Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre


jeudi 28 janvier 2010 - 21h45 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Michel Chossudovsky, 25 janvier 2010, Un scénario de secours aux sinistrés avait été envisagé pour Haïti au quartier général de l’US Southern Command (SOUTHCOM), basé à Miami, un jour avant le tremblement de terre

Les simulations de préparation à un désastre étaient celles d’un ouragan frappant Haïti. Elles se sont tenues le 11 janvier (Bob Brewin, Defense launches online system to coordinate Haïti relief efforts (15/1/10) — GovExec.com, le texte complet de l’article se trouve dans l’Annexe).

L’Agence des systèmes d’information de la Défense (DISA, Defense Information Systems Agency), sous la juridiction du Département de la Défense (Department of Defense, DoD), a mis au point ces scénarios pour le compte de SOUTHCOM.

Connue comme une « Agence d’Appui Tactique », la DISA est mandatée pour mettre à la disposition de l’armée états-unienne des systèmes informatiques, de télécommunication et des services logistiques. (Voir le site de la DISA : Defense Information Systems Agency).

La veille du tremblement de terre, lundi [11 janvier 2010], Jean Demay, directeur technique de la DISA pour le Projet de Coopération et de Partage d’Informations Transnationales de l’agence, se trouvait au quartier général de l’US Southern Command à Miami, afin de tester le système avec un scénario comportant un plan de sauvetage d’Haïti, après le passage d’un ouragan. (Bob Brewin, op cit, soulignement ajouté par l’auteur).

Le Projet de Coopération et de Partage d’Informations Transnational (Transnational Information Sharing Cooperation Project, en anglais, TISC), est un outil d’information-communication qui « relie des organisations non gouvernementales et les Etats-Unis [le gouvernement et l’armée] et d’autres pays, pour acheminer, coordonner et organiser des opérations de secours ». (Government IT scrambles To Help Haïti [Les technologies de l’information du gouvernement se précipitent au chevet d’Haïti], TECHWEB 15 janvier 2010).

Le TISC est un composant essentiel de la militarisation des secours d’urgence. Au travers de la DISA, l’armée étatsunienne surveille le système de communication et d’information des organisations humanitaires impliquées dans les secours. Il s’agit essentiellement d’un système de partage des communications contrôlé par les militaires US, qui est mis à la disposition des partenaires approuvés parmi les organisations non gouvernementales. Par ailleurs, la DISA “fournit la largeur de bande passante nécessaire pour aider les organisations impliquées dans le sauvetage d’Haïti. »

Il n’y a aucun détail sur la nature des tests réalisés au QG du SOUTHCOM le 11 janvier.

Jean Demay, de la DISA, devait coordonner les tests. Il n’y a aucun rapport sur les participants impliqués dans les scénarios de secours aux sinistrés.

Tout le monde s’attendrait, étant donné le mandat de la DISA, à ce que les tests aient concerné des simulations sur les communications, la logistique et les systèmes d’information dans le cadre d’un programme d’aide urgente et massive à Haïti.

Le concept le plus important sur lequel s’appuie le Projet de Coopération et de Partage d’Informations Transnational (TISC) de la DISA est de « réussir à coordonner les actions des forces militaires, des partenaires de coalition et des ONGs » (Defense Daily, 19 Décembre 2008).

Durant le déroulement des tests et des simulations de secours, le 11 janvier, le TISC s’était révélé, en rapport avec le désastre envisagé sur Haïti, « en parfait état de fonctionnement ». Le 13 janvier, le lendemain du tremblement de terre, le SOUTHCOM prit la décision d’utiliser son système TISC, qui avait été testé à Miami deux jours plus tôt :

« Après le tremblement de terre ce mardi [12 janvier 2010], Demay a déclaré que le SOUTHCOM avait décidé de se déplacer là-bas, avec le système. Mercredi [le lendemain][13 janvier 2010], la DISA rendit opérationnel son réseau d’accès pour tous ses partenaires [ All Partners Access Network - APAN], reposant sur le Projet de Coopération et de Partage d’Informations Transnational (TISC), disponible pour toutes les organisation impliquées dans le sauvetage d’Haïti.

Le projet de partage d’informations, développé avec l’appui du SOUTHCOM et du Centre de Commandement Européen du Département de la Défense (Defense Department’s European Command), existe depuis trois ans. Son but est de faciliter une collaboration multilatérale entre les agences fédérales et non gouvernementales.

Demay a déclaré que, depuis que la DISA avait fourni à l’Aide Humanitaire et à la Communauté des Secours aux Sinistrés pour Haïti l’accès à l’APAN ce mercredi [le lendemain du tremblement de terre], près de 500 organisations et particuliers les avaient rejoint, incluant des unités de Défense et diverses organisations non gouvernementales (ONG) et groupes de secours. (Bob Brewin, Defense launches online system to coordinate Haïti relief efforts [la Défense lance en direct un système pour coordonner les efforts de sauvetage d’Haïti] (15/1/2010) – GovExec.com soulignement par l’auteur)

La DISA a un bureau régional du SOUTHCOM à Miami.

En rapport avec le Programme de Secours d’Urgence pour Haïti, mis en route le 12 janvier, le mandat de la DISA comporte en partie une opération militaire soigneusement planifiée :

« La DISA fournit à l’US Southern Command (SOUTHCOM) des capacités d’information qui permettront à notre nation d’être rapidement à la hauteur de la situation critique en Haïti, » a déclaré Larry K. Huffman, le directeur principal, à la DISA, pour les opérations d’information globale sur le terrain. « Notre expérience dans le déploiement de supports aux opérations en cours autour du monde nous permet de répondre au mieux aux besoins de l’US SOUTHCOM. »

La DISA, une Agence d’Appui Tactique, élabore et [sic] fournit des capacités de commandement, de contrôle, de création d’infrastructures pour rester opérationnel et assurer un service global et de support direct, basé sur le net, pour relier les forces militaires, les chefs d’état, et tout autre partenaire de mission ou de coalition à travers l’ensemble des opérations. En tant que leader des communications, rattaché au Département de la Défense, la DISA utilise le système de communications satellite de la défense (Defense Satellite Communications System) pour mettre à disposition de toutes les organisations de sauvetage d’Haïti toutes les fréquences et largeurs de bande nécessaires.

Cela inclut des missions de supra hautes fréquences qui fournissent une largeur de bande pour les bateaux de la US Navy et pour une unité de la Marine Expéditionnaire, qui doit arriver bientôt sur les lieux pour renforcer la sécurité, amener de l’aide médicale et des hélicoptères, entre autres supports.

Cela inclut également la mise de toutes les communications satellites à disposition de l’US Air Force engagée dans le contrôle du trafic aérien et des opérations de transport à l’aéroport saturé de Port-au-Prince. La DISA fournit également des canaux d’ultra haute fréquence (UHF) militaires et s’engage dans des missions SATCOM additionnelles, commerciales, qui améliorent encore leur capacité à faciliter les efforts de sauvetage. (DISA –Press Release, Janvier 2010, non daté, soulignement par l’auteur).

Tout de suite après le tremblement de terre, la DISA a joué un rôle clé dans le support du SOUTHCOM, qui fut désigné de facto par l’administration Obama comme « l’agence principale » dans le programme de secours états-unien à Haïti. Le système sous-jacent consiste à intégrer les agences de secours civiles à l’intérieur d’un système avancé de communications et d’information contrôlé par l’armée états-unienne.

« La DISA est en train de développer une nouvelle technologie à Haïti, qui relie déjà des organisations non gouvernementales (ONG), d’autres nations et les forces états-uniennes, unies pour acheminer, coordonner et mieux organiser les efforts des secours » (Ibid)

Article original en anglais, A Haiti Disaster Relief Scenario Was Envisaged by the US Military One Day Before the Earthquake, publié le 25 janvier 2010.

Traduction : Pascal Sacré pour Mondialisation.ca.

Article relié :

La militarisation de l’aide d’urgence à Haïti : opération militaire ou invasion ? – par Michel Chossudovsky, le 21 janvier 2010.

Annexe

La Défense lance en direct un système de coordination des efforts de sauvetage à Haïti Par Bob Brewin, Govexec.com 15/01/2010 http://www.govexec.com/story_page.c...

Comme des centaines de représentants d’agences gouvernementales et non gouvernementales du monde entier se sont précipitées au secours d’Haïti dévastée par un tremblement de terre, la Defense Information Systems Agency (DISA) a initié un portail web avec de multiples outils de travail en réseau pour aider à coordonner leurs efforts.

Lundi [11 janvier 2010, la veille du tremblement de terre), Jean Demay, directeur technique de la DISA pour le Projet de Coopération et de Partage d’Informations Transnationales de l’agence, se trouvait au quartier général de l’US Southern Command à Miami, afin de tester le système avec un scénario comportant un plan de sauvetage d’Haïti, après le passage d’un ouragan. Après le tremblement de terre de ce mardi [12 janvier 2010], Demay a déclaré que le SOUTHCOM avait décidé de se déplacer là-bas, avec le système. Mercredi [13 janvier 2010], la DISA rendit opérationnel son réseau d’accès pour tous ses partenaires [All Partners Access Network - APAN], reposant sur le Project de Coopération et de Partage d’Informations Transnational (TISC), disponible pour toutes les organisations impliquées dans le sauvetage d’Haïti.

Le projet de partage d’informations, développé avec le support du SOUTHCOM et du Centre de Commandement Européen du Département de la Défense (Defense Department’s European Command), existe depuis trois ans. Son but est de faciliter une collaboration multilatérale entre les agences fédérales et non gouvernementales.

Demay a déclaré que, depuis que la DISA avait fourni à l’Aide Humanitaire et à la Communauté des Secours aux Sinistrés pour Haïti, l’accès à l’APAN ce mercredi [le lendemain du tremblement de terre], près de 500 organisations et particuliers les avaient rejoint, incluant des unités de Défense et diverses organisations non gouvernementales et groupes de secours.

L’APAN fournit une série d’outils de collaboration, incluant des systèmes d’information géographique, des pages Internet de type MySpace, YouTube, wikis, et des espaces de discussion (chatroom) multilingues.

En attendant, d’autres organisations abordent des défis technologiques différents. Gianluca Bruni, la responsable des technologies d’information pour la préparation et la réponse aux situations d’urgence pour le Programme Alimentaire Mondial (PAM), basé à Dubaï, met au point les réseaux et les systèmes pour aider les Nations Unies et les organisations non gouvernementales à Haïti. Le PAM a déjà envoyé deux trousses de communications à Haïti, avec systèmes de satellites qui opèrent à 1 megabyte par seconde et peuvent supporter jusqu’à 100 utilisateurs.

Il a également envoyé des ordinateurs, des bornes d’accès Wifi, des systèmes de liaison longue distance sans fils pour connecter les utilisateurs éloignés aux terminaux des satellites. Bruni a déclaré par la suite que le PAM planifiait d’installer des cybercafés à Haïti pour tous les secouristes du pays.

John Anderson, un porte-parole de la DISA, a déclaré que l’agence avait consacré 10 megabytes de la capacité satellite aux unités des Forces aériennes et navales impliquées dans l’opération de sauvetage d’Haïti.

Un grand nombre des agences de secours à Haïti apportent leurs propres systèmes radios sur l’archipel. La DISA a déployé une équipe triangulaire de son Joint Spectrum Management Element pour aider à la gestion de tout le spectre de radiofréquences.

L’Elément de Support des Communications (Joint Communications Support Element -JCSE) de l’United States Joint Forces Command (JFCOM), a déployé deux équipes munies de systèmes de communication satellite et téléphoniques VoIP pour appuyer le SOUTHCOM à Port-au-Prince mercredi dernier. Ces systèmes ont été opérationnels « en quelques heures », a déclaré le chef des opérations (JCSE Chief of Staff) Chris Wilson. L’agence enverra une autre équipe à Haïti dans quelques jours.

Wilson a déclaré que le JCSE pouvait se déployer si rapidement à Haïti parce que les systèmes avaient déjà été mis en route à Miami en préparation d’un exercice qui avait été annulé.

Tellement de gouvernements et d’agences du monde entier ont réagi à la crise en Haïti qu’ils ont dépassé les capacités de l’aéroport de Port-au-Prince pour accueillir les avions de sauvetage. La FAA, l’administration fédérale d’aviation, a dû maintenir au sol ses avions en partance pour Haïti pendant plus de deux jours.

La FAA a averti dans un bulletin de renseignements, vendredi, en raison de l’encombrement des pistes d’atterrissage de l’aéroport de Port-au-Prince, à l’exception des avions cargo internationaux, que « les Haïtiens n’acceptaient plus aucun avion dans leur espace aérien. »

Le bulletin d’information ajoutait que les vols réguliers, civils et militaires états-uniens, vers Haïti, devaient être les premiers à être enlevés par leur centre de commande. Les exceptions seront basées uniquement sur l’espace d’atterrissage. L’agence a également averti sans équivoque qu’ « il n’y avait pas assez de carburant disponible » à l’aéroport de Port-au-Prince.

Cr Bob Brewin, Govexec.com, 2010



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre
29 janvier 2010 - 09h07

Les fantasmes

Comprend pas !!!

Elle "simulait" ou pas, l’"armée américaine".

Personne n’a parlé de phantasme ici. Le posteur a simplement "énoncé" un fait référencé.

Si tu veux qu’on pense pas que c’est TOI qui "phantasme", ou que les "faits" te gênent, si c’est réel ce qui est écrit au dessus, pas compliqué :

TU METS EN LIGNE LA CONTRE INFORMATION !!!

Avec les références, siouplaît !

Et en Français si possible pour que tout le Monde puise lire.

Et comme ça les vaches seront bien gardées... Et personne ne "phantasmera" plus.

Et en plus on deviendra plus "intelligents. (((- :

Simple, non ???

G.L.



L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre
29 janvier 2010 - 11h44 - Posté par

Le phantasme serait de croire que les américains ont la possibilité de provoquer un tremblement de terre. L’énergie necessaire dépasse tout ce que l’humanité peut produire.

Si un jour on sait les prévoir au mois près, on pourra peut être evacuer la zone et donner le dernier coup de pouce pour en avancer le déclenchement un jour choisi, mais même ça, personne ne sait encore le faire, et sans doute pour longtemps.

Alors, que l’armée américaine répète l’invasion de ses voisins, Cuba en priorité, mais aussi le Mexique et toutes les Antilles, et même le Canada, c’est évident. C’est ce que font toutes les armées du monde en permanence.

D’ailleurs, si j’ai bien lu, ils répétaient le scénario d’un cyclone.

Mais qu’ils sautent sur l’occasion quand le hasard et la nature la leur sert sur un plateau, c’est tout aussi évident.


L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre
29 janvier 2010 - 22h49 - Posté par

Le jour du 11septembre il y avait 5 exercices en cours sur des simulations de détournements d’avions. Au point qu’il a été impossible à la FEMA de distinguer les vrais des faux. Du moins c’est ce qu’ils disent alors.

Lors de l’attentat de Londres il y avait un exercice en cours dans le métro de Londres avec comme thème un attentat terroriste à la bombe...

Y en avait jamais eu.

Tu crois pas que ça fait beaucoup de coïncidences la veille d’événements stratégiques majeurs ?

Bon, pour le reste, la technologie pour agir sur l’instabilité tectonique elle existe et personne ne s’en cachait jusqu’à il y a environ 20 ans. Soit jusqu’après la fin de la Guerre froide. Et on sait que les Russes la possèdent ainsi que les Américains... Et je présume les Français et d’autres aussi.

On sait qu’ils’agit d’une chose extrèmement simple à mettre en oeuvre. Et peu onéreuse. Au point qu’il y a dix ans un militaire de haut rang américain s’inquiétait publiquement de la possibilité de son utilisation par des "terroristes" potentiels.

Alors j’ai pas confiance aux mecs qui gagnent plusieurs fois de suite le gros lot au Loto. Surtout quand ils jouent resque jamais.

Et encore moins dans ceux qui organisent les Lotos en question... (((- :

G.L.


L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre
29 janvier 2010 - 14h02 - Posté par chris

bonjour
avez vous entendu parler de HAARP ? joli comme dispositif mais ça peut faire des dégats !...

chris



L’armée américaine simulait une opération de secours à Haïti la veille du tremblement de terre
29 janvier 2010 - 14h23

voir aussi (reportage de france5)

La machine à tremblement de terre

Comment un générateur MHD impulsionnel à poudre et à tuyères de Faraday, conçu par les Russes, injecte de très hautes intensité dans la croûte terrestre pour y créer des séismes.

http://www.dailymotion.com/video/xt...






SEXYPHOBIE à condamner, généralisation raciste aussi !
mardi 11 - 08h29
de : Christian Delarue
La CGT cheminots a renoué avec Cuba socialiste
mardi 11 - 06h58
de : jodez
RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
2 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite