Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Figaro ou la compassion pour les bourreaux (videos)


de : Stefano Palombari
lundi 22 décembre 2008 - 14h09 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 30.8 ko

Tragique Figaro

de Stefano Palombari

Dans un article titré Tragique Italie, consacré au livre Sortir de la nuit. Une histoire des années de plomb de Mario Calabresi, paru dans le Figaro du 18 décembre 2008, Jacques de Saint-Victor nous livre une interprétation assez osée de l’histoire de l’Italie des années 60/70. Une vision où les victimes deviennent des bourreaux et vice-versa. L’auteur du livre, Mario Calabresi, qui est correspondant à New York pour le quotidien la Repubblica, est le fils de Luigi Calabresi, un commissaire de police tué en 1972. Au terme d’un procès très contesté, la justice italienne a désigné des membres de Lotta Continua, un groupe d’extrême gauche actif dans les années 70, comme les coupables de cet homicide.

Qu’un fils veuille réhabiliter la mémoire de son père, je trouve cela assez compréhensible mais qu’un journaliste français en profite pour donner sa version berlusconienne de ses années là, c’est inacceptable.

Mais venons aux faits. Au lendemain du massacre de la Piazza Fontana, le 12 décembre 1969, la police décide de s’attaquer aux anarchistes. Pourquoi ? Le journaliste du Figaro ne se pose même pas la question, peut-être que pour lui c’est une évidence. L’histoire, la vraie, nous dévoilera qu’en réalité c’était un massacre des services secrets, avec la complicité des fasciste. Bref, le commissaire Calabresi, chargé de l’enquête, arrête plusieurs anarchistes, dont Pietro Valpreda, un danseur, et Giuseppe Pinelli, un cheminot. Le premier sera désigné comme « le monstre », le coupable par la plupart des journaux italiens, en l’absence totale de preuves et en dépit d’un alibi en béton. Il restera en prison pendant trois ans. Pour l’accuser, on a même eu recours à un sosie, le néo-fasciste sicilien Antonino Sottosanti, qui se serait montré dans les environs de la Piazza Fontana. Le témoignage de plusieurs membres de la droite extrémiste ont montré qu’il s’agissait d’une énorme manipulation, un complot pour faire retomber la faute de l’attentat sur le milieu anarchiste. Entre-temps, le 15 décembre 1969, au bout de trois jours d’interrogatoire, alors que les termes de la garde-à-vue étaient expirés depuis longtemps, Giuseppe Pinelli tombe par la fenêtre du bureau du commissaire Calabresi et meurt.

Sur la mort de Pinelli il y a eu plusieurs versions et l’enquête officielle parle d’un malaise. C’est quand même étrange, car, en général, lorsqu’on se sent mal, on tombe par terre et pas par la fenêtre. Et puis pourquoi il se serait senti mal ? Peut-être à cause des trois jours d’interrogatoire (ce qui, je le rappelle, était tout à fait illégal) dans le froid, sans manger grand-chose. Mais bon, tout ça semble n’intéresser guère notre journaliste.

Mais revenons aux faits. La première version donnée par le commissaire Calabresi est le suicide. D’après l’officier de police, Giuseppe Pinelli se serait jeté par la fenêtre suite un raptus suicide. Cette version se révèle tout de suite fausse. Pourquoi donc fournir une fausse version si on n’a rien à cacher ?

L’opinion publique se mobilise pour dénoncer ce crime qui, comme beaucoup d’autres dont celui de la Piazza Fontana, restera impuni. Un innocent balancé par la fenêtre lors d’un interrogatoire ce n’est pas normal dans un état qui se veut de droit. Dans l’hebdomadaire L’Espresso du 13 juin 1971, des intellectuels, réalisateurs, écrivains célèbres signent un papier qui désigne clairement le commissaire Calabresi comme le responsable de la mort de Pinelli. Dario Fo, prix Nobel de littérature, consacrera à Pinelli une pièce, Mort accidentelle d’un anarchiste. Mais rien n’y fait, le commissaire continue de faire son boulot tranquillement.

Sur la mort du Commissaire Calabresi, tué le 17 mai 1972, l’issue officielle est aussi très controversée. Les membres de Lotta Continua, Adriano Sofri, Ovidio Bompressi et Giorgio Pietrostefani, sont condamnés en 1995, 23 ans après l’assassinat, sur la base du seul témoignage du repenti Leonardo Marino. Un coup d’œil rapide aux actes du procès permet de remarquer pas mal d’éléments très intéressants. Deux attirent plus particulièrement notre attention : la version de Marino change très souvent, à l’instar de sa situation financière. Avant le procès, il était fauché et plein de dettes tandis qu’après sa « repentance », survenue soudainement 16 ans après les faits, il se retrouve avec un pécule et toutes ses dettes effacées. D’où vient cet argent ? Apparemment, ce n’est pas le genre de questions qui intéressent le Figaro.

Un autre élément troublant : lorsque le commissaire Calabresi a été tué, il n’enquêtait plus du tout sur l’extrême gauche mais sur un trafic d’armes qui voyait des hommes d’état impliqués. Le dossier de cette enquête n’a jamais été retrouvé. Un mystère de plus.

Mais la cerise sur le gâteau de cet article du Figaro est la chute « Lecture à conseiller à tous les défenseurs de Mme Petrella et de M. Battisti. » .

Qu’est-ce qu’ils viennent faire là Marina Petrella et Cesare Battisti ?

On a l’impression que notre journaliste mélange un peu tout.


Intervista | Pietro Valpreda - Parte 1


Intervista | Pietro Valpreda - Parte 2


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Figaro ou la compassion pour les bourreaux
22 décembre 2008 - 16h05

Je cite :

« en réalité c’était un massacre fasciste, avec la complicité des services secrets »

Je réponds : c’est exactement l’inverse !

En réalité, c’est les Services Secrets italiens qui ont commis cet attentat en se servant de fascistes comme hommes de mains.

C’est pas pareil et ça prend un tout autre sens qu’il FAUT bien comprendre à défaut de passer à côté de la vérité.

Le but de l’État italien, en utilisant à la Piazza Fontana la technique classique de la manipulation du terrorisme, était de stopper net le mai 68 italien qui avait lieu en 1969. Cela réussit pleinement.

Mais on ne peut pas avoir la pleine compréhension de ce fait si on dit que c’est seulement un attentat fasciste commis avec la complicité des Services Secrets italiens : les services secrets n’étaient pas de simples complices, ils étaient les commanditaires, les maîtres d’oeuvre ! C’est pas du tout pareil et dans la compréhension historique de cet événement, ça prend un tout autre sens.

Les services secrets italiens ont utilisé des hommes de mains n’appartenant en rien au milieu des Services Secrets afin que la vérité ait du mal à se faire jour, afin que les hommes de mains servent de boucs-émissaires. À Piazza Fontana, ils ont utilisé des fascistes, mais ils auraient très bien pu utiliser des hommes de mains provenant d’un autre milieu, par exemple, ils ont utilisé les Brigades Rouges pour l’enlèvement d’Aldo-Moro.

L’utilisation par les Services Secrets d’hommes de mains provenant d’un milieu autre que celui des Services Secrets pour accomplir de basses oeuvres afin que ces hommes de main servent ensuite de filtres pour retarder l’apparition de la vérité est très classique. Par exemple pour l’assassinat de Ben Barka à Paris, les Services Secrets français avaient utilisé des hommes de mains provenant du milieu (de la mafia).



Le Figaro ou la compassion pour les bourreaux
22 décembre 2008 - 17h05 - Posté par

Ok avec tout sauf peut être avec ça (avec la formulation).

L’utilisation par les Services Secrets d’hommes de mains provenant d’un milieu autre que celui des Services Secrets pour accomplir de basses oeuvres afin que ces hommes de main servent ensuite de filtres pour retarder l’apparition de la vérité est très classique. Par exemple pour l’assassinat de Ben Barka à Paris, les Services Secrets français avaient utilisé des hommes de mains provenant du milieu (de la mafia).

SF si j’ai mal compris....(ça peut arriver).

Ils utilisent de VRAIS évènements prévus par certains groupuscules ; y infiltrent préalablement des hommes à eux, oui, souvent, mais la manière dont tu expliques les choses à la fin laisse penser que en gros ils "paient" une faction et qu’elle fait le boulot. Évidemment ce n’est pas ainsi que ça se passe.

Un ou deux éléments subversifs bien placés font dégénérer une idée de manifestation en idée d’enlèvement par exemple, en apportant schéma, moyens etc... le groupe s’y accoutume, adopte l’idée, monte le coup avec un bon coup de main des services secrets du dedans et du dehors, ("waaoowww comment on est trop forts ils nous ont même pas vus et même pas arrêtés"...ben ouai tu parles....)

Le cas échéant on a l’intervention d’un 3è larron" ie le crime organisé, pour peu que l’une ou l’autre de ces participants aient des dettes de jeu, de drogue ect bref, soit finalement redevable d’un "service au milieu" --- voilà plein de "leviers".

c à d en gros les services secrets se servent du manque d’analyse, du manque de recul et des esprits un peu échauffés, emportés, "romantiques", illusionnés... oui ça oui... total "c’est pas nous , c’est eux"...





Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite