Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

LE CAÏMAN
de : Enrico Campofreda
vendredi 14 avril 2006 - 11h38 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 28.8 ko

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par karl&rosa

Peu importe que vous votiez pour ou contre le Caïman, Silvio Berlusconi, dans la métaphore de Moretti. Lui, il est là, il a marqué une période de l’histoire politico - criminelle - économique de ces dernières années et, hélas, il a façonné une partie importante du peuple italien, de ceux qui sont avec lui et aussi de ceux qui ne veulent pas de lui au gouvernement mais qui veulent bien de lui dans la vie et dans les affaires à conclure ensemble, et ne savent pas se priver de cet hédonisme entrecoupé par de petites blagues triviales et par de petites et grandes tromperies individuelles. A tel point que dans le final tragique de ce film au sourire amer s’ouvre un aperçu surréel qui est, au contraire, un horizon terriblement à portée de main : pour défendre le caïman inculpé, des cocktails Molotov pleuvent sur les juges qui voudraient le "dévorer". Sic.

Un pays divisé. Espérons que oui, pour opposer aux pasdaran de l’illégalité famélique au moins une résistance existentielle éthique. On peut vivre d’une façon honnête et collégiale, on devrait, on peut encore l’espérer, au-delà du 9 avril. Même si les problèmes de la vie publique s’entremêlent avec ceux de la vie privée, comme pour le réalisateur qui parle de lui à travers son alter ego, Bruno Bonomo. C’’est un producteur en décadence de navets poubelle en tout genre - du surréel - engagé "Cataratte", où on voit des scènes délirantes en style marxiste-léniniste, au pas mieux défini "Bottillons cochons" - des films qui sont maintenant dépoussiérés pour de tristes rétrospectives par des critiques cinématographiques hypocrites et opportunistes. Bruno n’arrive pas à se replonger dans le travail et, de plus, il vit le drame de la séparation d’avec sa compagne Paola, ancienne comédienne aujourd’hui choriste. Ils ont deux enfants qui vivent l’anomalie du couple d’une façon décidément moins critique que leurs parents gauchement hyper protecteurs, accablés par leurs problèmes.

Sentiments de culpabilité, inadaptation au rôle dans lequel la mère arrive à se débrouiller avec un plus grand réalisme que son partenaire névrosé. Celui-ci, alors qu’il participe à un festival de ses navets, est approché par Teresa, une jeune réalisatrice qui lui soumet un scénario. Il s’agit d’un argument engagé d’histoire politique contemporaine, on y parle d’argent aux origines peu claires qui tombe du ciel, avec lequel un promoteur commence à bâtir aux abords de Milan. C’est l’histoire du Président du Conseil actuel qui, des financements de la loge maçonnique P2 aux initiatives spéculatives ayant provoqué un déficit de ses comptes sociétaires, en passant par les protections de son compère en affaires Bettino Craxi et d’autres garants politiques, jàusqu’ la corruption d’officiers de la Police des finances d’abord et de juges ensuite, est arrivé à constituer un parti qui, fort de l’épuisement causé par ses télévisions people, de la permissivité et de l’illégalité diffuses, du populisme crié sur tous les toits, des alliances sans scrupules avec les formations les plus visqueuses et les plus rétrogrades de la politique nationale, est arrivé à occuper tous les recoins du Pouvoir.

Même s’il est submergé par des problèmes de travail et personnels, Bruno reste un rêveur optimiste, il était en train de préparer un film en costume sur Christophe Colomb mais il est revitalisé et entraîné par le projet de Teresa, par sa vigueur décidée, par son sourire propre, par sa conscience juvénile qui n’est pas engourdie et fatiguée comme celle d’une partie du Pays. Son scénario dit qu’il faut aussi s’opposer par l’activité à la dégradation qui entoure la vie sociale. Après une première hésitation, l’entreprise démarre, les deux s’apercevront des difficultés : on ne trouve les financements que s’il y a dans la distribution un grand comédien, ils le trouvent, il accepte en bon cabotin puis les lâche et va tourner le film sur Colomb qui, de toute façon, a été réalisé par un collègue, plus âgé, de Bruno.

Travailler dans l’ère du caïman n’est pas une chose simple, aussi parce qu’il n’est pas simple de vivre. Aussi bien à cause des difficultés spécifiques de ceux qui dénoncent le climat politique qu’à cause des essoufflements du cœur qui pèsent plus que toute autre chose dans les dynamiques existentielles. Et pourtant, on peut rester vivant. Aucun caïman ne pourra effacer le désir de se relancer, d’espérer dans un monde meilleur en dénonçant la saloperie dans laquelle nous sommes en train de tomber, de faire grandir nos enfants, de les faire jouer, de leur raconter les histoires de la super femme Aidra, de les aider à trouver la pièce qu’il faut de la construction Lego dont est parsemé le sol de la maison, de chanter les tubes préférés, de poursuivre nos rêves. Qui doivent être poursuivis à tout prix avec l’engagement civil de s’opposer aux caïmans. Sans les spectres angoissants des qui sait ce qui pourrait bien arriver si...

Film de Nanni Moretti
Scénario : Nanni Moretti, Francesco Piccolo, Federica Pontremoli
Image : Arnaldo Catalani
Montage : Esmeralda Calabria
Avec Silvio Orlando , Margherita Buy, Jeasmine Trinca, Michele Placido, Nanni Moretti, Elio De Capitani, Anna Bonaiuto, Giuliano Montaldo, Valerio Mastrandrea Musique originale : Franco Piersanti
Production : Sacher
Origine : Italie 2006
112’



Imprimer cet article





Les services d’urgences se coordonnent pour étendre leur grève avant une manifestation nationale le 6 juin
dimanche 26 - 17h48
60 ans de solitude ? / C’est ‘heure de l’mettre
samedi 25 - 22h24
de : Hdm
Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
2 commentaires
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Plus l'histoire d'un pays est ancienne, plus nombreuses et pesantes sont ces couches stratifiées de paresseux et de parasites qui vivent du «patrimoine des ancêtres», de ces retraités de l'histoire économique. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite