Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Bugaled Breizh - ne les oublions pas !

de : Klaod - Lorient
vendredi 16 janvier 2015 - 20h33 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Bugaled : hommage aux victimes dimanche Pont-l’Abbé - 14 Janvier

Dimanche à Loctudy, SOS Bugaled Breizh invite chacun à se recueillir à la mémoire des cinq marins disparus.

Éric Guillamet, 41 ans. Patrick Gloaguen, 35 ans. Pascal le Floch, 49 ans. Georges Le Métayer, 60 ans. Yves Gloaguen, 44 ans.

Ces cinq marins-pêcheurs ont disparu le 15 janvier 2004 au large du Cap Lizard dans le naufrage du chalutier Bugaled-Breizh. Onze ans après, la justice n’a pas fait la lumière sur les raisons du drame. Un non-lieu a été prononcé fin mai. Les parties civiles espèrent que les trois avocats sauront convaincre les juges de poursuivre l’enquête, lors de l’audience attendue pour le printemps devant la cour d’appel.

L’appel au ministre

Pour sensibiliser le public aux multiples zones d’ombres du dossier, pour inciter les politiques à s’engager et dévoiler la vérité, elle a organisé l’an dernier, 18 projections de The silent killer, le documentaire réalisé par Jacques Losay sur le naufrage et l’enquête. En Bretagne, en Vendée, en Pays de la Loire, plus de 8 500 personnes l’ont vu. « Nous avons des propositions pour Toulon, Ploërmel, Le Havre et la vallée du Rhône », ajoute son président Dominique Launay.

Dimanche, l’association organise un hommage aux victimes à Loctudy. Puis à Brest, où le président interpellera Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense dont les parties civiles attendent des réponses depuis leur entrevue du 26 mars. « Peu importe si le nom du sous-marin n’est pas révélé. M. Le Drian s’était engagé à examiner le problème sous cet angle extrajudiciaire. Dix mois ont passé et malgré les rappels et les assurances de Mme Le Loch, députée du Finistère, dix mois se sont écoulés sans réponse. »

Dans l’impossibilité de faire le deuil de leurs proches, les parties civiles seront présentes dimanche à Loctudy, où l’association organise un recueillement.

Dimanche à 11 h, à la stèle des péris en mer, au cimetière de Loctudy. Brèves allocutions et dépôt de gerbes. ****** Naufrage du Bugaled-Breizh. Encore deux procédures en cours Pont-l’Abbé - 15 Janvier

Le Bugaled repose à l’arsenal de Brest, où l’association SOS Bugaled-Breizh organise un hommage dimanche Le Bugaled repose à l’arsenal de Brest, où l’association SOS Bugaled-Breizh organise un hommage dimanche | Vincent Mouchel

Les parties civiles ont fait appel en mai pour éviter le non-lieu, dix ans après le naufrage du chalutier.

L’armateur a assigné l’État en justice : il met en cause le fonctionnement de la cour d’appel.

2014, l’année du dixième anniversaire du naufrage du chalutier de Loctudy Bugaled-Breizh au large de la Cornouailles anglaise a été marquée par l’étape judiciaire que les familles et les proches des cinq victimes redoutaient le plus : la prononciation du non-lieu. Le choc fut d’autant plus grand que l’ordonnance remet en question l’implication d’un sous-marin dans le drame, pourtant admise par les juges depuis 2008. Les parties civiles ont fait appel.

La date de l’audience n’est pas fixée et chacun des trois avocats argumentera pour poursuivre les investigations et dévoiler enfin comment le chalutier, en pêche, a été précipité par le fond en 37 secondes le 15 janvier 2004.

Trois pistes

Me Christian Bergot, l’avocat des parties civiles, invite à se pencher sur les sous-marins américains présents pendant la préparation de l’exercice militaire de l’Otan prévu le lendemain du drame. « L’expert Dominique Salles suspecte deux sous-marins américains. Il faudrait interroger leurs commandants et connaître leur position au moment du naufrage ».

Me Dominique Tricaud, qui défend Thierry Le Métayer (fils d’une des victimes), cible le sous-marin anglais Turbulent. « Nous avons suffisamment d’éléments sur son implication pour demander la mise en examen du commandant Andrew Coles », atteste-t-il.

L’avocat de l’armateur Michel Douce, Me Michel Kermarrec, épluchera l’affaire des radeaux survie. « Le dossier mentionne deux radeaux sur la zone du naufrage. Un rouge coulé par le garde-côte anglais, dont les papiers n’ont pas été produits. Le second, identifié comme celui du Bugaled, orange, récupéré par l’Hermine, intact. Or, la cour d’appel n’en reconnaît qu’un, contre les déclarations des autorités anglaises ! »

L’État assigné

Ce point fonde l’assignation de l’État par Michel Douce en juin, devant le tribunal de grande instance de Paris : « Il y a là une faute lourde des juges qui ont dénaturé les pièces du dossier », estime Michel Kermarrec. « Nous mettons en cause le fonctionnement du service public de la justice ». L’avocat de l’État n’a pas encore répondu.

En appel, Michel Kermarrec plaidera pour le droit des parties civiles à connaître la vérité, et défendra sa thèse : « Il y avait un exercice secret de lutte anti sous-marine ce jour-là. C’est la version que deux journalistes d’investigation ont livrée aux juges. Cela justifie la présence des hélicoptères sur zone avant les secours, car un hélicoptère suit toujours ces manoeuvres ».La présence de l’hélicoptère peut aussi expliquer celle du radeau de survie rouge.

Une ombre soulevée par Michel Kermarrec : « Je vois mal comment la cour d’appel va pouvoir juger sereinement alors que son fonctionnement est remis en question au tribunal de grande instance ».

Hommage public aux victimes dimanche, organisé par l’association SOS Bugaled Breizh. À 11 h à Loctudy : dépôt de gerbes à la stèle des péris en mer. À 15 h 30, gerbes, hommage et discours à l’arsenal de Brest.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Bugaled Breizh - ne les oublions pas !
16 janvier 2015 - 22h43 - Posté par Philou’S Off

Hélas, il n’y a pas là le terrorisme islamique comme comme coupable idéal à livrer en pâture à l’opinion.

Alors évidemment, avant que les voyous qui gouvernent l’occident (et leurs laquais) reconnaissent leurs forfaits, quand ils n’ont pas la possibilité d’en faire porter le chapeau à leur croque-mitaine préféré... on pourra toujours se demander qui organise l’insécurité de notre monde.

Hommage aux marins du Bugaled et leurs familles victime de cette barbarie d’état.



Bugaled Breizh - ne les oublions pas !
17 janvier 2015 - 18h30 - Posté par Jacques Losay

Bon article, bien documenté. C’est assez rare dans cette affaire où la durée et l’intox ont joué un rôle délétère.
Merci
Jacques Losay
réalisateur de "the silent killer"
auteur de "Bugaled Breizh, l’enquête torpillée", Ed Locus-Solus







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite