Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

A Lyon et dans sa banlieue, l’exploitation ordinaire et les luttes des travailleurs du nettoyage

mardi 14 octobre 2014 - Contacter l'auteur

Face à la dégradation généralisée des conditions des travail, notamment parmi les plus précaires et les plus exploités, la question de la possibilité d’organiser des mobilisations victorieuses, de mener des ripostes sociales émancipatrices, constituent des enjeux fondamentaux, incontournables pour le syndicalisme de lutte. Le sujet qu’aborde cet article, constitué à base d’entretiens, est non seulement la description d’un secteur d’activité, le nettoyage, où règne généralement une exploitation intensive assez souvent hors-la-loi, mais aussi le problème de l’organisation défensive et offensive des travailleurs dans ces conditions de forte précarité.

Autre Futur a déjà abordé le thème du secteur du nettoyage, notamment en partant de la question plus spécifique des femmes, à partir de témoignages recueillis en région parisienne. Cette fois, c’est dans la banlieue lyonnaise que nous avons rencontré Mourad Chikhi, Zaidi Rabah, agents de nettoyage dans le métro, Lydie Molle, femme de ménage, Chantal L., responsable de chantier récemment licenciée, tous adhérents du syndicat du nettoyage lyonnais CNT-Solidarité Ouvrière, ainsi que Didier Goncalves, défenseur syndical, et leur avocate, Me Lucie Davy, inscrite au barreau de Lyon, par ailleurs membre du Syndicat des Avocats de France, en particulier de sa commission sociale qui a pour mission d’œuvrer à l’amélioration des droits des salariés et des demandeurs d’emploi.

Il s’agit donc ici, en premier lieu, d’attirer l’attention sur des situations concrètes parfois méconnues, en proposant une présentation détaillée de la situation des salariés du secteur. Mais il importera aussi de retranscrire des expériences de lutte, en en soulignant les réussites encourageantes, à partir d’un exemple de développement syndical significatif, sans en masquer les difficultés et les limites. L’objectif est ainsi d’inviter et de contribuer à une réflexion plus globale en terme de stratégie syndicale et de mobilisation, en lien avec la spécificité d’un secteur mais aussi avec des enjeux plus généraux inhérents à toute perspective émancipatrice inscrite dans le monde du travail. En ce sens, c’est aussi à l’échange et à des contributions sur la thématique du syndicalisme de lutte aujourd’hui tout comme sur le problème de l’organisation des classes populaires que l’on voudrait inciter, au-delà des clivages partisans ou des querelles d’appartenance syndicale.

Lire la suite : http://www.autrefutur.net/A-Lyon-et-dans-sa-banlieue-l

Mots clés : Emploi-chômage / FR - Sud Est (04) / Syndicats /
Derniers articles sur Bellaciao :