Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

CGT Cévennes - CGT Montreuil.......c’est pas pareil .

mercredi 2 juillet 2014 , par Le Réboursier - Contacter l'auteur - 5 coms

L’UL CGT d’Alès, "bête rouge" de l’UD du Gard, du CR CGT du Languedoc - Roussillon et de la confédération, c’est pas nouveau .

Ils ont tenté - sans succès - d’organiser un congrès de l’UL le 20 juin 2014, bafouant les statuts, utilisant des faux en écriture que sanctionne le Code Pénal.

Conformément à la décision de la CE de l’UL, notre congrès se tiendra en septembre 2014, n’en déplaise à ce panier à crabes réformistes confédéraux, dont les affinités particulières donnent envie de vomir.

Tout ce qui suit est en ligne dans son intégralité sur le blog de l’UL CGT Alès .

Préfet du Gard, au secrétaire de l’UD 30. Nîmes le 20 juin 2013 (extraits).

" Monsieur,

La préfecture et les services de l’Etat entretiennent de très bonnes relations avec les représentants de l’Union Départementale de la CGT du Gard, et je m’en félicite ."

"....si je me permet de vous écrire ce courrier, c’est pour vous exprimer mes plus vives inquiétudes concernant le fonctionnement et les actions de l’Union Locale d’Alès de la CGT, qui ne fonctionne pas du tout sur le mode relationnel que nous développons ensemble dans le respect mutuel des personnes, de nos positions et de nos prérogatives. "

A ce jour, silence de l’UD qui n’a toujours pas exercé son droit de réponse. Ce courrier du préfet étant publié dans la presse.

1an après, c’est la confédération qui se substitue aux idiots utiles départementaux, en s’adressant directement aux syndicats du bassin alésien, pour tenter de satisfaire la préfecture du Gard. En vain.

" Aux syndicats de l’Union Locale CGT d’Alès

Montreuil, le 13 juin 2014

Chères, chers camarades,

La direction confédérale, de par son dispositif d’aide et de suivi des organisations du CCN, est attentive depuis plusieurs années à la situation de votre Union Locale.

Devant les carences de fonctionnement, plusieurs syndicats ont interpellé votre Union Départementale pour qu’elle aide à rétablir une activité.

François THIERY CHERRIER, membre de la CEC, a contribué à plusieurs reprises aux initiatives prises par votre Union Départementale pour créer les conditions d’une vie syndicale conforme à nos orientations et à nos règles de vie.

...etc. ( la suite sur le Blog de l’UL CGT d’Alès ainsi que la réponse de Françis IFFERNET)

Signé :

Philippe LATTAUD

Secrétaire confédéral de la CGT,chargé des questions de vie syndicale et de règles de vie. "

La manœuvre avortée de la confédération ne va pas satisfaire le préfet et les représentants de l’Etat. Les courbettes du bureau confédéral et de ses larbins vont redoubler.

A chacun ses priorités. L’UL CGT d’Alès c’est la lutte de classe et sa convergence.

Notre ennemi c’est le MEDEF et ce gouvernement à son service.

Si LEPAON considère que nous appartenons " à la même communauté " qu’il aille avec le bureau confédéral, et les réformistes de tout poil, communier ailleurs qu’à la CGT.

LR

Mots clés : FR - Sud Est (04) / Syndicats /

Messages

  • Natif d’Ales , J’ai vécu les grande greves de 1947et1948.Jai vu enfant 6 et8 ans
    les chards montés en direction du piquet de greve a rochebelle ,ou les mineurs(dont mon pere)tenaient des barricades.
    Je me souvient de Max Chaptal abattu sur la passerelle Lénine par l’armée
    commandité par le triste fumier Jules Moch nos "" camarades socialistes " ".
    Je vis a Toulon , mais je suis heureux de voir que les combats de mon père
    continuent dans mon Ales "tant poulie ". Courage camarades confinons le combat contre les felons de l’antie LDC. Vive la classe ouvriere DEBOUT.

    Amitiés communiste

    • Le camarade LR écrit :

      CGT CEVENNES - CGT MONTREUIL .. c’est pas pareil ,

      heureusement que dans les syndicats , des UL , des UD dans certaines FEDE , de plus en plus nombreux sont ceux qui n’acceptent pas les dénis de démocratie de la direction confédérale et de leurs larbins locaux , et de plus en plus nombreux ceux qui ne lâchent rien pour que la CGT demeure un SYNDICAT DE CLASSE et de MASSE ...

      Alors que le pouvoir annonce une nouvelle reculade devant le MEDEF concernant la loi sur la pénibilité au travail à la veille de la conférence "sociale" , la CGT ne doit pas participer à cette mascarade qui une fois de plus va consister à "négocier" les thèmes choisis par le patronat et donc entrainer une nouvelle régression sociale ....

      TOUS A VOS PLUMES ET VOS CLAVIERS , il faut inonder de messages la CONF pour exiger qu’ elle annonce sans tarder sa non-participation à cette conférence , il faut réunir les syndiqués et les informer sur les risques que cette conférence fait peser sur leur retraite, leur protection sociale , leur emploi ...

      Remettons à l’ordre du jour le slogan :

      C’ EST PAS DANS LES SALONS , C’EST PAS A MATIGNON QUE NOUS AURONS SATISFACTION ...C’EST DANS L’ACTION !!!

    • " Nocturne"....le mal nommé...pour moi c’est un rayon de soleil.Cévenol bien sûr mais bien au-delà.

      Merci mon Camarade pour ce rappel de l’histoire,en particulier la grève des mineurs réprimée par cette ordure Jules MOCH, ministre PS de l’intérieur.

      Mon grand-père et mon père étaient mineurs en 47-48 et ce que tu ressens ils l’ont ressenti aussi.

      " moun Alès tant pouli" ( "mon Alès si joli", pour les parisiens ) nous ferons tout pour que l’histoire ne se répète pas. Ni à Alès ,ni ailleurs .

      Encore merci mon Cde, et vive le communisme

      Le Réboursier

    • Nocturne"....le mal nommé...pour moi c’est un rayon de soleil.Cévenol bien sûr mais bien au-delà. }

      Pour moi aussi car Nocturne, c’est en honneur a mon père . C ’étais son nom
      de maquis FTP du coté de MENDE et MARVEJOL. A Rochebelle jusqu’a sa
      révocation des mines (entrave a la liberté du travail , coup et blessure en vers les force du " désordre " recherché et prison ) on l’appelé le GARI.

      C ’est un honneur pour moi d’ou Nocturne ,a travers moi, modestement , malgres
      mes 72 printenps son combat continu.

      Amitié mon pays.

      Jean Pierre De La CRUZ dit Nocturne

  • La direction confédérale a un objectif de plus en plus clair :

    Préparer le 51ème congrès en évacuant tout contenu de classe dans les statuts de la CGT, pour être en phase avec le fameux "syndicalisme rassemblé " autour de la CES .

    Richard a raison. La contestation grandit dans toutes les structures de la CGT et il faut l’amplifier, sans que cela nuise à la mobilisation et à la nécessaire convergence des luttes.

    Pour l’instant le bureau confédéral converge vers la conférence sociale, avec Gattaz qui mènera le bal. Prouvons à cette bande de faux culs qu’à la CGT on ne danse pas avec n’importe qui !

    LR

Derniers articles sur Bellaciao :