Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Alerte au plutonium américain : grave déni de justice et de démocratie.

de : Sortir du nucléaire
vendredi 8 octobre 2004 - 03h11 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Au moment où le transport de plutonium traverse la France par Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier pour se rendre à Cadarache dans les Bouches-du-Rhône, le Réseau "Sortir du nucléaire" est assigné en référé par la COGEMA et le CEA aujourd’hui à 14 h au Tribunal de Grance Instance d’Aix en Provence.

Un huissier de justice a remis ce matin à 8 h 30, au siège national du Réseau "Sortir du nucléaire" à Lyon, une assignation de 700 pages de la COGEMA et du CEA pour comparaître ce même jour à 14 h au Tribunal de Grance Instance d’Aix en Provence.

Il s’agit d’un véritable déni de justice. Le porte parole du Réseau "Sortir du nucléaire", Stéphane Lhomme, sera présent sur place à Aix en-Provence pour demander un report de l’audience . Aucun avocat ne sera en mesure de défendre le Réseau "Sortir du nucléaire" dans un délai aussi court (en 5 h 1/2 de temps !) et de prendre connaissance des 700 pages de l’assignation (*) !

Dans son assignation, le CEA et la COGEMA demande au Tribunal :
 d’interdire de s’approcher de moins de 500 mètres sur l’ensemble du prérimètre de la clôture du Centre CEA Cadarache implanté sur la commune de Saint Paul Lez Durance ou de pénétrer sur ledit centre,
 de géner ou d’entraver de quelque manière que ce soit, les opérations d’acheminement et de déchargement jusqu’à leur lieu de traitement du plutonium américain ; sous peine d’une astreinte provisoire de 75 000 euros par infraction constatée.

La Cogéma et le CEA traitent avec un profond mépris l’opinion publique, qui est en droit d’avoir toutes les explications sur les dangers de ce transport classé "secret défense". Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande au Ministère de l’intérieur de communiquer aux citoyens combien aura couté les mesures de sécurité impressionnantes (armée, police...) déployées pour ce plutonium américain dans les seuls intérêts commerciaux de la multinationale AREVA.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce une grave atteinte à la démocratie imposée par les entreprises de l’industrie nucléaire. S’il n’est plus possible de manifester son opposition, qui plus est contre des activités commerciales qui mettent en danger des dizaines de milliers de citoyens, alors la démocratie est gravement irradiée.

Face à ce déni de justice et de démocratie, le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyens à manifester pacifiquement leur opposition à ce transport de matières nucléaires : un rassemblement est organisé ce soir à partir de 17 h 30 dans les Boûche du Rhône au rond-point du pont Mirabeau, situé non loin du centre nucléaire de Cadarache.

Une journée nationale d’alerte citoyenne est également organisée ce samedi à 15 h dans une vingtaine de villes de France. Voir la liste complète de ces actions sur : www.sortirdunucleaire.org

Contact presse : 06 64 100 333 ou 04 78 28 29 22.

(*) La synthèse de l’assignation en justice à l’encontre du Réseau "Sortir du nucléaire" est visible sur le site internet : www.sortirdunucleaire.org


jeudi 7 octobre 2004

La Cogema assigne les militants anti-nucléaire en justice

MARSEILLE (Reuters) - La Cogema a assigné les militants du Réseau "Sortir du nucléaire" à comparaître jeudi à 14h00 devant le tribunal des référés d’Aix-en-Provence pour les empêcher d’approcher à moins de 100 m du convoi transportant de la poudre d’oxyde de plutonium militaire américain.

"C’est la démocratie irradiée. Nous allons demander le report de l’audience car cette décision aurait pu être prise depuis bien longtemps", a déclaré à Reuters le porte-parole du collectif, Stéphane Lhomme.

Le convoi a quitté l’usine Cogema de La Hague aux alentours de 04h30 à destination de Cadarache, dans le Sud de la France.

Les 140 kg de poudre d’oxyde de plutonium militaire américain arrivés mercredi matin à Cherbourg avaient été transférés dans la journée à l’usine Cogema pour y être conditionnés pour leur transport.

Selon Stéphane Lhomme, le convoi a emprunté "l’itinéraire sud", qui passe par Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Aix-en-Provence. "Il est attendu dans la nuit à Cadarache. Au plus tard demain, selon qu’il fasse le parcours en une ou deux étapes", a-t-il ajouté.

Le chargement américain, qui a traversé l’Atlantique à bord du navire Pacific Pintail, doit être reconverti en MOX (mélange d’oxydes de plutonium et d’uranium) à Cadarache dans les Bouches-du-Rhône.

"Si le test est qualifié, 34 tonnes de plutonium militaire vont disparaître de la planète", a déclaré mercredi Jacques-Emmanuel Saulnier, porte-parole du groupe nucléaire Areva.

Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui rassemble 695 associations, dont Greenpeace, a appelé à un rassemblement de protestation à 17h30 à proximité de Cadarache.

L’organisation annonce également pour samedi 20 manifestations simultanées à 15h00 dans plusieurs grandes villes, dont Cherbourg, Amiens, Paris, Dijon, Laval et Avignon.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Alerte au plutonium américain : grave déni de justice et de démocratie.
8 octobre 2004 - 09h13

Mais puisque l’on vous dit que ça ne risque rien... Vous paniquez pour rien... Regardez après Tchernobyl, le nuage radio actif s’est arrêté à la frontière française... vous voyez bien que l’on ne risque rien... D’ailleurs c’est certainement pour cela que le retraitement de l’Uranim se fait en France, parce que tout le monde sait qu’en France on ne risque rien. Et puis vous avez vu le nombre de policiers qui entouraient le camion... comment voulez voius que la radio activité puisse s’échapper.

Non, pas de panique, vous pouvez aller vous recoucher... et n’oubliez pas d’éteindre la lumière.

Le Sage







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite