l’apparition de majorités parlementaires ( voir son dernier passage sur "C Politique")


Le Front de Gauche et Mélenchon : un sauveur pour les travailleurs ?
6 avril 2012 - 17h17 - Posté par Marat13

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce texte de la « tendance claire » du NPA qui a le mérite d’illustrer ce que nous présumions déjà, à savoir que le programme du FG n’est ni communiste, ni révolutionnaire. Le seul problème est que que le programme de l’organisation dont ce courant se revendique (le NPA) ne l’est guère plus. On y trouve juste un peu plus de surenchères en matière de propositions économiques et sociales, mais sur le plan politique, c’est même en dessous.

Il me semble d’ailleurs que les dernières prises de position des porte-paroles du NPA ou de ce qu’il en reste (Besançon surtout ... je ne parle même pas du pauvre Poutou) ne sont pas très virulentes vis-à-vis du FG. Ce serait donc la "tendance claire" qui ferait le "sale boulot" pour enrayer l’hémorragie des militants du NPA rejoignant le FG ? Ce serait bien qu’ils nous précisent comment ils se positionnent dans cette affaire en nous expliquant par exemple comment leur activité dans le NPA s’inscrit dans la perspective de la révolution prolétarienne. Sinon, je crains pour eux qu’ils connaissent d’aussi grandes désillusions que celles qu’ils promettent aux électeurs du FG.






Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite