Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...

de : Hélène
samedi 21 mai 2005 - 14h45 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires
JPEG - 14.2 ko

de Hélène

• Article II-62 : Droit à la vie.

1. "Toute personne a droit à la vie.
2. Nul ne peut être condamné à la peine de mort, ni exécuté."

Commentaire du présidium : « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire (...) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »

(Texte du TCE, Explications relatives à la Charte des droits fondamentaux, page 170, Explication 3.a )

Donc la peine de mort est interdite sauf s’il s’agit de tirer dans la foule !

On est loin de l’article 35 de la Constitution française de 1793 qui stipulait : « Quand le gouvernement viole les droits d’un peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple , le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
21 mai 2005 - 15h19

Ne mélangeons pas tout !



> Ne mélangeons pas tout ?
21 mai 2005 - 18h16 - Posté par

Veux-tu dire que nous ne devrions pas mélanger les pages de ce traité avec la page 170 de ce traité ? Devrions nous oublier qu’elle fait partie du traité pour lequel on tente de nous obliger à voter Oui ?

Hélène, tu as parfaitement raison de dénoncer ce passage de la plus haute importance. Bravo ! Je l’avais aussi remarqué, il m’a aussi scandalisé, mais comme le dit le 2ème commentaire (bravo à son auteur aussi), peu de gens l’ont dénoncé et commenté !


> Ne mélangeons pas tout ?
21 mai 2005 - 18h19 - Posté par

c’est encore moi. Je voulais juste ajouter "c’est pour ça que l’on doit le dire haut et fort".

Re- merci, Hélène, pour ton intervention


> Ne mélangeons pas tout ?
23 mai 2005 - 22h56 - Posté par

Certes, cela, on doit le dire haut et fort.
On a eu un débat sur la constitution européenne, en classe.
Quand j’ai abordé cela, ils ont pour la plus grande partie trouvé ça normal, ils m’ont pris pour un paranoïaque, m’ont accusé d’exploiter la peur pour imposer mes idées.
Ils m’ont dit qu’eux, ils n’avaient rien à se reprocher, qu’il était normal que l’état empêche les insurrections par de tels moyens.

Et ils m’ont fait douter, une fois encore ; dois-je vraiment consacrer ma vie à chercher à améliorer le quotidien de ces gens qui s’en foutent ? Ou ne devrais-je pas plutôt m’occuper un peu de moi ?

Ce n’était heureusement que passager.


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
21 mai 2005 - 17h22

Tu as absolument raison de noter ce passage qui m’a choqué également, et que, semble-t-il, peu de personnes ont remarqué ou en tout cas ont commenté.

Sachant qu’une émeute ne se différencie finalement d’une manifestation que par le climat de violence dans laquelle elle se déroule.

Et sachant que cette violence est souvent si facilement provoquable ou provoquée, voire instaurée, par le comportement policier ou par des "petits groupes isolés"(qui souvent portent des brassards et qui alors toujours se retrouvent derrière les rangs des forces de l’ordre au moment de la charge...).

Sachant cela donc, je crains que les années qui succéderaient à un éventuel oui à cette ignominie, risquent de voir des exécutions de rues tout ce qu’il y a de plus légales...



> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
22 mai 2005 - 23h59 - Posté par

Dans le même paragraphe (3a) je lis :
"La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire (...) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale (...)."
Quelqu’un peut-il me dire à partir de quel degré la violence est elle déclarée comme illégale ?


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
23 mai 2005 - 00h10 - Posté par

Quelqu’un avait déjà fait cette relation ici même.

Comme une telle abjection m’avait révolté, j’ai essayé de lancer le débat sur des forums de droite et surprise... toujours censuré, alors que d’autres messages, même parfois assez hard (vous pouvez me faire confiance...) passaient.

Si ce n’est pas la preuve que cet article dérange...


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
21 mai 2005 - 18h46

Un bien beau parallèle entre une Constitution écrite par et pour le peuple, et un Traité qui s’érige contre le peuple !

Le Monolecte



N’AYEZ PAS HONTE
21 mai 2005 - 19h05

c’est con pour la peine de mort, mais fallait bien équilibrer avec l’interdiction de l’avortement et le retour de l’esclavage



> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
21 mai 2005 - 22h22

Les explications citées dans le TECE et dont vous donnez un extrait font référence à la convention européenne des droits de l’homme (CEDH), texte qui est en vigueur depuis le 4/11/1950 (texte intégral disponible sur http://www.justice.gouv.fr/textfond/europ1.htm).

Comme indiqué à la page précédente du TECE (page 169, en bas à droite), les explications citant la CEDH n’ont pas de valeur juridique, elles sont là pour « éclairer les dispositions de la charte ».

La CEDH est déjà en vigueur (depuis belle lurette) et le restera quelle que soit l’issue du référendum du 29 mai. Ce n’est donc pas sur elle que nous votons.



He bien si !
21 mai 2005 - 22h37 - Posté par

Qu’on le sache : il faut que ça aussi ça soit annulé. Un point c’est tout. Car c’est scandaleux !


> He bien si !
22 mai 2005 - 14h44 - Posté par

Comme le disais l’internaute précédent, cette explication fait référence à la CEDH qui restera un texte à valeur consultative quel que soit l’issue des ratifications ou non par tous les pays européen.
dans le cas présent, c’est la CEDH qu’il faut dénoncer et non la constitution qui sera une base de travail pour les futures lois européennes.


> He bien si !
22 mai 2005 - 15h20 - Posté par

” La charte sera interprétée par les juridictions de l’Union et des états membres en prenant dûment en considération les explications établies sous l’autorité du présidium de la convention qui a élaboré la charte et mises à jour sous la responsabilité du praesidium de la convention européenne. ”

C’est on ne peut plus clair.

Voir http://www.ingrand.net/blog/?p=6 et plus généralement : http://www.ingrand.net/blog/

Une autre perle sur la liberté de circulation est la : http://www.ingrand.net/blog/?p=3


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
22 mai 2005 - 19h21 - Posté par

le cedh était déjà là, mais pas les explications, elles ont été rajoutées, du moins c’est ce que j’ai lu quelquepart


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
23 mai 2005 - 22h59 - Posté par

article IV-442 :
"Les protocoles et annexes du présent traité en font partie intégrante."

C’est bien là pour éclairer les dispositions, mais ça le complète aussi, silencieusement (j’ai beau chercher, ces annexes, elles ne courent pas les rues ... la plupart des gens ne savent pas qu’il y en a, de toute façon ils ne savent pas ce qu’est une constitution)


> Parmi les perles du TCE : la peine de mort autorisée en cas d’insurrection...
23 mai 2005 - 00h09

Avons nous réellement le choix ?

Quand je lis la question qui nous sera posée le 29 mai, je me demande ce que la réponse changera !?

"Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant un Constitution pour l’Europe ?"

Si la majorité dit NON, Monsieur Chirac saura qu’il dit OUI avec la désapprobation de la majorité des électeurs votants...

Il ne reste qu’à esperer qu’il n’aura pas ce culot !?







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite