Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Franca Maï (135 articles)

13H18, un mercredi 8 février 2012
Je suis partie aujourd’hui. J’ai rejoins le soleil qui brille et la lune ricanante.
Sachez que je vous protège de leurs clartés lumineuses :)
Je vous aime...
Fuck la mort


Franca MAÏ, 1/4 vietnamienne, est née à Paris et puise sa source d’inspiration face aux vagues argentées de la côte de Nacre. Elle vit actuellement en Normandie.

Tour à tour Vampire dans un film de Jean Rollin "Fascination", Terroriste dans un film de Dominique Chaussois "Le moustachu" ou Escort Girl dans un film de Renan Chiraux "Première génération", Franca MAÏ a également produit, écrit et réalisé des films alternatifs pour résister à l’atonie ambiante du politiquement correct, diffusés dans des lieux insolites : duramen, cimetières, souterrains, etc... Passionnée de Musicalité, elle a beaucoup cherché à fusionner l’image et le son pour un langage intuitif. Elle a travaillé certaines séquences de son premier long-métrage "MARIE-MAD". Séquences actuellement enterrées, lesquelles seront visibles en l’An 2007. Elle est également la réalisatrice de l’An de mes II, court-métrage de 13 minutes traitant du rapport entre une victime et son bourreau.

Aujourd’hui, son site vous invite à un chemin initiatique parsemé de fleurs, d’orties, de tumulus et de grains à la tête.

 Décembre 2004 Co-fondatrice du Webzine sans Barbelés : e-torpedo.net
 Auteur de Momo qui kills, paru au cherche-midi le 26 août 2002 et chez Pocket "Nouvelles voix" avril 2004.
 Jean-Pôl & la môme caoutchouc paru au cherche-midi le 27 août 2003.
 Speedy Mata paru au cherche-midi le 6 Janvier 2005
 La passion de la victime recueil collectif paru aux éditions Que 2003.
 Humanimal 1 recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2003
 Humanimal II recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2004

Andy Vérol, son premier roman : "Les Derniers Cow-boys français"
de : franca maï - 2 avril 2008
Interview de Franca Maï Andy Vérol, j’ai découvert ses écrits via la toile. Une écriture furieuse, dérangeante, irrégulière parée d’une énergie de dingue. Les lecteurs du e-torpedo ont bénéficié de cet engouement littéraire virtuel, puisque ce nouveau souffle venu d’ailleurs, y était régulièrement relayé. Aujourd’hui, Andy Vérol nous livre son premier opus « Les Derniers Cow-boys français » et son roman est une véritable réussite. Et puisqu’il a trouvé sa (...)
Lire la suite, les commentaires...
Des vagues d’or à la République pour le droit au logement soirée solidaire du 21 février 2008 (vidéo)
de : Paris - 22 février 2008
2 commentaires
de Franca Maï Les couvertures de survie démultipliées forment des vagues d’or, place de la République. Hier, déjà. Demain, oublierons-nous l’éclat lumineux d’une communion sur le macadam. 28 associations de solidarité en front uni et soudé pour obtenir d’un gouvernement, des mesures concrètes. Faire appliquer le droit au logement pour tous. Cette nuit du 21 février 2008 dévoilait ses atours au rythme de musiques, de prises de paroles et de partage. (...)
Lire la suite, les commentaires...
4 février 2008 à Versailles : une vidéo citoyenne pour une vérité plus bandante que la fable propagée et orchestrée
de : Roberto Ferrario - 7 février 2008
12 commentaires
La forfaiture du 4 février 2008 à Versailles Si l’on se contente de regarder et de croire aux actualités saucissonnées par l’anxiolytique-télévision, la manifestation du 04 février 2008 à Versailles n’aurait rassemblé que "deux cents gauchistes extrêmes encadrés par 280 CRS ". Il y a comme un vent impudent à tenter de baîllonner la rue et à draper sa réalité. Les images que nous vous proposons de visionner rectifient le brouillard mensonger savamment entretenu par des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le pouvoir d’achat
de : Franca Maï - 3 décembre 2007
3 commentaires
de Franca Maï Ils sont entrés en défonçant la porte. Cinq hommes parés comme des robocops. Je n’ai même pas eu le temps d’ôter le tablier qui enserrait ma taille. Mes mains étaient encore imbibées du produit gluant à vaisselle. L’assiette a valsé. J’ai été plaquée au mur sans ménagement. Vous faites erreur ! Ma voix émettait des tremblements. Je ne la reconnaissais même pas. Comme si en un quart de seconde, je m’étais perdue dans une autre carcasse. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Grigny la fauve : dixième salon de l’écrit à l’écran et de la presse alternative (vidéo)
de : Franca Maï - 21 novembre 2007
Salon de l’écran a l’écrit de Grigny(69) en 6 minutes de Franca Maï Grigny la belle, Grigny la rebelle, Grigny la convoitée, tu sévis dans le Rhône avec tes 9 000 âmes, et tu fais quelques envieux, crois-moi... Depuis 1977, ton coeur porte à gauche et tu te bats dur pour mettre de l’harmonie dans le gris peau de souris. Chez toi, peu de panneaux publicitaires, pas de parcmètres, des enfants qui dégustent à la cantine municipale de vrais plats concoctés par un (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’univers merveilleux de Pablo Pares
de : Franca Maï - 24 juillet 2007
de Franca Maï Pablo Pares, je l’ai connu en 1988. A l’époque, son atelier magique et joyeusement bordélique voguait dans son appartement privé où ses poupées et personnages en pâte à modeler et en âme, vous entraînaient dans le bal coloré d’une musicalité sud-Américaine. Déjà, il créait des sculptures mobiles fascinantes, magnétiques comme une mer argentée dont on ne se lasserait pas de capturer le reflet. Ses créations, dans le ressac d’un mouvement à (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’artiste CENDRE
de : Franca Maï - 10 juillet 2007
1 commentaire
de Franca Maï Mes pensées dérivaient, je réfléchissais à la crémation. Le corps brûlé à ciel ouvert ou enterré. Mais cette idée de fugacité terrestre me convenait plus qu’une enveloppe charnelle en état de décomposition, bouffée par des lombrics, titillée par des arachnides et autres monstres à pattes habiles, ensevelie définitivement sous une terre qui asphyxie. A la putréfaction indocile, je préférais de loin, le feu, les flammes, la chaleur et les volutes poussiéreuses. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Elections Présidentielles 2007 : 53,06% de masochistes ? (videos)
de : Franca Maï - 14 mai 2007
9 commentaires
de Franca Maï Néologisme crée par le sexologue Krafft Ebing dans sa Psychopathia Sexualis à partir du nom de Leopold von Sacher Masoch, écrivain autrichien auteur de la Vénus à la fourrure. Ce terme désigne un goût de la soumission, de l’état d’avilissement, d’infériorité envers le partenaire et un désir de souffrance infligée par lui. Le masochisme est l’une des composantes principales du sentiment religieux qui déclare que la vie ne peut être que souffrance. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les Thénardier DEHORS !
de : Franca Maï - 7 mai 2007
7 commentaires
de Franca Maï A l’heure où Monsieur Sarkosy a gagné haut la main les Elections Présidentielles 2007- grâce à son tour opérator du troisième âge, savamment méritant, boosté par un programme réputé libéral, au gant de fer autoritaire- la Gauche, laminée, entonne son oraison funèbre. Je salue ici la performance du Monsieur, petit par la taille mais grand baratineur invétéré qui a réussi par son intelligence, son charisme et sa force de persuasion à se hisser au rang du Président de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
FRANCA MAÏ, DI2 et le E-TORPEDO SONT DANS LE NOIR !!!
de : Brunz - 3 avril 2007
17 commentaires
de Brunz écoeuré, vénère et solidaire !!! "Faites du bien à des vilains", ou la chronique à chaud (ou plutôt "dans le froid"...) d’une mise en ténèbres on ne peut plus lâche et illégale. Je viens de recevoir un appel de mon amie Franca Maï. Il est 23h... Alors même qu’ils étaient en train de se battre pour EUX (salarié-e-s et employé-e-s) en réalisant, avec leurs faibles moyens de bord, une transposition vidéo de l’article de Blacksting dénonçant le mic-mac de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
SEGOLENE ROYAL : L’ICÔNE FROISSEE
de : Franca Maï - 17 mars 2007
14 commentaires
de Franca Maï Lorsque l’on table sur son image depuis de longs mois, déversant ses courbes, ses sourires et profils à foison dans la presse publicitaire, il est prévisible qu’un jour le jouet tombe en panne. Car tout passe, tout lasse, tout casse.... Un peu comme ces femmes qui misent sur leur capital beauté au détriment d’un contenu et la vieillesse approchant, se retrouvent nues, fragilisées, cerclées de solitude glacée. Ségolène Royal entame une descente aux (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Figaro Magazine "assassine" Franca Maï
de : di2 - 11 mars 2007
5 commentaires
Photo : Philippe Quaisse de di2 Très bonne nouvelle. Notre rédactrice en chef, auteure de cinq romans dérangeants, "véritables coups de poings salutaires", édités par le Cherche-Midi (Momo qui kills, Jean-Pôl & la môme caoutchouc, Speedy Mata, l’ultime Tabou, Pedro) vient d’être "assassinée" par le critique littéraire du Figaro magazine. Effectivement pour être "labellisé" écrivain, selon Stéphane Guibourgé, il faut prendre la posture "avoir le poing fermé sur le coeur (...)
Lire la suite, les commentaires...
NOYAU ROUGE PELE
de : Franca Maï - 24 février 2007
de Franca Maï La lumière n’est jamais celle que l’on croit. Les nuages sont-ils trop en panique ou faut-il attendre encore quelques secondes avant que le soleil rouge ne darde de ses rayons, le sable mouillé ?... Mais les pieds se sont déjà enfoncés dans les algues gluantes et le corps se penche en avant pour se coller à la barrière de galets. Elle respire, mal, oppressée. Elle a une migraine terrible. Elle aurait du avaler ses cachets. La dernière fois qu’elle a vu sa (...)
Lire la suite, les commentaires...
Quicky
de : Franca Maï - 18 février 2007
13 commentaires
de Franca Maï J’habite le long de la voie ferrée. Il y a des trains qui passent toutes les dix minutes. Ca pulse bien la tête. Ma femme m’a quitté, il y a cinq ans. Je suis toujours amoureux d’elle. Il faut comprendre Man que quand t’es largué par une femme, même la plus moche que la terre puisse porter, t’es un homme en demande. La mienne, elle était canon. Toute petite, fragile d’apparence, une taille plus fine que celle d’une gamine de douze (...)
Lire la suite, les commentaires...
Avec ma permission...
de : Franca Maï - 11 février 2007
16 commentaires
de Franca Maï Ce matin, j’étais à mon balcon, bras ballants, noyée vers l’infini. J’ai entendu un cri strident. Ils étaient deux. Ils violaient une fille sur le terrain vague. Je n’ai pas bougé. Je suis trop fatiguée. J’ai regardé. Je n’ai même pas esquissé un geste vers le téléphone pour appeler de l’aide. J’ai regardé. Tout d’abord, en fermant à moitié les paupières. Les deux gus, bien charpentés, avaient l’air de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Alain Soral : La marionnette du ventriloque
de : Franca Maï - 3 février 2007
9 commentaires
PENSEES COLLECTIVES de Franca Maï Un homme se taillade les veines devant nos yeux perplexes et court sur le macadam. Le sang coule accentuant son parcours en laissant une trace indélébile sur le gris du sol. Certains l’observent fascinés et d’autres détournent leur regard en pensant que tout être humain est libre face à son destin. Soral est cet homme-là. Il aurait pu être le héros d’un roman tellement la haine de soi est ancrée en lui et, l’autodestruction, son (...)
Lire la suite, les commentaires...
Franca Maï (video)
de : france inter - 23 janvier 2007
(ré)écouter > 1ère partie Franca Maï, romancière et artiste, est née à Paris dans le quatorzième arrondissement. Tour à tour, vampire dans le film culte de Jean Rollin "Fascination", terroriste dans le film de Dominique Chaussois "Le moustachu" ou Escort Girl dans le film de Renan Chiraux "Première génération", Franca MAÏ a également produit, écrit et réalisé des films alternatifs pour résister à l’atonie ambiante du politiquement correct, diffusés dans des lieux insolites : (...)
Lire la suite, les commentaires...
METRO (video)
de : Franca Maï - 21 janvier 2007
9 commentaires
de Franca Maï Le métro est un endroit en sueur, angoissant, stressant, qui pue et crache ses patrouilles armées et, -pour la claustrophobe que je suis- un véritable calvaire de sensation d’étouffement. Le seul qui ne me plonge pas dans des idées morbides et sombres est le métro aérien car je peux m’échapper dans le bleu du ciel et déployer mes ailes. Pourtant, aujourd’hui notre rédacteur Delcuse nous a envoyé un lien-vidéo que nous tenons absolument à vous faire (...)
Lire la suite, les commentaires...
PEDRO : Mata Tombe
de : Séverine Capeille - 16 janvier 2007
1 commentaire
PEDRO, ROMAN DE FRANCA MAÏ, LE CHERCHE-MIDI EDITEUR, JANVIER 2007 de Séverine Capeille Entre le désir de "se poser" et la "lumière blanche", il y a le mouvement des feuilles, mortes. Leur crissement déchirant l’espace et le temps. Tic Tac Tic Tac Tic… Il y a les pages qui se tournent, irrémédiablement. Celles de la vie, et celles des romans. Le dernier opus de Franca Maï nous entraîne dans la spirale des oiseaux blessés, dans la chute vertigineuse des "ailes cassées". Nous (...)
Lire la suite, les commentaires...
PEDRO, dernier opus de Franca Maï, en librairie le 11 janvier 2007
de : Franca Maï - 8 janvier 2007
Si Mata, adolescente de 17 ans, élève surdouée au corps sculptural, abandonne ses études en pleine année de baccalauréat et choisit la vie professionnelle, c’est juste un leurre pour tromper son entourage. Elle a d’autres projets en tête. Elle n’hésite pas à dérouiller les hommes mariés qui tentent de s’amuser avec son corps en leur infligeant une leçon mémorable. Elle est imprévisible et animale ! Et surtout, elle hait cette soumission qui rend corvéable (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite